Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Cuisiner le matcha : Granola au matcha, chocolat blanc et canneberges

17 avril 2019

IMG_4092 copie

Une collation nourrissante et tonique

Que ce soit pour débuter la journée du bon pied avec un petit-déjeuner nourrissant ou en guise de collation pour se donner un coup de fouet en après-midi, cette recette toute simple deviendra bien vite un incontournable.

Essayez ce granola avec le lait de votre choix ou sur du yogourt et des petits fruits!

Ingrédients

  • 2 tasses de gruau
  • 1/4 tasse de graines de lin moulues
  • 1c. à table de graines de sésame
  • 1c. à table de graines de chia
  • 1c. à table de farine d’amande
  • 1/3 tasse de graines de tournesol non-salées
  • 1/2 tasse d’amandes effilées
  • 1/2 tasse de noix de coco non-sucrée
  • 1/2c. à thé de sel
  • 1/2c. à thé de cannelle
  • 1/2c. à thé de muscade
  • 1/2 tasse de sirop d’érable
  • 1c. à thé d’essence de vanille
  • 1 blanc d’oeuf battu
  • 1/2 tasse de chocolat blanc
  • 1/2 tasse de canneberges séchées
  • 1c. à table de Matcha Sora Camellia Sinensis

Capture d’écran 2019-03-19 à 14.54.32

Préparation

1. Dans un grand bol, mélangez le gruau, les graines de lin moulues, les graines de sésame, les graines de chia, la farine d’amande, les graines de tournesol, les amandes effilées, la noix de coco, le sel, la cannelle et la muscade. Bien mélanger.

2. Incorporer le sirop d’érable au mélange d’ingrédients secs, ajouter la vanille, le blanc d’oeuf battu et bien mélanger.

3. Étendre sur une plaque à cuisson pour 15 minutes à 300°F, mélanger et remettre pour 15 minutes.

4. Retirer du four et laisser refroidir pour une dizaine de minutes.

5. Ajouter le chocolat blanc, les canneberges et le matcha. Bien mélanger.

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE RECETTE OU VISIONNEZ LA VIDÉO!

Bonne dégustation!

Productrice du moment : Mme Chen

unnamed-3

L’équipe du Camellia Sinensis est heureuse de vous fait découvrir ses producteurs vedette en vous partageant leur histoire et leur rencontre.

Notre productrice du moment est Mme Chen, qui produit l’exquis Bi Luo Chun Du Yun.

 

L’histoire de notre rencontre

En 2012, Jasmin se lance dans l’exploration des provinces chinoises moins connues pour leur production de thé. Au printemps, il se rend dans le Guizhou en espérant y dénicher quelques perles rares. Dans cette optique, il rencontre plusieurs producteurs dans plusieurs régions différentes. Une rencontre est plus significative que les autres : à Du Yun, il croise Mme Chen, une productrice d’une belle humanité et dont le thé est d’une qualité exceptionnelle. Coup de coeur immédiat.

unnamed-2

Quand avez vous commencé dans le monde du thé?

Le père de mon mari était originaire de Jinghong dans le Yunnan. Il connaissait bien le thé. Plus tard, il a déménagé à Liupanshui, dans le Guizhou, et travaillait dans la construction. Pour augmenter son revenu et faire mieux vivre sa famille, il a ouvert une boutique de thé à Liupanshui. Lorsque j’ai rencontré mon mari, je travaillais à Guiyang et lui dans l’usine de tabac à Liupanshui. Afin que nous puissions vivre ensemble, mon mari a quitté son emploi et est venu me rejoindre à Guiyang. Il s’y est établi comme commerçant de thé. À force de commerce, nous avons tous deux développé un intérêt tout particulier pour le thé Du Yun. En 2002, nous avons eu la chance de louer un jardin dans la montagne Dou Peng Shan et nous avons commencé à y faire notre thé.

unnamed-1

Êtes-vous propriétaire de vos jardins?

Non, le jardin appartient à l’État. Nous avons signé un contrat pour pouvoir l’exploiter.

Quelle est la superficie de vos jardins?

Plus de 1000 mus.

Quelle quantité de thé produisez-vous chaque année?

Environ 40 tonnes, principalement du thé vert.

unnamed-4

Combien de travailleurs employez-vous?

16.

Quels aspects de votre travail préférez-vous?

La production du thé reste l’aspect le plus intéressant. Mais j’aime aussi les designs reliés au thé.

Qui sont vos clients? Locaux ou internationaux?

Nous vendons tout en Chine, ou presque. Jasmin est notre seul client international.

Quels changements percevez-vous dans l’industrie et dans la clientèle depuis vos débuts?

Du côté de l’industrie, les principaux changements viennent du gouvernement qui attache de plus en plus d’importance au thé. On fait davantage de promotion et on standardise de plus en plus la production. Sinon, par rapport à la clientèle, on observe que plus de jeunes boivent du thé et que l’intérêt pour le thé de qualité grandit.

Quel est votre thé préféré?

Mon thé préféré est le Bi Luo Chun Du Yun de haute montagne, celui qu’on cultive à plus haute altitude et qu’on transforme à la main. Sinon, j’aime aussi beaucoup le Du Yun Hong Cha.

Rafraîchissants et délicats thés blancs

16 avril 2019

the-blanc

Le caractère aromatique des thés blancs est délicat et parfumé. Le miel de trèfle, les fleurs comestibles, les noix fraîches, les herbes fraîchement coupées, sont des arômes évoqués dans les nuances sucrées et veloutées de leur liqueur à la texture onctueuse.

À relativement faible teneur en caféine et en tannins, leur infusion est appréciée à toute période de l’année comme de la journée par la plupart des amateurs occidentaux, alors qu’en Chine le thé blanc est consommé durant les mois chauds pour son aspect rafraîchissant. Un thé à savourer en toute tranquillité, sans accompagnement de nourriture, afin de profiter de ses subtilités les plus fines et de son effet apaisant.

Deux grands classiques à découvrir et redécouvrir

M. Zhang, avec qui nous travaillons depuis 2004, est producteur des deux thés blancs les plus classiques : le Bai Hao Yin Zhen et le Bai Mu Dan Wang. Ses plantations se trouvent dans le nord du Fujian, le terroir d’origine de cette famille de thé. Depuis quelques années, la popularité croissante des thés blancs, en Chine particulièrement, a fait en sorte que le prix local a excessivement augmenté. Par chance, M. Zhang nous connaît depuis longtemps et comprend la réalité de notre marché – ceci nous permet d’acheter et de vous offrir ces produits à un prix raisonnable, malgré l’augmentation constante année après année.

Si les deux thés proviennent des mêmes jardins, une différence se trouve dans la sélection des feuilles. Le Bai Hao Yin Zhen comprend une récolte fine constituée d’un bourgeon, alors que pour le Bai Mu Dan Wang, plus de feuilles seront cueillies, lui conférant un goût plus franc, herbacé avec une note de paille fraîche. Le Bai Hao Yin Zhen quant à lui est tout en délicatesse, a plus de texture et ses notes sont florales.

Bai Hao Yin Zhen

Digne représentant des grands thés de Chine, ce thé blanc séduit l’œil au premier regard. La liqueur vive et soyeuse remplit pleinement la bouche de ses parfums fruités et végétaux (paille, champignon). Longue et délicate, sa finale est florale (camomille) et rafraîchissante.

Bai Mu Dan Wang

Un thé blanc au caractère floral qui rappelle le lys, soutenu par des notes de cannelle. Moelleux, le Bai Mu Dan Impérial possède une belle persistance. Un bon compagnon au quotidien pour les amateurs de thé délicats.
Bonne dégustation!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter