Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Le projet de rencontre Himalaya-Japon : première partie – Thés de printemps 2011 (Inde)

19 avril 2011

renconte_japon-himalaya_partie1

Il y avait tout un tapage à l’aéroport alors que nous attendions nos invités japonais. Ce soir là, l’Inde avait battu le Pakistan au tournoi de cricket. On entendait des cornes sonner la victoire, il y avait des feux d’artifices et des festivités battaient à plein dans les rues.

Monsieur Iwata, un cultivateur de théier de la 17ème génération qui possède un petit jardin de thé près de Kobe au Japon, est venu pour développer sa compréhension de la transformation du thé noir et pour partager son expertise en matière de production du thé vert.

Monsieur Takeda, quant à lui en semi retraite, est un scientifique spécialisé dans le thé et président de l’un des instituts de recherche les plus respectés au Japon. Il a consacré sa vie à développer des cultivars pour l’industrie japonaise du thé.

Tous deux étaient accompagnés de Pierre notre interprète de confiance, un forgeur de sabre excentrique  qui a vécu de nombreuses années au Japon, ainsi que de sa femme Rina.

Après être descendus à l’hôtel pour laisser leurs bagages, nous sommes sortis tous ensemble pour une promenade de fin de soirée dans les rues de Calcutta; leur première expérience de l’Inde. Nous nous sommes arrêtés pour prendre la traditionnelle tasse de chaï en argile, celle que l’on brise par terre après avoir bu. Ils ont adoré et se sont prêtés à la coutume avec enthousiasme. Bien que fatigués, ils semblaient excités de leur visite et prêts à toute les expériences.

Le jour suivant, pour le déjeûner, j’ai sorti un échantillon de l’exceptionnel Darjeeling Thurbo. En buvant le frais nectar, leurs yeux se sont grand ouverts. Aussitôt, ils ont sortis leurs calepins de notes et nous ont bombardés de questions!

Nous avons passé le reste de la journée à voyager vers Darjeeling : une visite au charmant et vieux Darjeeling Planter’s Club, puis, chez mon très grand ami JP Gurung pour le souper.

JP Gurung est l’un des consultants en thé les plus expérimentés de Darjeeling. Fils d’un cultivateur de théiers, il a été directeur de plusieurs jardins pendant des années avant de devenir consultant privé. Je lui ai donc tout naturellement proposé de nous accompagner au Népal en tant qu’expert.

En initiant ce projet, je craignais que les différences culturelles puissent nuire à de bons échanges amicaux. Heureusement, la chaleur et l’hospitalité de JP, de même que son salon confortable avec son feu de bois, une théière pleine d’un Darjeeling First Flush merveilleusement floral (et aussi quelques verres de quelque chose d’un peu plus fort) et notre passion partagée pour le thé ont favorisé le rapprochement et dissipé les inhibitions. La discussion étant bien amorcée, ça n’a pas pris de temps pour que les premières blagues soient lancées; tous collaboraient et se montraient proactifs.

Le jour suivant, nous traversions la frontière népalaise. En fin de journée nous atteignions le village de Fikkal où nous avions rendez-vous avec notre hôte Monsieur Rai à l’usine de la Coopérative Nepal Small Tea Farmers. C’est un important bâtiment industriel appartenant à quelques 750 petits fermiers, ce qui est plutôt unique au Népal. On y transforme, par le procédé orthodoxe, des feuilles fraîches, achetées au poids chaque jour aux fermiers des alentours, en thé noir de style Darjeeling. Il s’agit de l’un des projets supervisés par JP à Fikkal, mais il y a aussi une autre petite usine à quelques minutes de là, où l’on produit des thés verts, noirs et wulongs de manière artisanale avec de petites machines japonaises. Nous avons passé les jours suivants entre ces deux usines à partager nos connaissances et à produire ensemble du thé vert et du thé noir…

Kevin,
votre envoyé spécial à Darjeeling.

Traduction : François Alexis Roy
spacer

  1. Leaf a dit:

    Quel magnifique projet d’échange ! Souhaitons que les résultats produits de par et d’autre soient à la hauteur de l’amitié amorcée !

  2. François Alexis Roy a dit:

    Je suis d’accord, c’est une très belle initiative! Une petite quantité des thés vert et noir issus de ce projet son disponible à notre boutique de la rue Émery. À qui la chance d’y gouter!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter