Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

La Belle Humeur : la petite nouvelle dans notre gamme de tisanes

20 mars 2019

unnamed-1 copie 10

La tisane : une boisson en croissance

S’il y a quelques années seulement, on associait la tisane à une concoction plus ou moins insipide à partager un dimanche après-midi avec ses grands-parents, les temps ont réellement changés. En effet, il existe un univers vaste et rempli d’infinies possibilités en terme de goûts, de couleurs, d’odeurs et de bénéfices, au-delà de la traditionnelle camomille. Et le marché évolue en ce sens : «44 % des buveurs de thé consomment des tisanes entièrement naturelles, une augmentation de 17 % par rapport à 2015». (La Presse, ATTC) Chez Camellia Sinensis, ça se traduit par une augmentation de 90% des ventes de tisanes depuis les 4 dernières années!

Comme c’est le cas pour le café, le thé et le vin, les consommateurs privilégient de plus en plus la qualité et s’intéressent de manière croissante à la provenance des produits qu’ils consomment. La tisane suit la même tendance, avec une proportion grandissante d’adeptes qui demandent des produits locaux et haut de gamme.

Ça n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, alors que nous travaillons constamment notre créativité en vue de faire évoluer notre offre. C’est ainsi que la nouvelle tisane Belle Humeur fait son entrée, développée de concert avec L’Herboristerie La Maria, située à St-Michel-de-Bellechasse.

Comment a-t-elle été créée?

Le processus de création de la tisane a été relativement simple : nous souhaitions diversifier notre palette de saveurs, avec un bouquet coloré qui serait disponible à l’année. Jasmin a donc rencontré nos partenaires, qui lui ont suggéré quelques plantes qui s’adaptaient bien aux conditions climatiques assez extrêmes du Québec. Une démarche dégustation a suivi dans le but de créer une tisane qui ferait partie de notre collection haut de gamme, avec une personnalité bien propre à elle.

Plaisante à l’oeil, délicieuse et remplie de propriétés

Son infusion chaleureuse est dominée par les notes citronnées et florales avec, en finale, des nuances sucrées et végétales. D’une texture soyeuse et d’un goût délicat, elle vous rappellera les plus belles journées d’été.

À base de marjolaine, de basilic citron, de framboisier, de calendule et de pétales de rose, la Belle Humeur est l’alliée des systèmes nerveux et digestif. C’est d’ailleurs une de nos conseillères en boutique et herboriste, Élodie, qui l’a baptisée, en s’inspirant de ses propriétés.

Une tisane bio aussi jolie que délicieuse, à découvrir dès maintenant!

Thé à l’érable : un accord tout en simplicité

17 mars 2019

46043070854_ede62a2857

Un projet de longue haleine

Créer un thé à l’érable au goût 100% authentique et naturel ; un défi que nous avons décidé de relever avec enthousiasme! La prémisse de base était d’obtenir le goût d’un thé noir auquel on aurait tout simplement ajouté un peu de sirop d’érable. Un défi, en effet, comme nous caressions le fantasme d’un thé à l’érable depuis des années et que le projet n’avait jamais pu aboutir à un résultat satisfaisant. Nous tenions à proposer un produit 100% naturel (sans aromatisation) et nous ne trouvions malheureusement que des solutions «à saveur d’érable».

Trouver le parfait équilibre

Dès le départ, notre instinct nous dirigeait vers un thé noir. Par curiosité, nous avons tout de même tenté l’expérience avec du thé vert. Un mélange intéressant, mais pas tout à fait aussi réussi qu’avec le thé noir! Il suffisait ensuite de trouver le thé noir qui proposerait le meilleur accord avec les arômes riches de l’érable. Suite à de nombreuses expérimentations, le choix s’est arrêté sur le thé noir indien Nilgiri Coonoor, qui offre un goût au profil classique, malté et sucré. Vibrant et structuré, il soutient bien le goût de l’érable sans toutefois le dominer.

Le nouveau thé à l’érable est donc composé de 50% de thé noir Coonoor du Tea Studio, notre fabrique expérimentale en Inde, et de 50% de billes d’érable de Produit de l’érable St-Ferdinand B. Celles-ci se mélangent parfaitement avec le thé, lui conférant un goût d’érable naturel et délicieux. Un accord tout en simplicité, qui fait ressortir les notes de fruits séchés du thé et qui propose la juste dose sucrée. Le résultat : la véritable impression d’avoir ajouté un peu de sirop d’érable au thé!

Un thé unique et original

Le thé est fabriqué directement à notre entrepôt de Montréal et disons le : nous sommes assez fiers de proposer un thé à l’érable d’une telle richesse! Un produit qui sera disponible à l’année et que vous saurez certainement apprécier nature ou agrémenté d’un nuage de lait à l’érable. Pour préparer cette alternative, il suffit d’infuser votre thé comme à l’habitude et d’y ajouter un nuage d’un mélange de lait chaud moussé et de sirop d’érable. Pour une dose de fantaisie, y déposer quelques billes d’érables sur le dessus. Un pur délice!

Tea Masters Cup : une compétition entre passionnés du thé

13 mars 2019

54419143_2150574284979301_891364335652175872_n

En octobre 2017, Kevin a eu la chance d’assister à la finale mondiale du Tea Masters Cup, alors qu’il était en Chine à l’occasion d’une conférence. Une compétition très excitante qui se déroule entre les jeunes enthousiastes du monde entier. Il s’agit d’un projet ouvert aux professionnels et passionnés du thé, aux entreprises et associations de thé et aux projets en lien avec le thé. Si la culture du thé moderne est divisée en trois segments (production, commerce et consommateurs), Tea Masters Cup est un projet entièrement centré sur la culture du thé de consommation, c’est-à-dire la préparation et le service du thé.

JL1A1978.JPG

En mars prochain, Kevin se rendra à Moscou, en Russie, afin d’en apprendre davantage sur le processus de sélection des gagnants avec la Fédération de Russie. En effet, Kevin sera l’un des juges de la compétition au Canada, à l’automne 2019. C’est à suivre!

À savoir à propos de la compétition :

  • Le Tea Masters Cup comprend 23 pays, de la France à l’Australie, en passant par le Vietnam, la Chine, la Corée, la Lettonie… De plus en plus de pays rejoignent la compétition chaque année ;
  • Les participants peuvent s’inscrire à l’une des quatre catégories suivantes : Préparation, Accords, Dégustation et Mixologie ;
  • Le mouvement est entièrement dirigé par des bénévoles ;
  • La compétition illustre l’enthousiasme partagé pour notre produit, au-delà des rivalités entre entreprises ;
  • Les participants sont souvent de jeunes adultes, passionnés de thé et ayant le désir de faire évoluer la culture du thé ;
  • Les gagnants sont envoyés aux championnats du monde pour affronter les gagnants des autres pays.

Suivrez-vous la compétition?

54428352_2150621994974530_3724406475846582272_n

Entrepreneuriat : le parcours de notre fondateur

5 février 2019

Tea Studio 2018-4

Pour Hugo, le succès de l’entrepreneuriat réside dans l’équilibre entre une bonne planification, un focus sur ses objectifs… et une dose de chance!

Entrevue avec le fondateur derrière la Maison de thé Camellia Sinensis, à propos de son expérience sur le démarrage d’entreprise.

Raconte-nous les débuts du projet. As-tu toujours voulu fonder une entreprise?

H : D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale. J’adorais gérer ma petite business, que ce soit en commençant dès 10 ans à passer les journaux ou en demandant plus de responsabilités lorsque je travaillais dans un dépanneur à l’âge de 16 ans. Je m’intéressais à la manière dont étaient faites les choses, comment les systèmes étaient construits… Aux études, j’avais aussi une grande curiosité envers les affaires. Ça faisait déjà un moment que j’avais en tête de lancer un projet de café, puis un concept de café-bar, quand je suis parti voyager en Europe à l’âge de 23 ans. Mon plan était de prendre 3 mois à analyser ce qui se passait dans les bars et les cafés européens. À Prague, j’ai pris le goût du thé en visitant plusieurs endroits inspirés du service à « l’asiatique » , avec une touche “baba cool” propre à eux. En montant mon plan d’affaires, j’ai réalisé que nous n’avions pas d’endroit semblable à Montréal. C’est alors que j’ai eu le déclic : c’est plutôt un salon de thé que je devais ouvrir!

As-tu rencontré des épreuves lors du démarrage de l’entreprise?

H : J’avais malheureusement mal évalué le budget nécessaire pour démarrer l’entreprise, ce qui m’a forcé à devoir travailler 112h par semaine pendant la première année. C’était aussi difficile de faire comprendre aux amis, à la famille et surtout à la banque, le potentiel du concept que j’avais en tête.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui souhaiterait se lancer en affaires?

H : Je leur conseillerais d’abord de bien s’entourer, de voir autour d’eux qui peut les aider à réaliser certaines tâches, de faire confiance et de déléguer. Que ce soit un ami ou une organisation comme le SAJE, il y a certainement autour de vous des gens qui peuvent d’une manière ou d’une autre vous donner un coup de main.
Ensuite, je recommanderais fortement de se consacrer sur une seule chose à la fois. Lancer une entreprise demande énormément d’énergie et de temps ; il est judicieux d’évaluer les différentes sphères de sa vie afin de voir si c’est le bon moment.

Hugo, on célébrait en novembre dernier les 20 ans de Camellia Sinensis. Selon toi, qu’est-ce qui fait que l’entreprise connaisse un succès grandissant année après année?

H : Selon mon expérience, le succès de l’entreprise provient d’un équilibre entre trois éléments.

1. Une planification réaliste, parce qu’on peut bien tenter de tout planifier, mais ça peut aussi nous empêcher de voir certaines opportunités se présenter. Pour moi, planifier sur 3 ou 5 ans, ça n’a pas réellement de sens. Je préfère planifier les projets de l’année et suivre le rythme de l’entreprise. On peut lui en imposer un, mais elle a son propre rythme et il faut savoir le respecter.

2. Un focus sur nos objectifs, notre mission et notre clientèle. On ne pourra jamais plaire à tout le monde, et selon nous, il vaut mieux se concentrer sur nos forces réelles et sur ce qu’on fait de mieux.

3. Et finalement, on ne peut selon moi nier la chance! Après tout, l’idée de Camellia Sinensis m’est venue suite à une rencontre totalement imprévue. C’est en prenant mon courage à deux mains pour demander à une pragoise qui se trouvait près d’un théâtre à Prague d’aller prendre un verre, que j’ai fait la découverte d’un salon de thé caché qu’elle m’a présenté. Ça a été un déclic total pour moi. Sans cette rencontre, qui sait ce que serait devenue mon aventure! L’ouverture et la spontanéité sont des ingrédients clés pour tomber sur de belles occasions.

À la tête de Camellia Sinensis se retrouvent 4 associés. Quel est votre secret?

H : Ce qui nous a gardé ensemble aussi longtemps, outre le fait qu’on s’entende très bien à la base, c’est une vision similaire sur l’équilibre entre la vie et le travail. Nos valeurs fondamentales sont les mêmes. Le partenariat s’est formé de manière très naturelle, et s’est transformé en symbiose avec l’évolution de Camellia Sinensis. Au début, nous réalisions toutes les tâches ensemble. C’est en discutant avec un prof des HEC, Claude Chapdelaine, que nous avons réalisé qu’il fallait plutôt créer une structure et adopter des rôles différents. Ça tombait bien, comme nous avions chacun nos forces et que nous ne voulions pas les mêmes postes. C’est à ce moment que François s’est dédié au marketing et à la publicité, que Jasmin a pris le rôle de gestionnaire des opérations et que Kevin est éventuellement venu compléter l’équipe avec son expertise sur le territoire indien, en 2004.

Que souhaites-tu pour les 20 prochaines années chez Camellia Sinensis?

Conquérir le monde, ça ne me parle pas. Je préfère prendre part au groupe d’entrepreneurs qui font évoluer le changement de mentalité par rapport aux affaires et à la répartition des richesses. Le succès peut être mesuré de différentes manières, et pour nous, ça restera toujours de maintenir l’équilibre vie-travail.
Je profite aussi de l’occasion pour remercier sincèrement nos clients. Sans leur confiance et leur encouragement, Camellia Sinensis n’aurait jamais pu connaître ce succès. Merci à vous!

Camellia Sinensis a 20 ans : une rétrospective

11 novembre 2018

Capture d’écran 2018-11-15 à 14.49.27

Le 16 novembre 2018 marquera les 20 ans de Camellia Sinensis. Si vous avez suivi notre album rétrospective sur Facebook, vous aurez certainement remarqué une belle évolution depuis nos débuts – tant au niveau du décor que de nos coupes de cheveux ;)

Une approche asiatique du thé à Montréal

C’est en 1998 qu’Hugo Américi ouvre sur la rue Émery le premier salon de thé Camellia Sinensis, à Montréal (Québec). Après avoir longtemps jonglé avec l’idée d’un café-bar, il laisse finalement tomber le projet en faveur d’une entreprise axée sur une approche asiatique du thé, un concept fascinant qu’il a en rencontré l’année précédente dans les salons de Dobra Cajovna à Prague. Cette première version du Camellia Sinensis offre aux clients une cinquantaine de thés accompagnés de gâteaux, le tout servi dans une ambiance feutrée.

Curieux à propos de notre histoire? Lisez-en plus ici.

Une équipe passionnée et complémentaire

Cette même année, deux étudiants de l’UQAM, Jasmin Desharnais et François Marchand, entrent au service de la maison. Tous deux deviendront rapidement copropriétaires de l’entreprise qui fleurit et cherche à s’agrandir. Un quatrième joueur, Kevin Gascoyne, fait son entrée en venant présenter au salon sa compagnie d’importation de thés indiens (Kyela Teas). Ils ont maintenant chacun leur rôle dans l’entreprise : Jasmin s’occupe des ressources humaines et des opérations et voyage dans l’Ouest et l’Est de la Chine, François est responsable du marketing, du contenu et des technologies en plus de voyager en Chine centrale, Kevin donne les conférences internationales, s’occupe des ressources humaines à Montréal, chapeaute le Tea Studio et voyage en Inde au Népal et au Sri Lanka, alors qu’Hugo chapeaute la vision globale de l’entreprise, s’occupe de l’administration et de la distribution et responsable des achats au Japon et à Taiwan. Ceci nous donne l’avantage de cultiver autant une connaissance globale sur l’industrie du thé, qu’une expertise précise dans chacun des terroirs.

Notre soif de connaissances nous a poussé à ouvrir des boutiques et salon à Montréal et à Québec, à publier divers ouvrages, à lancer une École de thé, à créer le premier bar à chai du Québec et à lancer une fabrique expérimentale en Inde (Tea Studio).

Saviez-vous que….

  • Camellia Sinensis aurait pu porter le nom de “La théière fumante” (fiou!) ;
  • Durant les 5 premières années, les clients venaient surtout pour les chichas, les pipes à eau au tabac égyptien aromatisé ;
  • Camellia Sinensis était au départ un salon de thé. C’est suite à un mois de vacances qu’Hugo est revenu avec l’idée d’ouvrir une boutique ;
  • C’est en 2003 que nos dégustateurs ont fait leur premier voyage en Chine, durant la crise du SRAS ;
  • Camellia Sinensis possède aussi deux écoles de thé : une à Montréal, et une à Québec ;
  • L’entreprise compte maintenant une cinquantaine d’employés dévoués, en boutique, au salon, en entrepôt et dans l’administration ;
  • Camellia Sinensis offre plus de 200 thés différents, qui varient chaque année ;
  • Il y a plus de 500 restaurants dans le monde qui proposent nos thés, dont quelques étoilés Michelin! ;
  • 10 000 passionnés ont été reçus dans le cadre des ateliers de thé ;
  • 12 500 échantillons de thé ont été dégustés par les 4 propriétaires au cours des derniers 20 ans ;
  • 700 000 clients ont été servis au salon de thé de Montréal depuis l’ouverture ;
  • 32 000 kg de thé en importations privées chaque année ;

Nouvel amateur de thé? Découvrez nos assortiments – une excellente manière de découvrir ce qui vous plaît.

Passionné à la recherche de nouveautés? Inscrivez-vous à l’infolettre et suivez notre page Facebook pour être au courant des nouveaux arrivages.

UNE FABRIQUE DE THÉ INNOVANTE : VOYAGEZ AVEC NOUS AU TEA STUDIO! – PARTIE 2

22 octobre 2018

Tea Studio 2018-29

Du 1er au 20 octobre dernier, les quatre dégustateurs de la Maison de thé Camellia Sinensis se rendaient directement au Tea Studio, la nouvelle fabrique expérimentale de thé dans les Nilgiris (Inde).

Maintenant de retour d’un voyage particulièrement inspirant, Hugo, François, Jasmin et Kevin nous partagent leur expérience au Tea Studio.

La nature en spectacle

À leur arrivée, c’est d’abord et avant tout l’architecture de la fabrique, tout simplement splendide, qui les a éblouis. Chaque angle de vue dans le studio et autour est magnifique. Au milieu des jardins verdoyants, les fenêtres donnent vers un spectacle sublime, alors que chacune d’elle devient un tableau en soi, aux multiples nuances de vert.

Tea Studio 2018-55

Une énergie contagieuse

Nous avons ensuite été chaleureusement accueillis avec une magnifique énergie positive à travers la fabrique ; on peut facilement sentir que les membres de l’équipe sur place adorent leur travail et entretiennent d’excellentes relations entre elles. François a d’ailleurs pris du temps avec Muskan, à la tête de l’équipe, pour parler de leur travail et de ce que ça représente d’être une équipe entièrement féminine à la direction du projet. À suivre sur le blogue!

Tea Studio 2018-60

Une vision commune axée sur le respect

Par la suite, une journée a été consacrée à la rencontre des partenaires indiens afin d’échanger sur ce qui a été fait jusqu’à présent, comment tout se déroule maintenant, et à propos des projets à venir. C’est avec grand plaisir qu’ils ont pu constater un accord parfait entre leurs visions. Quoique nos partenaires en Inde proviennent de différentes industries (pharmaceutique, construction, thé et épices), ils possèdent tous un immense respect pour le travail des autres. Il était donc facile de pouvoir aisément s’entendre sur chacun des points, entre autres sur l’établissement d’un projet à vocation communautaire où 1% de chaque vente irait à améliorer les infrastructures du village ainsi que sur l’achat d’un jardin autour du studio. Bref, quel plaisir de découvrir une équipe aussi solide et axée sur le respect que chez Camellia Sinensis!

Tea Studio 2018-19

Partage de connaissances

C’est suite à un long voyage et une courte nuit de sommeil que M. He et M. Tang, deux de nos producteurs chinois, sont arrivés au Tea Studio. Ça ne les a pas empêché de se mettre au travail dès les premières minutes, alors qu’ils étaient bien intéressés par les feuilles, les machines et le processus de fonctionnement. Ils ont également pris le temps de déguster les thés et de visiter le jardin. Rapidement, M. He s’est mis en marche et a bombardé d’information Muskan, qui était vraiment très excitée de recevoir autant de connaissances aussi pertinentes pour améliorer le produit. Elle a d’ailleurs surnommé M. He le “Tasmanian Devil” ; comme une tornade, il regardait les feuilles, donnait un commentaire, et le temps que notre traductrice Yan puisse traduire à Muskan, M. He était déjà parti sur une autre machine!

Jasmin s’est d’ailleurs entretenu avec les deux producteurs chinois afin de connaître leur opinion sur le travail qu’ils sont venus faire, leur avis sur le potentiel de la fabrique et sur leur première expérience en Inde. À suivre sur le blogue!

Tea Studio 2018-47

Un rêve devenu réalité

Au retour de ce voyage, les quatre dégustateurs n’auraient jamais pu rêver mieux. L’évolution du projet va bon train et suit parfaitement la vision qu’ils avaient pour celui-ci. Un réel travail d’équipe, alors que Jasmin travaille à améliorer la qualité du thé en production, qu’Hugo bâtit les structures de travail, que Kevin partage sa connaissance sur l’industrie en Inde et fait le pont entre les différentes cultures, et que François prend plaisir à créer du contenu et à documenter le tout.

Tea Studio 2018

Nos deuxièmes lots commencent à faire leur arrivée! N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires.

Une fabrique de thé innovante : voyagez avec nous au Tea Studio!

4 octobre 2018

Tea Studio 2018-58

Une innovation dans l’industrie du thé

Le Tea Studio est un brillant exemple d’une nouvelle approche artisanale de la manufacture de thé de qualité supérieure. Il s’appuie sur de nombreux éléments innovants de conception, de technologie, de responsabilité environnementale et sociale.

Le projet réunit des experts du thé de 3 continents. Cette micro-unité expérimentale vise une approche avant-gardiste de la fabrication du thé. Conçu pour répondre au marché en pleine expansion du thé de style «boutique» avec une grande diversité de thés faits sur mesure.

Le Tea Studio est situé dans la région indienne de Nilgiri, qui offre une excellente source de thé de type clonal et classique, cultivé sur des graines de Camellia Sinensis var.sinensis et de Camellia Sinensis var.assamica.

Tea Studio 2018-60

Avez-vous suivi l’évolution du Tea Studio? 

En mars 2018, nous annoncions officiellement le lancement le projet, soit une fabrique de thé expérimentale située dans les Nilgiris. Les machines roulent depuis maintenant une année complète et nos quatre dégustateurs ont pris la route afin d’aller y travailler en octobre! Avez-vous goûté à nos premiers lots?

Tea Studio 2018-57

Un itinéraire de voyage chargé!

Du 1er au 20 octobre prochain, Hugo, François, Jasmin et Kevin seront sur place afin de prendre le pouls de la fabrique de thé en action, de faire des rencontres prometteuses, d’apporter leur support à l’équipe de production et d’organiser l’évolution du projet. Au programme : beaucoup de travail sur la planche…avec une vue incroyable sur les jardins de thé!

Tea Studio 2018-44

La Chine débarque en Inde

Nous aurons la chance d’accueillir deux de nos producteurs de thé chinois favoris (M. He et M. Tang) afin de profiter de leur expertise et obtenir leurs conseils sur nos méthodes de production. D’ailleurs, M. He, producteur de plusieurs thés verts chinois classiques (HuimingJingning Yin Zhen, Bai Ye Long Jing, Long Jing Zhejiang, Long Jing Jingning Bai), nous rendra visite afin de nous aider à améliorer la qualité globale de la fabrique de thé. C’est d’ailleurs son premier voyage hors de la Chine! Comme il a travaillé un thé noir chinois transformé à la manière Darjeeling 1st flush (Huiming Hong Cha DJ-1), ce sera fort intéressant de bénéficier de son expérience sur ce type de projet. Agronome, spécialiste de la transformation, scientifique, directeur d’un centre de recherche sur le thé et dégustateur : son expertise sera grandement appréciée!

Même si la qualité de nos premiers lots dépasse déjà largement nos attentes, c’est une chance unique pour nous d’optimiser nos processus de production.

De dégustateurs à producteurs de thé?

Après 20 ans dans l’industrie du thé, Jasmin nous disait récemment avoir envie de mettre la main à la pâte! Ce sera l’occasion de le faire, alors que nos dégustateurs seront non seulement invités à déguster le thé du Tea Studio, mais à le produire. Mettrez-vous la main sur quelques grammes de nos lots #02 produits par Hugo, François, Jasmin ou Kevin?

Participer à l’épanouissement de la communauté locale

La qualité de vie de notre équipe est primordiale pour nous!

Saviez-vous que le Tea Studio amasse des fonds pour permettre l’accès à l’éducation aux filles des villages ruraux (souvent réservée au premier garçon de la famille)?

D’autre part, notre visite en Inde nous permettra également d’explorer mise sur pied d’une politique salariale favorable pour la communauté locale. C’est à suivre!

Suivez-nous sur Facebook et Instagram afin d’en savoir davantage sur le périple de nos dégustateurs de thé en Inde!

Ça roule au Tea Studio!

8 septembre 2018

TEA STUDIO THEIERE

En mars 2018, nous annoncions officiellement le lancement d’un projet sur lequel nous travaillions depuis quelques années : le Tea Studio, une fabrique de thé expérimentale située dans les Nilgiris. Les machines roulent depuis maintenant une année complète et nous lancions nos 4 premiers thés en mars dernier.

Des résultats surprenants

Au cours des 12 premiers mois de vie du Tea Studio, notre équipe a travaillé d’arrache-pied à développer la qualité des thés et à s’ajuster selon les saisons. À notre grande surprise, nous avons reçu une réponse inattendue pour les premiers lots, notamment pour le Nilgiri Mao Feng 01 : nous n’espérions pas d’aussi bons résultats, et surtout aussi vite, pour des thés verts de la variété assamica. Ceci ouvre la porte à d’intéressantes possibilités pour le futur!

Même son de cloche de la part de nos fidèles clients : nombreux ont exprimé leur retour positif sur les premiers arrivages du Tea Studio. À noter que chaque lot sera numéroté, afin de pouvoir suivre les différents thés dans leur saisonnalité. Le 2e lot sera disponible dans quelques semaines seulement!

TEA STUDIO VISTA

Nos dégustateurs mettent les mains à la production

En octobre prochain, nos quatre dégustateurs prendront la route vers l’Inde pour passer près de deux semaines au Tea Studio afin de perfectionner le tout. Ils auront la chance de mettre la main à la pâte, de produire le thé et d’accueillir M. He, un de nos producteurs chinois favoris, pour recevoir ses suggestions et recommandations en vue d’augmenter la qualité globale de la manufacture.

C’est donc une aventure à suivre !

Un travail d’équipe récompensé!

26 juin 2018

unnamed

Le 12 juin dernier avait lieu l’édition 2018 des World Tea Awards, une cérémonie annuelle dans l’industrie du thé, mise sur pied par World Tea Expo. C’était déjà pour nous une fierté d’être nominés dans 4 catégories cette année, et encore plus lorsque nous avons été nommés grands gagnants pour deux d’entre elles!

Kevin et Jasmin se sont rendus à Las Vegas afin d’assister à la cérémonie, et de rencontrer nos amis de l’industrie de partout dans le monde. Grâce à nos valeurs de partage de notre passion et de nos connaissances, nous comptons des amis partout dans l’industrie. À les entendre dans la salle, ils étaient d’ailleurs bien heureux pour nous à la remise des prix!

unnamed-1

Meilleure boutique

Après avoir été couronnés grands gagnants du meilleur blogue, du meilleur livre et du meilleur site web de l’industrie du thé au courant des années précédentes, nous avons l’immense honneur d’avoir été élus gagnants de la “Meilleure boutique”. Pour nos 20 ans (le 16 novembre prochain!), nous ne pouvions demander mieux! Cet honneur, on le doit à notre fabuleuse équipe en boutique qui donnent chaque jour le meilleur d’eux-mêmes pour transmettre leur passion pour le thé et leurs connaissances à notre fidèle communauté. Il est bien entendu fantastique de remporter des prix pour nos connaissances dans le domaine, mais pour nous, c’est encore mieux lorsque c’est le coeur et l’âme de l’entreprise qui sont derrière ce succès.

unnamed-1 unnamed

Il est d’ailleurs toujours surprenant pour nous d’observer l’impact de notre entreprise dans le monde extérieur. En effet, vous serez peut-être surpris vous aussi de savoir que nombreux sont ceux qui font le pèlerinage jusqu’à Montréal et Québec pour venir visiter nos boutiques et salons de thé. Rares sont les maisons de thé avec une sélection aussi vaste et une équipe aussi enthousiaste et connaissante – vous n’en trouverez ni à Toronto, ni à Boston, ni même à New York.

Bravo, et surtout merci, à toute l’équipe!

Meilleur site web

Pour la troisième année consécutive, notre boutique en ligne a été reconnue comme la meilleure de l’industrie! Psst : notre site web aura droit à un nouveau look, de nouvelles sections et une amélioration de l’expérience utilisateur. Demeurez à l’affût, on a bien hâte de vous présenter ça!

Bristol Chai a 1 an!

13 mai 2018

27866998_828537880667294_7610387061212343268_n

Le 14 mai 2017, Gabriel Svaldi, fidèle membre de l’équipe Camellia Sinensis depuis 2009, ouvrait le premier bar à chai du Québec, en plein coeur de Montréal. Déjà 1 an depuis l’ouverture de Bristol Chai, un endroit envoûtant mariant le dynamisme de Montréal et la chaleur de l’Inde! C’est avec enthousiasme que nous amorçons une 2e année dans cette aventure.

Rétrospective des 12 derniers mois :

  • 16,000 chais et thés servis
  • 11 ateliers chai tenus au bar
  • 10 employés engagés, dont 3 qui y sont fidèlement depuis le début
  • 6 événements corporatifs accueillis sur place
  • 10 dégustations lors de conférences et autres événements
  • 5 concours sur les réseaux sociaux

Saviez-vous que…

  • Notre client le plus fidèle a complété 10 cartes fidélités, ce qui représente une moyenne de 1 chai aux deux jours depuis 1 an…!
  • Nos pâtisseries sont tellement appréciées que des clients du café voisin viennent manger leur gâterie chez nous!
  • Gabriel boit en moyenne 1L de chai par jour, ce qui représente 240L de chai depuis l’ouverture… et plusieurs surdoses de caféine!
  • Nos 5 chais sont vendus en sacs dans plus de 75 points de vente au Québec!

Au plaisir de vous y rencontrer!

28168368_835549789966103_4110489062987646244_n

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter