Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Quelques mots sur la caféine

25 novembre 2008

D’abord, pour démystifier le grand malentendu qui plane sur son cas, quel terme utilise-t-on pour désigner ce stimulant dans le cas du thé? Caféine. Car, bien qu’on ait cru pendant quelque temps qu’il s’agissait de deux “-ines” différents dans les cas du café et du thé, les scientifiques ont déterminé qu’il s’agissait bel et bien du même alcaloïde étant simplement respectivement associé à des éléments différents: les tannins pour le thé, l’acide chlorogénique pour le café. Il en résulte une libération différente de la caféine dans l’organisme dans chacun des cas, plus soudain et bref dans celui du café (et plus au niveau physique/cardiaque que mental/intellect) et à la libération plus douce et graduelle (et aux effets persistants plus longtemps) dans celui du thé. La caféine du thé offre d’ailleurs généralement une sensation d’éveil accrue au niveau de l’intellect, la concentration et la vivacité de l’esprit étant grandement amplifiée, le corps étant stimulé plus doucement, selon la sensibilité des différents individus. Tandis que les effets stimulants d’un café se libéreront jusqu’à une durée d’environ 2-3 heures après l’ingestion, celles d’un thé noir seront perceptibles de 4 à 6 heures pendant que celles d’un thé vert pourront s’étaler jusqu’à 6-8 heures. D’après une recherche sérieuse, on aurait évalué une teneur en caféine environnant les 80 à 150 mg pour un café filtre et de 30 à 90mg pour une infusion de thé noir (sur une contenance de 100ml de liquide).

On me demande souvent conseil par rapport aux thés que je recommande pour les différents moments de la journée: “Lequel serait parfait pour nous réveiller le matin? Et lesquels conviendraient mieux pour la fin de journée?” car, même chez les buveurs de thé avertis, il est vrai qu’il peut être possible d’hésiter de se servir un thé en soirée de crainte que de voir notre sommeil troublé par les effets stimulants de la caféine. Pendant que la plupart des thés noirs, verts et Pu Er sheng jeunes seront réservés pour le matin et l’après-midi (teneur en caféine relativement élevé), les thés blancs, la plupart des thés wulong et les Pu Er mûrs seront suggérés pour la fin de journée ou simplement pour les moments de dégustation détendue. Il est à noter que nous ne recommandons pas la consommation de thé “décaféiné”: en plus de souvent voir son choix se limiter à des thés de production industrielle, ces thés ont vraisemblablement traversé un processus chimique pour arriver à un faible taux de stimulant. Un autre discours veut que, si l’on préinfuse un thé caféiné pendant environ une minute puis que l’on rejette cette “première eau”, on se sera débarassé de la plus grande partie de l’alcaloïde contenue dans les feuilles. Bien, d’après des recherches récentes, il prendrait à un thé environ 5 minutes d’infusion avant de voir sa teneur initiale en caféine réduite de 80%, une minute de préinfusion retirant uniquement environ 20% de la caféine présente au départ! Une préinfusion d’une trop longue durée menant immanquablement à une perte aromatique considérable, il est d’après nous préférable de choisir son thé en fonction du moment de la journée que de tenter de changer la nature de ses feuilles.

Liens externes:

“caféine” sur Wikipedia (en français).

“Caffeine and Tea: Myth and Reality” sur le blogue Cha Dao (en anglais).

  1. T.alain a dit:

    -Je trouve que parmi les oolong,les non torréfiés me parraissent d’avantage stimulants (ou tout du moins plus rapidement)que les oolong torréfiés.Je ne sais pas si la torréfaction lie d’avantage la théine à d’autres composants du thé ou si elle l’empèche de passer dans l’infusion…quoiqu’il en soit pas de non torréfiés pour moi le soir…
    Ps je viens de découvrir ce blogue (pour un français comme moi,je trouve cette orthographe bien plus plaisante)je pensse revenir vous lire assez souvent.J’ai beaucoup aimé l’article sur les B orientales.

  2. Kate Kendall a dit:

    Bonjour Daniel!
    Quelle heureuse coïncidence, je me posais justement quelques questions à propos du thé et de sa caféïne, il y a de cela à peine deux jours!! Ton article a merveilleusement répondu à la plupart de mes questions sauf à deux, plus techniques: Je me demandais simplement qu’est-ce qui causait la teneur en caféine des thés (oxydation, teneur en bourgeons, région, cuisson?) et s’il y avait une différence de caféine entre un wulong vert et un wulong noir.
    Merci d’avance et continue d’écrire. J’adore te lire et de toute évidence, je ne suis pas la seule! :D

  3. Daniel a dit:

    Bonjour! Bien heureux de vous lire ici! J’ai aussi l’impression qu’effectivement la torréfaction semble jouer un rôle à dégrader la caféine chez des thés tels que les Wulong vieillis ou le hojicha par exemple. Cependant, j’ai l’impression que le facteur principal d’une teneur en caféine moins élevée soit principalement proportionnelle au ratio de grandes feuilles versus les premières feuilles voisines du bourgeon. Les grandes feuilles des Wulong ou de certains Pu Er contiendraient beaucoup moins de caféine que des thés verts ou noirs, généralement composés d’une grande quantité de première et deuxième feuilles. Un exemple frappant est le Bai Hao wulong, relativement fort caféiné et pourtant wulong… il est justement composé de bourgeons et premières feuilles contrairement à ses acolytes taiwannais, moins stimulants, composés de récoltes de 3-4 grandes feuilles bien développées. En vous écrivant je suis justement en train de boire un Rou Gui bien torréfié et je vous jure que mon coeur est stimulé en ce-moment même…! Comme quoi…

  4. Maryse a dit:

    En effet le Rou Gui est tonifiant ! :D Si je ne me trompe pas, cest celui qui a aussi une odeur de cuir? Je ne suis pas sur hihi. Enfin, celui qui a l’odeur de cuir me rappele énormément lorsque je suivais mon cours en couture (de cuir) :)

  5. Vincent a dit:

    Salut Daniel,
    Dans une chronique précédente tu mentionnais qu’il est préférable d’attendre environ 1 hre après un repas avant de boire un thé, afin de permettre à l’organisme de bien absorber le fer. Inversement, je me demandais quel délai il est recommandé d’attendre avant de manger, une fois qu’on a bu un thé. Bref, combien de temps faut-il à l’organisme pour absorber les polyphénols qui autrement se lieraient au fer?

    Merci à l’avance

  6. Daniel a dit:

    Salut Vincent!
    Je te demande pardon pour le temps un peu long pour répondre à ta question… ma semaine était bien plus chargée à ce quoi je m’attendais! ouf!
    Donc, on parle aussi au moins d’une heure avant de manger après avoir bu un thé, pour les mêmes raisons que tu mentionnes. Ce n’est bien sûr pas grave de le faire une fois ou l’autre, c’est simplement de ne pas prendre l’habitude de le faire à tous les repas. Et je rajoute que la consommation des thés très peu tanniques, dont les thés blancs, aurait moins tendance à bloquer l’absorption du fer, dû à leur plus faible taux de phénols. Voilà voilà! Et merci encore à toi pour l’info maison écolo et santé du chia! On s’en reparle! Au plaisir de te croiser bientôt au Camellia!

  7. melodye a dit:

    j’ai lu dans un livre sur le degustateur de thé, que certains thés blancs sont tres bons à prendre juste avant le coucher. pour leur capacité à refroidir le corps…
    merci pour ce site que je decouvre avec plaisir!

  8. Daniel a dit:

    Merci Mélodye pour ton commentaire… hum, très intéressant! Au plaisir de te relire!

  9. myamata a dit:

    Effectivement, article très intéressant. Cela ne concerne pas la caféine, mais j’ai lu que le citron (ou autres agrumes) augmenté l’absorption des tanins!?

    Sinon, parmi mes amis en Asie, certain m’ont conseiller de boire du pu-er après avoir consommer un repas riche en gras (exemple avec du porc)

    Je ne suis pas un spécialiste, juste un amateur 우전, 세작 que j’ai pu partagé avec certains de vos vendeurs ^^

  10. Daniel a dit:

    @ myamata,
    Merci pour ton commentaire. En effet, un Pu Er (comme tout thé d’ailleurs!) fera du bien après un repas chargé. Quant au citron, j’avais aussi lu qu’il doublait l’absorption des tannins mais qu’il inhibait à l’inverse l’assimilation d’autres éléments positifs du thé comme certaines vitamines… Pire serait le lait qui, d’après une recherche britannique, annulerait tous les effets positifs du thé dans lequel il serait versé…
    Au plaisir de te lire à nouveau!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter