Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Le thé éphémère du Japon

7 juillet 2012

Notre producteur de Shincha

Le Japon est une contrée frappée par un mode de vie ou la frénésie règne la plupart du temps. Un des symptôme les plus frappant à cet égard est bien entendu l’effet de mode. Associé généralement à des industries qui se nourrissent presque exclusivement de ce phénomène, on pourra s’étonner que d’autres industries, comme celle du thé bien entendu, vibrent aussi au rythme de la nouveauté à tout prix. Au pays du soleil levant, cela se traduit par le concept du shincha, à ne pas confondre avec le sencha.

Les shincha sont les toutes premières récoltes disponibles lors du réveil des théiers à la suite de leur période de dormance. Cette cueillette se fait avant le début de la saison *officielle* de cueillette et ne produira qu’une assez petite quantité de thé. Évidement, qui dit rareté dit aussi prix élevé. Jusqu’à maintenant, tout va bien, le problème survient lorsque l’on insère ici l’effet de mode. Pour une boutique de thé au Japon, être la première à offrir du shincha place celle-ci dans un avantage stratégique certain, malheureusement, souvent cette hâte se traduit par un laisser-aller du côté de la qualité, tant et si bien que cette pratique ne fait pas l’unanimité chez les producteur de thé qui jugent parfois cette récolte fade par rapport à celle produite lors de la saison régulière. Évidement, malgré son statut controversé, il serait de mauvaise foi de dire que le shincha est un produit sans intérêt, quelques perles nécessitant une attention particulière. Si l’envie vous prend de découvrir ce que recèlent comme fraîcheur les toutes première feuilles de thé japonaises, le Sencha Shincha Mine est là pour répondre à vos questions.

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter