Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Top 3 de Kevin : Découvrez ses coups de coeur 2017!

20 août 2017

unnamed

C’est en 1989 que Kevin a acheté du thé en Asie pour la première fois : depuis, il y passe chaque printemps. Mis à part sa quête obsessionnelle pour la plus belle feuille de Darjeeling, son intérêt pour les thés du Népal, du Sri Lanka et du continent africain a ajouté ces régions à son répertoire. Selon ses collègues, sa consommation quotidienne de thé se compare au flux de quelques petites rivières. Voici ses coups de coeur pour 2017:

Darjeeling Muscatel Valley DJ-3

Ce délicieux thé de la jardin de Muscatel est un mélange de cultivars clonales et classiques. La palette de goût de ce thé se révèle au fur et à mesure que l’on goûte la saveur pleine et fruitée des cultivars clonales. Progressivement, c’est ensuite la vitalité plus énergique des cultivars classiques qui laisse place à toute la puissance de la saveur. Dans une récente dégustation, cet effet a été comparé à un train qui dépassait la brume … une image très Darjeeling!
La liqueur combine le caractère “classique”, minéral et tannique des anciennes plantes à thé, avec des accents souples et fruités.

Darjeeling 1st flush classique Singell DJ-11 Biologique

Après tant d’années à parcourir la même petite région pour dénicher les meilleurs échantillons possibles, je reviens sur cette petite section de vieilles plantes. La section ‘Héritage’ de Singell a été plantée dans les années 1860 avec des graines en provenance de Chine. Il donne quelques thés exceptionnels et j’ai été très heureux de voir qu’ils ont clôturé 400 plantes en vue de les transformer en arbres semenciers pour les générations futures.

L’infusion de ses belles feuilles entières révèle une liqueur claire, vive et équilibrée, d’une richesse aromatique portant ce thé parmi les meilleurs Darjeeling de cette année. Ses notes herbacées et florales apportent une surprenante légèreté à ce thé fin et désaltérant!

unnamed-1

Kangra Dharmsala EX-5

La région de Kangra est un coin secret de l’Himalaya dans l’État d’Himachal Pradesh. Des jardins de thé y ont été établis dans les années 1850 au même moment que Darjeeling. Des plantes magnifiques, classiques et cultivées poussent à une altitude de 2000 m et se transforment dans le style d’un Darjeeling First Flush. La structure de saveur est très semblable à celle d’un Darjeeling printanier, mais le registre et le caractère sont tout à fait différents en raison du terroir local. Une excellente découverte pour tout amoureux de Darjeeling classique.

Sa liqueur pleine et fruitée arbore d’éclatantes notes végétales, florales et épicées. Sa structure tannique est étoffée d’une touche minérale (calcaire) et gourmande (mie de pain) lui donnant assise et profondeur.

Lire l’article consacré à ce thé ici!

Pour plus d’informations sur ce thé, localisez le jardin sur la carte Camellia Sinensis.

Top 3 d’Hugo : découvrez ses coups de coeur 2017!

7 août 2017

unnamed-7

Depuis 2003, Hugo quitte au mois de mai pour visiter des producteurs de Taïwan, du Japon et du Vietnam. On raconte qu’à Taïwan, il reconnaît son chemin avec les arbres et ce, dans toutes les provinces productrices de thé ! Voici ses trois coups de cœur du printemps dernier :

Sencha Sayamakaori
À chaque année, en goûtant plus de 200 Sencha, je cherche une petite lumière… Cette année, la première fut celle provenant du Sencha Sakamoto (désolé, c’est parti très vite, il n’y avait que 10kg!), et la seconde fut celle du Sencha Sayamakaori. Son nom provient du cultivar utilisé qui provient de Saitama au Japon. Celui-ci est produit à Shizyoka par M. Hiroshi Kawase et il appartient au Sencha de type Chumushi, toutefois touchant presque au style Fukamushi. Il s’agit donc d’un thé à la couleur foncée, riche en bouche avec finale en fleur…

unnamed-3 unnamed-2 unnamed-1

Sencha Koshun
Au Japon, à la fin du processus de transformation, les thés reçoivent souvent une finition que l’on nomme « Hiire » . Celui-ci, le Koshun, est issu du cultivar du même nom et se présente ici sous sa version dénudée. Sans artifice et sans cuisson, il offre également de riches notes printanières de fleurs et désaltère à souhait les palais assoiffés !

unnamed-6 unnamed-4

Dong Ding Mme Lin (cuit au charbon) 
Du côté de Taiwan, le thé Dong Ding est une valeur sûre. Cette fois-ci, celui de Mme Lin se distingue par sa finition au charbon. À la fin du processus, une cuisson est souvent pratiquée sur les thés wulong de Taiwan. Celle-ci se fait normalement avec un four électrique, mais Mme Lin le fait à l’ancienne, soit avec une chaleur provenant du charbon qui « cuit » légèrement les feuilles, leur donnant une finale boisée très réconfortante. On boit normalement ce type de thé à l’automne quand le froid arrive, mais Hugo le recommande pour les jours de pluie et accompagné d’une petite sucrerie.

unnamed

Portrait d’équipe : Catherine-Emma Tremblay

6 août 2017

Josiane_Cat-Emma

(À droite sur la photo)

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est l’équipe derrière l’entreprise. Ce mois-ci, nous vous présentons Catherine-Emma Tremblay.

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

C’est une histoire d’amour pour les objets du thé qui m’a menée chez Camellia Sinensis en 2007. J’ai d’abord été une cliente fidèle pour ensuite me retrouver derrière le comptoir du salon de thé aux infusions et ensuite du côté boutique en tant que conseillère. Depuis 2011, je travaille principalement dans les bureaux où se situe également notre école de thé. Mon rôle est celui d’assistante à la comptabilité pour les boutiques de Montréal, notre boutique web et l’entrepôt. J’ai la chance de travailler au quotidien avec une équipe incroyable et des produits d’une qualité exceptionnelle. C’est d’ailleurs toujours un plaisir de partager ma passion du thé et des objets du thé avec les clients et mes collègues.

En 2013 j’ai eu la chance d’accompagner Hugo à Taiwan et au Japon pour la visite annuelle de nos producteurs de thé et quelques artisans potiers. Ce fut une expérience mémorable qui m’a permis de mieux comprendre tout le travail qui se cache derrière une petite tasse de thé! On peut dire que chez Camellia Sinensis, c’est vraiment du jardin à la tasse.

Ton thé coup de coeur c’est …

Difficile de se prononcer sur un seul! Disons que ça dépend de la journée et des saisons, mais en général j’aime bien le rituel de débuter la journée avec un thé noir. Les Darjeeling 1st Flush tels que le Thurbo DJ-16 et le Jungpana DJ-3 sont mes classiques matinaux du moment avec leur liqueur texturée, fruitée et épicée.

Quel a été ta plus récente découverte ?

En fait, lorsqu’on travaille dans les bureaux chez Camellia Sinensis, en général on partage la théière entre collègues! Ainsi, dernièrement en travaillant avec Josiane, j’ai gouté le Jingxian Jin Jun Mei, un thé noir de Chine qui m’a enchanté les papilles avec sa richesse et ses arômes florales, fruités son aspect cacao.

Sinon cette année je redécouvre le Anji Bai Cha, un thé vert de Chine soigneusement sélectionné par Jasmin, qui offre un bel équilibre entre ses notes sucrées, gourmandes et sa délicate astringence.

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter