Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Coups de cœur de François 2015

3 novembre 2015

DSC_0066

À mon tour d’y aller avec les thés de Chine qui ont le plus retenu mon attention cette année.

DSC_0054Taiping Hou Kui

Un de mes meilleurs thés à vie! Non seulement c’est un thé d’une splendide délicatesse et d’une grande complexité, mais l’emplacement de son jardin est paradisiaque et le producteur, M. Ye, est des plus sympathiques et authentiques. Si depuis 2007, le Taiping Hou Kui fait toujours parti de mes favoris, je dois dire que la récolte 2015 est l’une des meilleures depuis plusieurs années!

Jingxian Jin Jun Mei

J’ai rencontré M. Wang l’an passé principalement parce qu’il produisait du wulong. Je n’avais donc pas en tête d’acheter un thé noir lors de ma première visite. Mais dès la première dégustation, la qualité et la complexité aromatique de ce thé m’ont séduit. Ce thé aux fins bourgeons est, pour moi, l’un des meilleurs thés noirs chinois!

Wei Shan Mao Jian bio.

Si j’aime des thés délicats comme le Taiping Hou Kui, je n’en demeure pas moins grand amateur du style Mao Jian comme celui qui est cultivé sur la montagne Wei Shan. Ce thé cultivé sans engrais chimique ni pesticide est un de mes favoris au quotidien. J’aime particulièrement l’effet tonifiant de celui-ci et ses notes d’herbes fraîches.

François

Coups de cœur d’Hugo 2015

25 septembre 2015

IMG_1782-2_resize

Bon, vu que je couvre deux pays, je me permets une petite folie avec une double sélection de trois thés, l’une pour Taiwan et  l’autre pour le Japon!

TAIWAN

Jin Shuan

Un cultivar très apprécié des taiwanais. Un thé de tous les jours, qui est très généreux et qui saura plaire aux amateurs de thés aux accents floraux.

Bai Hao M. Xu – Édition limitée

On me demande à l’occasion, quel est mon thé préféré? Difficile d’en choisir un, mais le Bai Hao est assurément dans mon top 5! J’aime particulièrement son équilibre en bouche et son effet agréable, stimulant le corps mais sans l’énerver. Il est de plus en plus difficile de s’en procurer car les amateurs Chinois en raffolent également, mais notre relation de plus de 10 ans avec M.Xu, nous a permis d’avoir accès à ce petit lot d’exception.

Dong Ding de la compétition de Luku 

L’accès à ces thés est unique en Amérique du Nord. Il faut en profiter! Il est idéal d’avoir un peu de connaissance des wulong pour apprécier la profondeur du Dong Ding mention spéciale #9 et du Dong Ding 1ère Classe. Assurément, tous les deux offrent un bel exemple de rondeur, d’harmonie et bonifient le corps d’une chaleur enveloppante.

DSC_7465

JAPON

Sencha Koshun bio

Le cultivar Koshun est présentement très apprécié au Japon car son infusion offre une finale florale qui rappelle les fleurs de cerisiers. Celui-ci provient de nos amis de la coopérative d’Isagawa, qui nous offre pour la première fois depuis plusieurs années un sencha Koshun digne de mention!

Kukicha

Sans aucun doute une valeur sûre pour se rafraîchir le gosier. Un thé « étanche-soif »  qui,  dans sa version 2015, nous offre une liqueur généreuse. Souvent moins connu que le sencha, le kukicha n’est pas à sous-estimer!

Gyokuro Okabe

Habituellement, les gyokuro issus des plantations de Shizuoka ont un goût qui tend vers les sencha… Pour la simple raison qu’ils utilisent le cultivar Yabukita et que l’ombrage est souvent sommaire. Mais pas cette fois-ci! Un pur délice que ce gyokuro Okabe, 100% cultivar Saemidori, couvert et traité avec soin.

Hugo

Trois coups de coeur Inde de Kevin 2015

19 août 2015

2015-03-16 05.53.22 (1)

Avec une collection tant diversifiée qu’excellente cette année, j’ai dû faire preuve de retenue pour ne vous parler que de trois de mes coups de cœur!

Temi 1st flush clonal SK-4 Sikkim

Au début des années 1990, alors que j’achetais mes premiers thés himalayens, le jeune cultivar en vogue était le T78, développant des thés pleins et corsés aux nuances de gingembre et de pêche. Quinze ans plus tard, alors que les planteurs de Darjeeling constataient que l’âge d’or de cette plante était éphémère, le T78 perdit en notoriété précipité par son déclin aromatique. La plupart des théiers furent donc déracinés pour être remplacés par d’autres, et seulement une faible minorité de jardins conservèrent des sections de ce délicieux cultivar. Le jardin Temi, situé au nord de Darjeeling, de l’autre côté du fleuve Teesta, compte parmi ces rares exceptions. Le SK-4 2015 est l’un de leurs lots les plus impressionnants à émerger des sombres dernières années. Son goût, fidèle à l’original, est riche et explosif comme jadis!

Darjeeling 1st flush « héritage » classique Singell DJ-5  biologique et équitable

Lorsque les Darjeeling printaniers font leur apparition, ils sont remarquablement frais et encore très verts. Les mois qui suivent nous permettent d’apprécier leur essor graduel alors qu’ils se stabilisent et gagnent en maturité. Il s’agit là d’un réel plaisir qui était impensable dans les premiers jours des plantations indiennes. Issus des premiers semis de Darjeeling, les plants heritage du jardin de Singell sont parmi les meilleurs de la région. Le DJ-5 est confectionné à partir de ceux-ci et a été produit intentionnellement un peu plus vert que le reste de ma sélection 2015. Cet excellent exemple du style classique de Darjeeling révèle progressivement un thé équilibré et complexe, d’une définition précise et soignée. Exceptionnel!

Darjeeling 1 st flush clonal Badamtam DJ-17 biologique

Une bonne part de mon travail comme acheteur de thé consiste à tâter inlassablement le pouls de ma région de spécialisation. Un jardin reconnu produisant habituellement des thés exceptionnels peut très bien connaître des années décevantes soudainement. De même, il arrive qu’un jardin moins renommé, alignant des conditions idéales, produise un petit joyau, comme ce fut le cas du jardin de Badamtam, reconnu ces dernières années pour ses thés moyen-haut de gamme. En effet, ce printemps, il a réussi plusieurs bons coups, dont ce 17e lot, remarquable témoignage de la qualité obtenue à partir de cultivars modernes grâce à une transformation maîtrisée. Un thé éclatant, léger et floral à un prix plus qu’abordable.

Voilà la triade que j’ai choisie parmi l’incontournable sélection himalayenne 2015.

Kevin

Trois coups de coeur Chine de Jasmin 2015

14 juillet 2015

IMG_1661

Long Jing Bai Ye:  étant grand fan des thés verts Anji Bai Cha et Long Jing Shi Feng, la combinaison du cultivar du premier et de la transformation du deuxième en fait pour moi un thé parfait dans l’équilibre entre les parfums herbacés et grillés!  Ce thé inédit reflète toute l’expertise de M. He dans la culture et la transformation de thé!

Bai Hao Jingmai Bio : un Bai Hao chinois!!?? De rencontrer des taïwanais dans le Yunnan et de visiter leur plantation certifié biologique de Cing Shin à 1200m par une magnifique journée m’a tout à fait charmé, moi qui aime mélanger les différentes cultures.  Un wulong noir de tous les jours aux accents épicés qui confondra les amateurs de thés taïwanais!

Feng Huang Hong cha : un thé noir du Guangdong fait par les frères Liao avec le cultivar du thé wulong Mi Lan Xiang.  Le thé marie le fruité des thés Dan Cong avec le céréalier des thés noirs chinois.  Unique et persistant! Parfait avec un scotch de Speyside!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter