Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Temomicha: il faut avoir la main! – Thés de printemps 2011 (Japon)

2 juin 2011

temomicha_2011

Notre première aventure japonaise 2011 commence avec l’apprentissage du temomicha, une technique de confection artisanale. Elle consiste à travailler, pétrir et rouler les feuilles de thés à la main. Moi et Hugo avons eu la chance et le privilège d’être invités chez Monsieur Miyano pour un cours intensif sur cette technique qu’il exerce depuis 12 ans. Il faut dire que cette tradition n’est pratiquée que par une minorité de producteurs qui tentent de la faire perdurer et qu’elle est peu connue des japonais eux-mêmes.

Arrivés chez monsieur Miyano, de brève salutations à la famille, une tasse de thé et hop! … nous avons déjà la main à la feuille. Cela se passe sur une table en bois, chauffée au gaz, sur laquelle on a déposé et huilé un papier. C’est sur cette table que nous roulons les feuilles à la main pendant plusieurs heures. Les feuilles que nous utilisons ont été cueillies au début de mai, passées à la vapeur environ 30 secondes et immédiatement congelées pour une utilisation future. Avec une gestuelle variée, le roulage commence en douceur et devient ensuite plus rigoureux pour finalement donner de fines aiguilles très longues. Ce roulage à la main sur table chauffante a pour effet de rendre manifeste les arômes et le goût umami propre à ce type de thé. La transformation se termine simplement par un petit séchage. Il faut être en forme car le processus se fait dans une chambre close où la chaleur de la table et les constants mouvements de roulage font augmenter la température corporelle assez rapidement! Tout ça à un rythme continu pendant 6 heures!

Les temomichas de compétition peuvent atteindre des prix exorbitants. Le thé du gagnant du concours de l’an dernier a atteint 12 000$ le kilo! Monsieur Miyano a bien voulu nous vendre son thé avant qu’il ne l’envoie à la compétition. Vous aurez donc la chance d’y goûter à un prix un peu plus accessible. Pour ce qui est de nos thés à moi et Hugo… et bien, on est pas mal satisfaits du résultat. Les aiguilles de thé n’atteignent pas les 8 centimètres de celles de M. Miyano, mais sont quand même très gouteuses. Mission accomplie!

Nicolas Fontaine,
Japon
spacer

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter