Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Le goût de l’eau

20 septembre 2013

DSC_3964p

Tout buveur de thé en vient un jour à considérer le choix de l’eau qu’il utilisera pour préparer son thé. Et puisque près de 98 % de ce qu’il retrouvera dans sa tasse est de l’eau, mieux vaut la choisir à son goût. Plusieurs maîtres et érudits de thé ont déjà considéré avec grand intérêt la qualité de l’eau à utiliser, selon sa provenance (de montagne, de source, de pluie, de rivière, etc.), afin d’obtenir le meilleur thé possible. Si nos réalités urbaines modernes nous offrent une eau assainie, accessible et assez neutre, qu’en est-il de sa qualité gustative ?

DSC_3978Voici une expérience simple qui permet de connaître les différences de goût des eaux à portée de main et leurs effets sur le thé. Choisissez 3 ou 4 eaux selon leur disponibilité, par exemple : eau du robinet, eau du robinet filtrée (Brita ou autre), eau de Glacier (bouteille), eau minérale (Eska, Evian, etc.). Effectuez d’abord une dégustation des eaux en étant attentif à leurs différences de textures (+/- soyeuse, grasse), de saveurs (+/- salé, minérale) et d’arômes (chloré, soufré, ferrugineuse ou autre).

Ensuite, faites chauffer les eaux et préparez un thé avec chacune d’elle en respectant les mêmes paramètres (dosage de thé par volume, température de l’eau et temps d’infusion) pour chaque infusion. Il ne reste qu’à goûter et à constater les effets sur la liqueur en observant les différences d’éclats, de corps, de textures,…

Préférez-vous une eau à forte/faible teneur en minéraux ? Votre eau préférée donne-t-elle la meilleure liqueur ? Les différences sont-elles subtiles ou évidentes ? Répétez l’exercice avec un autre thé pour voir si les nuances sont les mêmes ou non ! Faites-nous part de vos observations.

En Chine en plein été!

4 septembre 2013

IMG_5580

Depuis 2003, mes voyages en Chine se font principalement au printemps lors de la récolte des thés.  Au fil des ans, les scènes de la Chine au printemps me sont devenues familières.  Il y a les champs de canola en fleurs d’un jaune brillant, les fleurs de magnolias sur les branches dénudées et bien évidemment toutes ces nouvelles pousses de thé conférant un beau vert tendre aux jardins de thé. Dans ces derniers, une horde de cueilleuses s’affairent à récolter alors que dans les fabriques, la transformation est en cours.  J’ai également visité la Chine plus tard dans l’année pour la récolte d’automne, mais je n’y avais jamais mis les pieds en plein coeur de l’été.

IMG_5066C’est donc avec une excitation nouvelle que je me suis envolé pour Shanghai le 24 juillet dernier à la demande de l’émission de Radio-Canada, La Semaine Verte.  Mon mandat pour ce voyage n’était pas de faire les achats, mais bien de faire découvrir à la merveilleuse équipe de tournage (et bientôt à vous !) la Chine du thé que je connais.  Nous avons donc visité la province du Zhejiang et du Yunnan afin de rencontrer plusieurs producteurs de thé, des scientifiques, un potier, en plus de visiter des maisons de thé et des marchés de thé chinois. Ce fût pour les producteurs et moi un contexte de rencontre bien différent de nos rencontres printanières. Au printemps, on enfile les dégustations comparatives, jasons climat et transformation, négocions les achats et organisons  le transport alors qu’en été, sans récolte dans les jardins et pas d’achat à faire, il ne nous restait qu’à jaser ensemble et boire du thé !

Ce superbe accueil chez tous mes collaborateurs habituels a fait de ce voyage une expérience inoubliable tant pour moi que pour l’équipe de tournage. L’hospitalité, les discussions détendues, les dégustations agréables et délicieuses, la passion et les sourires contagieux, toutes ces petites attentions me font à nouveau réaliser la chance que j’ai de côtoyer ces gens:  la famille Tang, productrice de notre Long Jing Shi Feng, qui nous a généreusement reçus dans sa maison magnifique; les scientifiques du Tea Research Institute; M. He, producteur du Huiming (et de ses nombreuses variantes!)  qui nous a fait profiter de la superbe nourriture de Jingning;  M. Yen et son grand art dans la conception des céladons; Mme Wang, sa bonne humeur et ses supers Pu Er et M. Chan, grand spécialiste du vieillissement des Pu Er avec son rire contagieux.

Merci à l’équipe de La Semaine Verte de m’avoir fait voir la Chine sous un nouvel angle !

Jasmin

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter