Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Coups de cœur d’Hugo 2015

25 septembre 2015

IMG_1782-2_resize

Bon, vu que je couvre deux pays, je me permets une petite folie avec une double sélection de trois thés, l’une pour Taiwan et  l’autre pour le Japon!

TAIWAN

Jin Shuan

Un cultivar très apprécié des taiwanais. Un thé de tous les jours, qui est très généreux et qui saura plaire aux amateurs de thés aux accents floraux.

Bai Hao M. Xu – Édition limitée

On me demande à l’occasion, quel est mon thé préféré? Difficile d’en choisir un, mais le Bai Hao est assurément dans mon top 5! J’aime particulièrement son équilibre en bouche et son effet agréable, stimulant le corps mais sans l’énerver. Il est de plus en plus difficile de s’en procurer car les amateurs Chinois en raffolent également, mais notre relation de plus de 10 ans avec M.Xu, nous a permis d’avoir accès à ce petit lot d’exception.

Dong Ding de la compétition de Luku 

L’accès à ces thés est unique en Amérique du Nord. Il faut en profiter! Il est idéal d’avoir un peu de connaissance des wulong pour apprécier la profondeur du Dong Ding mention spéciale #9 et du Dong Ding 1ère Classe. Assurément, tous les deux offrent un bel exemple de rondeur, d’harmonie et bonifient le corps d’une chaleur enveloppante.

DSC_7465

JAPON

Sencha Koshun bio

Le cultivar Koshun est présentement très apprécié au Japon car son infusion offre une finale florale qui rappelle les fleurs de cerisiers. Celui-ci provient de nos amis de la coopérative d’Isagawa, qui nous offre pour la première fois depuis plusieurs années un sencha Koshun digne de mention!

Kukicha

Sans aucun doute une valeur sûre pour se rafraîchir le gosier. Un thé « étanche-soif »  qui,  dans sa version 2015, nous offre une liqueur généreuse. Souvent moins connu que le sencha, le kukicha n’est pas à sous-estimer!

Gyokuro Okabe

Habituellement, les gyokuro issus des plantations de Shizuoka ont un goût qui tend vers les sencha… Pour la simple raison qu’ils utilisent le cultivar Yabukita et que l’ombrage est souvent sommaire. Mais pas cette fois-ci! Un pur délice que ce gyokuro Okabe, 100% cultivar Saemidori, couvert et traité avec soin.

Hugo

Les coups de coeur de Daniel

22 mai 2009

 

Des boîtes arrivées par avion descendent des camions de livraison presque quotidiennement. Dans ces coffres au trésor en carton ou en bois, des arômes et des saveurs qui brillent de leur sublime fraîcheur, des crus de thé tous aussi différents les uns que les autres. On reconnaît très bien certains d’entre eux qui, année après année, varient seulement de quelques nuances selon les conditions de culture. D’autres, quant à eux, n’attendent qu’à être découverts pour la première fois. Parmi les arrivages de 2009, certains thés retiennent particulièrement mon attention. Je voulais vous partager quelques uns de mes coups de coeur, mes petits favoris d’entre eux, toutes familles et gammes confondues.

 

Darjeeling Risheehat Dj-22 First Flush (noir, Inde): Cette récolte du jardin Risheehat est explosive en saveurs et en arômes, d’un équilibre quasi parfait de fleur opulente et de fruits d’été presque mûrs. Sa texture est presque crémeuse, sa persistance est suave. Il est, d’après moi, l’archétype parfait du Darjeeling de première récolte… que dire de plus?! 

 

Anji Bai Cha 2 (vert, Chine): Ah! Le Anji Bai Cha! Il reste un de mes classiques mais cette année… il est encore meilleur! Fraîcheur, onctuosité, souplesse, rondeur… tout cela mais d’une épaisseur si fine, si lumineuse, d’huile de noix, d’asperge beurrée, d’herbe odorante pleine de soleil… Je trouve que ce thé est simplement une ode à l’été. 

 

Long Jing Shi Feng 1 (vert, Chine): Une explosion d’arômes. Consternant tant le bouquet est parfait, ça arrive de tous les sens pour ne faire qu’un, au centre, droit au coeur. Le fruit frais, l’arachide, la frangipane, l’asperge, la tête de violon, le myosotis. Plus que juste un trip d’arômes, quelque chose se cache derrière toutes ces flaveurs. Un cadeau pour l’âme, un philtre précieux…

 

Qi Lan Xiang (wulong, Chine): Normalement, c’est un wulong noir que l’on retrouve torréfié. Là, il ne l’est pas. Résultat: une surprise plus que surprenante. Les feuilles carrément vertes offrent des fleurs, de lilas ou de pommier, du fruit à chair fine et aromatique, le litchi et la pêche mûre, du miel d’été et, pour tenir tout ça ensemble, cette légère amertume commune aux wulong du Guangdong, celle du pamplemousse rose. Une curiosité qui risque de ravir l’amateur de wulong verts.

 

Feng Huang Shui Xian 1998 (wulong, Chine): Un wulong noir torréfié savoureux à la belle complexité et à la persistance plus qu’agréable. Au-delà de ses arômes minéraux, de bois exotiques, de tabac, de noix et de fruits séchés, on sent la maturité de ce thé s’ayant reposé depuis quelques années, une sagesse qui se goûte! Généreux aux réinfusions.

 

Nilgiri Coonoor (noir, Inde): J’adore ce thé. Pour son prix, c’est un thé merveilleux. Éclatant, plein de saveur, complexe par ses arômes fruités, floraux et épicés, il présente un équilibre quasi parfait. Je n’arrive tout simplement pas à m’en lasser…

 

Chè Tom Soi Vang (vert, Viet-Nâm): Un thé vert qui me surprend pour son bel équilibre et sa complexité pour son prix. Vif et éclatant, son caractère végétal n’est pas linéaire, il rayonne de son herbe fraîche légèrement sucrée, de son fruit acide (mangue, zest d’agrume), de ses noix. Un thé de tous les jours vraiment intéressant, cultivé sans chimie, à prix gentil.

 

Sencha Shincha Mine (vert, Japon):  Thé de primeur, le Shincha arrive bien avant ses compères nippons. Fraîcheur. C’est vert, ça explose de fraîcheur, comme les premiers brins de gazon entre les orteils au premier pique-nique de l’année. À part son aspect chlorophyllé rafraîchissant, des notes de fruit frais, d’agrumes, de feuilles de moutarde, de mâche. Pour les amoureux des thés japonais, le Shincha c’est comme la tour Eiffel pour quiconque visite Paris pour la première fois, c’est un monument incontournable!

 

Je profite pour en nommer quelques autres qui ont su gagner mon coeur: Mayuan Shan de Mme. Nian (wulong, Taiwan), Wu He (vert, Taiwan), Zhi Lan Xiang Wu Dong (wulong, Chine), Darjeeling Samabeong Dj-7 et Sungma Dj-4 First Flush (noirs, Inde), Sencha Ashikubo (vert, Japon), Tian Mu Qing Ding (vert, Chine), Shan Lin Shi (wulong, Taiwan)…

 

 

 

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter