Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Coups de cœur thé pour les Fêtes!

17 décembre 2014

IMG_1161

Nous voici revenus dans cette période de l’année où la douceur silencieuse hivernale côtoie la frénésie festive des Fêtes. C’est pour moi une occasion en or pour faire découvrir mes coups de cœur thé à ma famille et à mes amis. Que ce soit pour créer un accord gastronomique, simplement me réconforter ou bien prendre le temps de savourer les parfums tranquilles d’un grand cru, chaque thé choisi permet de beaux moments d’échanges.

Afin de vous faire profiter de nos inspirations du moment, voici les thés que quelques-uns de mes collègues et moi-même allons privilégier lors de nos matinées douillettes ou nos soirées arrosées!

Plusieurs ont opté pour les wulong noirs de Chine, nouvellement arrivés, aux arômes torréfiés, boisés et fruités, offrant réconfort et chaleur. Pour Catherine-Emma et François Alexis, leur choix se pose sur le Qi Lan Wuyi. Pour Jacinthe, c’est plutôt le Rou Gui qui l’emporte tandis que pour Émilie, elle s’arrête sur le Bai Rui Xiang. François servira à ses convives le savoureux Gaba Cha de Taiwan, toujours dans la lignée des wulong plus oxydés.

Suite au passage des trois producteurs taiwanais pour notre événement miXthé, Hugo a redécouvert les Dong Ding cuits, aux liqueurs riches et équilibrées. Cette rencontre symbiotique de 10 jours lui a permis d’affiner sa compréhension pour ce type de goût dont il est presque devenu accro! C’est celui de M.Nen Yu qui sera son fidèle compagnon des Fêtes.

D’autres, comme moi, ont préféré les Pu Er pour leurs vertus digestives et le bien-être général qu’ils procurent. Leurs douces et chaleureuses profondeurs accompagneront efficacement de multiples et copieux repas! Le Pu Er 1995 Hong He Zhou et le 1999 Vieux Théier seront les alliés de Josiane, tandis que de mon côté,  je choisi le Pu Er 1992 Menghai Hou Gen.

Plus classique, mais non moins délicieux, c’est le Darjeeling Gopaldhara automnal, fraîchement arrivé, qui séduit Vincent. Kate a quand à elle opté pour le puissant effet des épices du Chai Vert Masala afin de rehausser son quotidien par cette joyeuse et intense vitalité.

Que ce soit pour servir, pour offrir en cadeau ou simplement pour déguster au coin du feu, je suis curieux de savoir quel thé choisirez-vous pour bercer vos après-midi? Qui sait, peut-être que votre suggestion de thé de Noël en inspirera d’autres! J’en profite aussi pour vous souhaiter de belles et rayonnantes Fêtes, riches en joie, amour et partage.

Onze ans

4 juillet 2013

Voilà déjà que notre 11ième tournée de voyages (une 20ième pour Kevin!) se termine. Après toutes ces années à explorer et parcourir la Chine, Taiwan, l’Inde, le Japon, le Sri Lanka, le Kenya, le Rwanda et le Vietnâm, qu’avons nous appris?

Nous avons fait en premier lieu la formidable rencontre des fermiers qui cultivent et fabriquent le thé. Des artisans qui année après année font toujours de leur mieux, selon les aléas de la nature, pour offrir des thés frais, bien faits, riches en arômes et en saveurs.

Des producteurs généreux qui devant nos multiples (!) questions ont toujours pris le temps d’y répondre, parfois autour de la table dans leur maison, souvent dans les jardins et inévitablement dans leurs fabriques. C’est une immense chance pour nous tous d’avoir autant de professeurs à notre portée, prêts à nous transmettre leur savoir sur le thé et leur culture.

Que nous reste-t-il donc à apprendre? Après avoir passé un grand nombre d’années à comprendre la matière et ses technicités (cueillette, jardin, transformation), il nous reste à s’immerger encore davantage de cette culture du thé. Notamment en s’imprégnant du rythme de vie de ceux qui y vivent à l’année, de connaître encore plus en profondeur les nombreux détails de l’histoire du thé, d’explorer les autres métiers associés, les céramistes qui sont étroitement liés au plaisir de boire le thé. En plus de repousser les limites de notre exploration, il faut continuer de surveiller l’évolution des derniers cultivars et de rester à l’affut des nouvelles merveilles…

Pour finir sur une note plus personnelle, je vous dirais qu’il n’y a rien qui surpasse «l’amitié» du thé. Il n’y a rien qui vaille plus que M. Nen Yu m’accueillant en me disant avec émotion: «Tu sais, à l’approche du jour de ta visite, je me suis dit : ”Ce n’est plus mon client du Canada qui vient me voir, c’est mon ami”. » Cela dépasse la matière.

Hugo

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter