Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Évelyne Rivest Savignac – FENÊTRE SUR JARDIN

3 novembre 2014

vere raku vert- copie

C’est un voyage en Amérique du Sud qui a motivé l’inscription d’Évelyne Rivest Savignac à l’école des métiers d’art de Québec voilà déjà 17 ans. « Trois ans d’étude passionnée ! »

Son leitmotiv depuis les débuts : « La conception d’une pièce dans l’idée d’une œuvre unique. » Cette démarche qui anime la céramiste demande temps, patience et passion. Car, au-delà du tournage et de la cuisson, il y a dans ses créations toute une maitrise du détail et de la finition. Elle grave, peint, superpose différentes glaçures, joue gracieusement avec les reliefs et les lustres métallisés. « Mon bonheur est dans ce simple geste assuré qu’il me faut avoir afin d’esquisser la fleur ou la feuille, ajouter ce point ici ou là pour balancer le plan final. »

eve promontoir chili

Si chaque pièce est reine, la couleur l’est tout autant dans les céramiques d’Évelyne Rivest Savignac. La vivacité des teintes et des contrastes utilisés, surtout pour les pièces raku, distingue son travail au premier coup d’œil. S’en résulte de petites œuvres aux allures de friandises qui égaient les quotidiens. La potière décrit d’ailleurs ses pièces de cette façon très juste et poétique : « (…) des fenêtres sur jardin, sur un bout de branche, un coin de l’imaginaire…».

Forte de nombreuses années d’expérience, l’artiste comprend que le chemin vaut autant que la destination: « Créer de la matière à partir de minéraux, de feu et d’amour du beau, c’est une aventure folle qui apporte bien des joies et aussi des déceptions terribles. Tant de paramètres pour arriver à la pièce espérée. Il faut rester bien humble. Et trouver sa joie profonde dans l’acte de création et non pas le résultat peut-être… »

CÉRAMISTE D’ICI

Faites la rencontre d’artisans du Québec qui se passionnent pour les objets et l’art du thé. Tous les quatre mois, les pièces d’un créateur différent seront présentées dans cette vitrine unique, vous permettant d’apprécier la qualité et la formidable diversité du travail des céramistes d’ici.

Raku : héritage de la Voie du thé

12 octobre 2011

Raku-rouge-et-noir

- Le Raku est une technique, mais avant tout c’est une philosophie. Bien sûr, connaitre les techniques est essentiel, mais seule la compréhension du message du raku permet au potier d’arriver à la perfection dans cet art extraordinairement simple et cependant subtil et complexe.

Hal Riegger, « Raku : art et technique »

Le Raku (楽焼 , raku-yaki, “cuit par la famille Raku”) est une technique de poterie en cuisson rapide d’origine coréenne et développée au Japon durant le XVIe siècle. Façonnées à la main et non tournées, les pièces Raku sont composées de grès chamotté pouvant résister à de grands chocs thermiques. D’un aspect rustique et naturel, elles sont poreuses, légères et fragiles. Cette technique permet de créer des objets uniques aux résultats aléatoires et singuliers comme il en est du paysage naturel.

Le Raku est né de la création de bols (chawan (茶碗)) pour la cérémonie traditionnelle du thé au Japon, le Chanoyu (茶の湯), à l’époque où se réforment et se définissent les bases de la Voie du thé qui perdurent aujourd’hui. Au XVIe siècle, avec l’influence du bouddhisme zen qui devient religion dominante au Japon, le maitre de thé Sen Rikyû (1521-1591) cherche à créer un bol à thé en accord avec les aspirations philosophiques de la cérémonie du thé, dont le wabi. Il s’attache alors la collaboration de Chôjirô (1516-1592) – apparemment un fabriquant de brique de construction – à qui il demandera de créer une terre cuite simple, plus modeste, qui évoque la nature et ses imperfections, pour remplacer les importations d’objets plus parfaits, luxueux et éclatants de céladon ou de tenmoku. Cette poterie sera aussi utilitaire et absorbera moins la chaleur du thé permettant une prise en mains plus confortable.

Vers 1582, Chôjirô formalise le style du Raku. Lui et ses descendants recevront du shôgun Taïko-Sama (Toyotomi Hideyoshi) un sceau gravé du terme Raku – le caractère évoquant la joie, le plaisir, la jouissance spirituelle – qu’il lui est permis d’apposer sur son ouvrage. Ainsi débutera la dynastie Raku.

Bon thé!

Photographie: François Alexis Roy

spacer

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter