Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Notes de dégustation : Dan Cong Wulong

14 août 2018

Jiang Mu Xiang

Dans la province du Guangdong, et plus particulièrement dans la chaîne de montagnes du Phénix (Feng Huang), on trouve dans certains villages des théiers plusieurs fois centenaires (certains ont près de mille ans) qui témoignent d’une culture ancestrale étonnante. On les appelle les Feng Huang Dan Cong (théiers uniques de Feng Huang).

Ces théiers sont particulièrement intéressants car ils nous permettent de remonter le temps jusqu’à une tradition datant d’avant la modernisation de l’industrie du thé, alors que la reproduction des arbres se faisait uniquement par graine et que leur culture restait entièrement manuelle. À cette époque, les méthodes de productions donnaient à chaque lot de feuilles un goût et une signature différente. Le camellia sinensis (théier) ayant la capacité de muter très facilement, chaque arbre, même à l’intérieur d’un seul jardin, avait son bagage génétique propre, plus ou moins différent de celui de ses parents. Le goût et les arômes qu’offraient leurs feuilles variaient immanquablement d’un individu à l’autre. Certains théiers aux qualités gustatives particulièrement intéressantes furent bichonnés et même personnifiés par leurs propriétaires. Précieux, ces théiers uniques traversèrent les siècles jusqu’à aujourd’hui où ils sont maintenant presque vénérés par les producteurs autant que les amateurs. Comme chacun de ces théiers révèle un caractère propre, les récoltes se font sur chaque individu sans être mélangées avec celles de leurs voisins.

Cette année, nos deux Dan Cong de théiers uniques viennent du village de Da An à Wudong (dans les monts Feng Huang). Ils ont été récoltés à la mi-avril et transformés par M. Huang, également producteur de notre Chi Ye.

Mi Lan Xiang Wudong Daan théier unique de 150 ans
Véritable explosion d’arômes, ce wulong libère des fragrances enivrantes dès les premières secondes d’infusion. Parfums d’agrumes (tangerine, pamplemousse) mêlés aux chaleureux effluves de sucres caramélisés par une torréfaction légère. Texture grasse en bouche qui porte loin et longtemps les notes d’agrumes et de fruits exotiques (litchi, goyave) vers une finale suave. Un thé d’une persistance exceptionnelle, plus sucré qu’amer.

Jiang Mu Xiang Wudong Daan théier unique de 130 ans
Traduit par « fragrance de gingembre », le Jiang Mu Xiang présente une complexité et un équilibre rare, même chez les thés de ce calibre. Peu importe où vous mettez le nez, vous relèverez aisément des parfums de fruits (pêche, melon), de fleurs opulentes (orchidées) et de biscuits chauds. Son évolution en bouche est remarquable, avec une entrée spécialement fruitée et un développement sans cesse renouvelé. On y trouve à la fois des goûts pleins et prenants, des parfums subtils, une onctuosité réconfortante et une pointe d’acidité où persistent longuement les arômes.

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter