Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Nos suggestions pour contrer les blues de l’hiver

21 février 2018

unnamed-1 copia

L’hiver est déjà bien installé, et malgré le côté féérique des paysages enneigés, le raccourcissement des jours, un ensoleillement moins important et le froid peuvent affecter notre organisme et notre humeur.

Voici des suggestions de notre équipe pour chasser la grisaille et ajouter un peu de réconfort durant les journées froides de l’hiver.

“Pour moi, c’est  le Bai Hao de M. Xu… Réconfortant, boisé et fruité… Un vrai délice!” – François Marchand

“Pour le contrer les blues, j’écoute du reggae ou de la musique tard en soirée, avec un bon Wulong des monts Wuyi !” – Sébastien Collin

“Le PuEr Lao Ban Zhang 2007 : réconfort et apaisement immédiats. Un thé chaleureux, qui sent les essences de bois noble, le camphre, le sapinage d’hiver et le sous-bois en général. Extrêmement généreux, à déguster lentement devant la tempête.” – Laurence Lambin-Gagnon

“En rentrant du ski, je me réconforte avec un Pu Er Sheng, par exemple le Pu ER 1992 Menghai Hou Gen” – Jasmin Desharnais

“Un Bai Rui Xiang dans un thermos pendant une soirée en ski de fond avec des amis, à la lueur du clair de lune!” – Kevin Gascoyne

“Je conseille souvent les thés wulongtaiwanais de haute montagne en disant qu’il s’agit de “thés d’hiver”. La liqueur jaune de ces thés au goût végétal est très texturée. Et, à ne pas négliger, c’est un thé qui se fait à l’eau bouillante (contrairement à 75-85 degré pour les thés verts)!” – Sabrina Catellier

«Après avoir patiné en amoureux sous les flocons, rien de mieux que de boire le mélange «Clark» de chez Bristol Chaï au son feutré de Suzie Arioli et Jordan Officer? Ne manque que le feu de foyer !” – Jean-François Di Pietro

Le thé : une alternative délicieuse à vos fins de soirées

10 février 2018

unnamed copia
Si les propriétés stimulantes, diurétiques et antibactériennes du thé sont reconnues depuis longtemps par la médecine chinoise, c’est plus récemment que ses bienfaits ont été confirmés par la science moderne. Il ne fait plus aucun doute que ses vertus contribuent à notre longévité en stimulant les fonctions du cœur, en renforçant le système immunitaire et en prévenant les mutations cellulaires.

Le thé, sous toutes ses formes, devient donc une alternative saine, délicieuse, et originale, même pour vos fins de soirées. Voici quelques suggestions de la Maison de thé Camellia Sinensis :

Tisanes

Les tisanes offrent un monde de fragrances où différentes plantes comme la verveine, l’agastache, le framboisier, l’ortie, le thé des bois, le houblon, la lavande, l’achillée millefeuille, la mélisse émerveilleront vos fins de soirée.

Thés blancs

Le miel de trèfle, les fleurs comestibles, les noix fraîches, les herbes fraîchement coupées, sont des arômes évoqués dans les nuances sucrées et veloutées des thés blancs. À relativement faible teneur en caféine et en tannins, leur infusion rafraîchissante est parfaite à tout moment de la journée. Un thé à savourer en toute tranquillité, sans l’accompagnement de nourriture, afin de profiter de ses subtilités les plus fines et de son effet apaisant.

Rooibos

Le rooibos (Aspalathus linearis), de la famille des légumineuses, tire son nom de l’afrikaans et signifie buisson rougeâtre, couleur que prend l’arbuste vers la fin de sa vie. Il en résulte une liqueur rouge sans caféine ; ses infusions sont délicieuses avec ou sans lait.

Thés glacés

Une option savoureuse à tout moment de l’année pour satisfaire votre soif et celle de vos invités! Que vous utilisiez un mélange déjà préparé ou bien que vous en profitiez pour vider vos fonds de sachets de vieux thé en y ajoutant des fruits et des épices, la procédure reste simple. Il suffit d’ajouter de l’eau froide à votre préparation en dosant comme pour un thé infusé à chaud (en moyenne 1 c. à thé par tasse), de le laisser de 6h à 12h au réfrigérateur, puis de filtrer le tout avant de déguster!

Mocktails

Dans le cadre du Défi 28 jours, la Maison de thé Camellia Sinensis s’engage à verser 1$ pour chaque 50g de Shui Xian Lao Cong vendu durant le mois de février. Une parfaite occasion pour essayer le mocktail ci-dessous :

Wuyi Sunrise

  • 3 oz de Shui Xian Lao Cong glacé
  • 1 oz de jus de clémentine frais pressé
  • 1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
  • Trait de sirop de grenadine

Bonne dégustation!

Wuyi-sunrise-600x398

Défi 28 jours sans alcool : des alternatives délicieuses!

30 janvier 2018

Wuyi-sunrise-600x398

Dès le 1er février et durant tout le mois, la Fondation Jean Lapointe organise le Défi 28 jours, et une partie de notre équipe y prendra part. Les participants sont invités à ne pas boire d’alcool, en plus d’amasser des fonds pour la prévention de la toxicomanie chez les jeunes.

Camellia Sinensis s’engage à verser 1$ pour chaque 50g vendu de Shui Xian Lao Cong durant le mois de février.

Nous avons donc pensé vous suggérer quelques alternatives délicieuses pour vos soirées festives ce mois-ci. Bonne dégustation!

Mocktails

Wuyi Sunrise

3 oz de Shui Xian Lao Cong glacé*
1 oz de jus de clémentine frais pressé
1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
Trait de sirop de grenadine

Labrador Cobbler par Patrice Plante (version sans alcool)

90 ml (3 oz) de thé du Labrador infusé à froid
7 ml (1/4oz) de sirop d’agave
15 ml (1/2 oz) de jus de citron
Glaçons concassés
30 ml (1 oz) d’eau pétillante
Petits fruits ou herbes de saison (pour décorer)

Feng Pine par Simon Faucher (version sans alcool)

1 c. à café de gelée de sapin du commerce
2 c. à café de jus de citron
200 ml (7 oz) de thé Feng Huang Hong Cha ou d’un thé noir chinois fruité, chaud
Petite branche de sapin (pour décorer) (facultatif)

DSC_6291
Accords gastronomiques

Shui Xian Lao Cong + fromage Alfred Le Fermier

En infusion normale (à chaud), le Shui Xian Lao Cong est absolument divin avec le fromage Alfred Le Fermier, un fromage québécois à pâte pressée cuite, au lait cru de vache. Pour savourer cet accord, on suggère d’abord de déguster le thé avant de prendre une petite bouchée du fromage (chambré au préalable). Le fromage encore en bouche, on prend ensuite une gorgée de thé chaud. Celui-ci fera fondre le fromage et ressortir son côté crémeux et ses notes légèrement fruitées. Un délice!

Shui Xian Lao Cong + chocolat Valrhona Manjari 64%

En infusion normale (à chaud), l’accord avec le chocolat noir Valrhona Manjari 64% est sublime. La dégustation suit le même ordre : une première gorgée de thé, un carré de chocolat, suivi d’une seconde gorgée qui fera fondre le chocolat et déployer les notes fruitées du Shui Xian Lao Cong et du Valrhona Manjari. Délectable!

Kombucha

Originaire de l’Asie, le Kombucha date de plus de 2000 ans – ce n’est que récemment que sa popularité s’est vue croître en Occident. Ce breuvage constitué de thé fermenté est une excellente alternative aux boissons alcoolisées. D’ailleurs, nous offrons maintenant plusieurs saveurs de Lao Kombucha (faits avec nos thés!) en fût ou en bouteille à la boutique sur Émery et celle de Québec!

unnamed

Accords gourmands : érable et thé

26 mars 2017

pancakes-2105187_1920

Au Québec, le dégel du printemps rime avec l’arrivée de la cabane à sucre – une tradition artisanale et populaire depuis le début du 19e siècle. À l’occasion du temps des sucres, Émilie Poissant, notre spécialiste accords gourmands, vous propose quelques accords thés et mets pour votre prochaine visite à la cabane à sucre, ou pour déguster avec votre mets favori à base de sirop d’érable.

Naturellement, lorsqu’on pense à la cabane à sucre, on imagine la traditionnelle soupe aux pois, les omelettes, le jambon à l’érable, les fèves au lards, bref les repas alliant sucré et salé.

maple-syrup-1372470_1920

C’est sans surprise que la première famille de thé qui s’accorde bien avec ce genre de repas est celle des thés noirs. Plusieurs choix s’offrent à nous dans cette catégorie. Tout d’abord, on pensera à accorder aux thés noirs corsés indiens ou africains avec les plats de viandes sucrés-salés, les cretons ou le bacon. On pourrait donc penser à un Darjeeling Jungpana automnal DJ-154 pour son côté boisé et épicé ou encore un Rukeri du Rwanda avec son côté sucre d’orge et malté.

Toujours dans la famille des thés noirs, mais cette fois-ci moins corsés et plus ronds, on pourrait les agencer facilement avec la douceur des oeufs, des fèves ou de la soupe aux pois. Émilie suggère un thé noir du Népal, soit le Jun Chiyabari automnal J-215 avec son parfum enivrant et gourmand, le Jin Die de Chine aux notes de café moka ou alors le Mi Xiang Hong Cha pour son côté mielleux qui offre un beau rappel au côté sucré des plats.

Du côté des desserts, comme les tartes au sirop d’érable ou encore les grands-pères dans le sirop, Émilie propose un accord moins commun. Le Liu Bao 2006, thé vieilli de Chine, qui avec son parfum rappelle les feuilles mortes et évoque le dégel. C’est au goût qu’il vous étonnera avec ses saveurs douces d’eau d’érable. Un mariage divin! Si on se laisse tenter par la tarte aux pacanes, un Wulong aux notes grillées, le Bai Rui Xiang, serait un excellent choix.

Finalement, afin de faciliter à la digestion de ce festin, rien de mieux qu’un Pu Er Shou plus soutenu aux notes d’hummus, de noix et légèrement terreux. Émilie suggère le Bulang Shan 2006, le Jingmai 2005 ou encore le Menghai 2011.

Bon appétit!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter