Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Une démarche unique et une quête de fraîcheur

6 juin 2018

unnamed

Chaque printemps depuis 1998, nos quatre experts dégustateurs sillonnent les pays producteurs à la recherche des meilleurs crus de thés. C’est la période la plus exaltante de l’année pour notre fidèle clientèle, et pour toute l’équipe chez Camellia Sinensis. En effet, le retour au Québec de François, Jasmin, Hugo et Kevin marque toujours un moment fort attendu!

Une qualité irréprochable

Unique en son genre, notre démarche nous pousse à sélectionner nos thés directement sur place, chaque année. Pour nous, il est primordial d’aller à la source pour s’assurer de la qualité des jardins, des thés et de la production de chacun de nos produits. De plus, nos quatre experts dégustateurs développent respectivement leur terroir spécifique afin d’approfondir les connaissances globales de l’entreprise sur le marché du thé, et de bâtir des relations uniques avec nos producteurs. Le résultat : une sélection de thés qui se classe parmi les meilleures au monde!

unnamed-2

La fraîcheur des arrivages

Goûter un thé dans les quelques jours et semaines qui suivent sa cueillette est une expérience gustative unique. Fraîchement cueilli, le thé offre des arômes et des textures très riches, qui s’estomperont peu à peu dans le temps. Quoique les thés de qualité demeurent délicieux lorsque bien conservés, les premières semaines sont toujours les plus intéressantes. D’où la fébrilité de notre équipe de découvrir et redécouvrir les thés au sommet de leur fraîcheur. Les plus grands crus en valent particulièrement la peine!

De nouvelles découvertes

Notre démarche nous permet également de faire de nouvelles découvertes annuellement, que ce soit au niveau des thés ou des accessoires. Si l’arrivée d’un nouveau thé en boutique est toujours bien excitante, il en est aussi de même avec la redécouverte d’un thé qui revient sur la carte après quelques années, ou d’un classique dont les arômes sont différentes d’une année à l’autre.

Faites l’expérience unique de la fraîcheur des arrivages du printemps : passez en boutique pour discuter avec notre équipe, humer et déguster nos nouveautés. En prime, vous aurez certainement droit à quelques anecdotes de voyage!

Bonne dégustation.

29472363136_ff36710f94_b

Voyages 2018 : les plans de nos dégustateurs

20 mars 2018

10404482_10204527569046887_8788738036204053126_n
Dès la fin du mois de mars, les quatre experts dégustateurs du Camellia Sinensis partiront sillonner les terroirs d’Asie afin de rapporter les meilleurs crus de thés, rencontrer nos précieux producteurs et mettre en place de nouveaux projets.
Kevin Gascoyne
C’est du 28 mars au 14 mai que Kevin quittera pour l’Inde, le Népal et le Sri Lanka. Kevin débutera son voyage annuel à Calcutta, avant de se diriger vers les Himalayas, puis à Darjeeling, afin de dénicher les meilleurs lots First Flush l’année. Il visitera également l’un de ses jardins favoris, celui du Jun Chiyabari, au Népal, puis ira à la rencontre du producteur du thé de base pour notre populaire Earl Grey, Puttajhora, avant de se rendre dans le sud de l’Inde pour visiter notre nouveau projet, le Tea Studio (détails à venir!). Il terminera son voyage annuel au Sri Lanka pour visiter quelques producteurs. Cette année, Kevin sera accompagné de François-Napoléon, assistant-gérant de la boutique du Quartier Latin. Saura-t-il garder la vitesse de Kevin, qui entame son 25e voyage en Inde? C’est à suivre!
François Marchand
Du 8 au 26 avril, c’est accompagné d’une invitée bien spéciale que François partira sillonner la Chine cette année : Leika, sa fille de 11 ans. Si de son côté François se mérite sans aucun doute le titre de “père de l’année” (!), il en profitera pour aller remettre un certificat d’excellence à l’un de ses producteurs préférés, M. Ye, qui produit le Tai Ping Hou Kui. Il se rendra aussi chez Mme Zhang, l’une de nos potières chouchous depuis 4 ans, avec qui il discutera glaçures et nouveaux objets. François et Leika nous promettent plusieurs capsules et reportages, afin de nous partager plusieurs découvertes.
Jasmin Desharnais
Du 9 au 30 avril, dans le cadre de son 16e printemps sur la route du thé en Chine, Jasmin a choisi un itinéraire diversifié au niveau des régions visitées. Il débutera son périple annuel en explorant les accessoires dans le nord du pays, plus précisément pour les objets de verre. Son séjour se poursuivra dans l’est, à la recherche des meilleurs crus de thés verts, blancs et noirs. Il finira dans le centre ouest de la Chine dans la province du Guizhou où il donnera une conférence à l’université du thé du Guizhou.
Hugo Americi
Pour son 10e périple à Taiwan, Hugo a choisi d’emmener Manuel, gérant du salon de thé de Montréal du 3 au 19 mai. Il aura donc le plaisir de découvrir l’île pour la première fois, et d’accompagner Hugo lors des rencontres avec les divers producteurs. Ils se rendront par la suite en Corée du Sud pour la toute première fois. Si nous avons reçu plusieurs échantillons de thé au fil des ans, c’est un pays qui demeure un mystère pour nous. Est-ce que les thés en valent la peine? C’est ce qu’ils iront découvrir!

Portrait d’équipe : Jasmin Desharnais, expert-dégustateur

31 octobre 2017

unnamed-2

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est notre équipe. Connaissez-vous les quatre experts dégustateurs derrière l’entreprise?

Ce mois-ci, nous vous présentons Jasmin Desharnais, co-propriétaire de Camellia Sinensis depuis 2000.

Jasmin, raconte-nous tes débuts dans l’entreprise.

C’est alors que j’étudiais en psychologie à l’UQAM, en septembre 1998, que j’ai vu une petite affiche annonçant la recherche de serveurs pour l’ouverture prochaine d’un salon de thé. Moi qui recevais mes amis à la maison au Gunpowder “cheap”, c’était clairement pour moi!

Suite à l’entrevue avec Hugo (qui était en train de peindre la fameuse salle rouge à l’arrière du salon de thé), j’avais été choisi pour y travailler. Malgré des délais dans l’ouverture, je suis là le 16 novembre 1998 (la toute première journée d’ouverture) et je bois un Darjeeling 1st flush! Pendant les premiers mois, je travaille les vendredis et samedis de midi à minuit (après minuit, on boit autre chose que du thé!).

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

Je suis vice-président (ouh la la!, c’est sérieux! ), responsable du département des opérations et des ressources humaines, en plus d’être importateur des thés de l’est et de l’ouest de la Chine où je voyage 1 mois par année depuis 2003.

Ton thé coup de coeur c’est …

Sans hésiter, le Anji Bai Cha, super thé vert de Chine qui est de retour en force en 2017 avec une qualité que nous n’avions pas vu depuis quelques années. Normalement je le chuchote, car il faut pas le vendre trop vite!

Quelle a été ta plus récente découverte ?

Le De Jian Long Zhu, un nouveau thé vert du Guizhou que j’ai développé avec les producteurs de Chine au printemps 2017. Un thé vert (qui n’avait même pas encore de nom!) que j’ai nommé pour eux selon le comté de production (Dejian) et la forme des feuille (Long Zhu)

Chez Camellia Sinensis, on te reconnaît pour…
Celui qui taquine Kevin et Hugo sur le fait qu’il n’y a que les thés chinois qui sont bons! Toutefois, je dois avouer boire du Darjeeling 1st flush tous les matins et ce depuis 20 ans, malgré le fait que c’est un thé de l’Inde!

Jasmin en Chine—Le Guizhou, une nouvelle province chinoise ajoutée à notre sélection

16 avril 2012

M. Li dans ses jardins

Deuxième escale chinoise, la province du Guizhou où je mettais les pieds pour la première fois. S’il y a bien un aspect que j’adore des richesses du thé en Chine c’est que, même si nous sommes deux à la parcourir pour le thé chaque année depuis 10 ans, il y en a toujours à découvrir! L’exploration de cette province de l’ouest de la Chine, s’inscrivait  dans l’optique de découvrir des thés moins connus de provinces productrices plus marginales.  Et qui dit thés moins renommés en Chine dit aussi thés moins dispendieux!  J’ai quand même commencé mon exploration par le thé vert le plus “connu” de la province, le Du Yun Mao Jian avec une première rencontre où tout a cliqué dès le début.  C’est le genre d’histoire parfaite que je souhaiterais reproduire à chaque nouvelle exploration: des gens passionnés super accueillants et curieux, une plantation de thé leur appartenant à plus de 1500m d’altitude, une minuscule fabrique artisanale et de bons thés!  Cette fois-ci, nul besoin de chercher plus loin, car les premiers rencontrés satisfaisaient tous mes critères de sélection d’un thé. Il faut savoir qu’en Chine, tout ce qui est gros, neuf et qui impressionne est de mise pour l’image commerciale. M. Li s’est d’ailleurs plusieurs fois excusé de la petitesse de ses installations alors que de mon côté, j’étais ravi de ce côté artisanal qui marque souvent le soin de bien faire les choses. M Li et sa femme Mme Chen travaillent ensemble dans la compagnie qu’ils ont créée en 2000.  Ils produisent près d’une dizaine de grades de Du Yun Mao Jian et j’en ai retenus deux pour notre sélection 2012, un précieux à un petit bourgeon plus une feuille, avec une transformation entièrement manuelle qui possède une super délicatesse végétale et une texture bien veloutée.  Le deuxième grade, quant à lui, provient d’une sélection de feuilles plus matures et a subi une dessiccation mécanique.  Les amateurs de Dong Shan se trouveront devant un dilemme devant ce nouveau venu!

La deuxième partie de ma visite dans le Guizhou était consacrée aux thés vraiment inconnus du Guizhou, le Que She, le Guiding Yun Wu et le Mei Jiang Cui Pian, mais après avoir gouté une bonne vingtaine de grades de ces thés en plus de copies de Bi Luo Chun, de Long Jing et de Anji bai cha, rien n’a retenu mon attention. J’ai donc pris l’avion pour Nanjing qu’avec l’achat des Du Yun Mao Jian et un souvenir du Guizhou me rappelant la Chine du début des années 2000: plus pauvre et moins développée.

Prochain billet en direct du Jiangsu alors que j’entame 3 jours d’achat de théières Yixing chez les potiers avec qui nous travaillons.

Mme Chen et Jasmin

Jasmin

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter