Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Cuisiner le matcha : Granola au matcha, chocolat blanc et canneberges

17 avril 2019

IMG_4092 copie

Une collation nourrissante et tonique

Que ce soit pour débuter la journée du bon pied avec un petit-déjeuner nourrissant ou en guise de collation pour se donner un coup de fouet en après-midi, cette recette toute simple deviendra bien vite un incontournable.

Essayez ce granola avec le lait de votre choix ou sur du yogourt et des petits fruits!

Ingrédients

  • 2 tasses de gruau
  • 1/4 tasse de graines de lin moulues
  • 1c. à table de graines de sésame
  • 1c. à table de graines de chia
  • 1c. à table de farine d’amande
  • 1/3 tasse de graines de tournesol non-salées
  • 1/2 tasse d’amandes effilées
  • 1/2 tasse de noix de coco non-sucrée
  • 1/2c. à thé de sel
  • 1/2c. à thé de cannelle
  • 1/2c. à thé de muscade
  • 1/2 tasse de sirop d’érable
  • 1c. à thé d’essence de vanille
  • 1 blanc d’oeuf battu
  • 1/2 tasse de chocolat blanc
  • 1/2 tasse de canneberges séchées
  • 1c. à table de Matcha Sora Camellia Sinensis

Capture d’écran 2019-03-19 à 14.54.32

Préparation

1. Dans un grand bol, mélangez le gruau, les graines de lin moulues, les graines de sésame, les graines de chia, la farine d’amande, les graines de tournesol, les amandes effilées, la noix de coco, le sel, la cannelle et la muscade. Bien mélanger.

2. Incorporer le sirop d’érable au mélange d’ingrédients secs, ajouter la vanille, le blanc d’oeuf battu et bien mélanger.

3. Étendre sur une plaque à cuisson pour 15 minutes à 300°F, mélanger et remettre pour 15 minutes.

4. Retirer du four et laisser refroidir pour une dizaine de minutes.

5. Ajouter le chocolat blanc, les canneberges et le matcha. Bien mélanger.

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE RECETTE OU VISIONNEZ LA VIDÉO!

Bonne dégustation!

Cuisiner le matcha : Beignes au four aux bananes et matcha

26 mars 2019

IMG_2189

Cuits au four, ces beignes sont aussi délicieux que leur version traditionnelle et sont beaucoup plus sains. Si vous ne succombez pas à la tentation de tous les dévorer à la sortie du four, ils pourront également être congelés et réchauffés.

Ingrédients

  • 1 tasse de farine
  • 1c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/4c. à thé de sel
  • 1/3 tasse de cassonade
  • 1 oeuf
  • 35ml de beurre non salé fondu
  • 1/2 tasse de yogourt grec
  • 1c. à thé de vanille
  • 1 à 2 bananes mûres écrasées (au goût)
  • 90ml de chocolat blanc
  • 1c. à thé de Matcha Sora

Préparation

1. Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

2. Dans un autre bol, incorporez un oeuf à la cassonade. Blanchir le mélange. Ajouter le beurre fondu, la vanille et la banane.

3. Dans ce bol, incorporer le yogourt et le mélange de farine en deux temps. Mélanger doucement jusqu’à l’obtention d’une pâte.

4. Placer le mélange sur un moule à beigne beurré et enfourner pour 10 minutes à 350°F.

5. Dans un petit bol, mélanger le chocolat blanc fondu au Matcha Sora.

6. Avec une fourchette, glacer les beignes du mélange au matcha.

Téléchargez la fiche recette ou visionnez la vidéo.

Laissez-nous connaître vos impressions dans les commentaires ci-dessous!

Thé à l’érable : un accord tout en simplicité

17 mars 2019

46043070854_ede62a2857

Un projet de longue haleine

Créer un thé à l’érable au goût 100% authentique et naturel ; un défi que nous avons décidé de relever avec enthousiasme! La prémisse de base était d’obtenir le goût d’un thé noir auquel on aurait tout simplement ajouté un peu de sirop d’érable. Un défi, en effet, comme nous caressions le fantasme d’un thé à l’érable depuis des années et que le projet n’avait jamais pu aboutir à un résultat satisfaisant. Nous tenions à proposer un produit 100% naturel (sans aromatisation) et nous ne trouvions malheureusement que des solutions «à saveur d’érable».

Trouver le parfait équilibre

Dès le départ, notre instinct nous dirigeait vers un thé noir. Par curiosité, nous avons tout de même tenté l’expérience avec du thé vert. Un mélange intéressant, mais pas tout à fait aussi réussi qu’avec le thé noir! Il suffisait ensuite de trouver le thé noir qui proposerait le meilleur accord avec les arômes riches de l’érable. Suite à de nombreuses expérimentations, le choix s’est arrêté sur le thé noir indien Nilgiri Coonoor, qui offre un goût au profil classique, malté et sucré. Vibrant et structuré, il soutient bien le goût de l’érable sans toutefois le dominer.

Le nouveau thé à l’érable est donc composé de 50% de thé noir Coonoor du Tea Studio, notre fabrique expérimentale en Inde, et de 50% de billes d’érable de Produit de l’érable St-Ferdinand B. Celles-ci se mélangent parfaitement avec le thé, lui conférant un goût d’érable naturel et délicieux. Un accord tout en simplicité, qui fait ressortir les notes de fruits séchés du thé et qui propose la juste dose sucrée. Le résultat : la véritable impression d’avoir ajouté un peu de sirop d’érable au thé!

Un thé unique et original

Le thé est fabriqué directement à notre entrepôt de Montréal et disons le : nous sommes assez fiers de proposer un thé à l’érable d’une telle richesse! Un produit qui sera disponible à l’année et que vous saurez certainement apprécier nature ou agrémenté d’un nuage de lait à l’érable. Pour préparer cette alternative, il suffit d’infuser votre thé comme à l’habitude et d’y ajouter un nuage d’un mélange de lait chaud moussé et de sirop d’érable. Pour une dose de fantaisie, y déposer quelques billes d’érables sur le dessus. Un pur délice!

Thé et scotch : un duo enivrant

1 mars 2019

8264460230_e1778253b6_o

Le thé et le scotch appartiennent à deux traditions ancestrales qui ne se sont pas souvent fréquentées. En les réunissant, certaines particularités appartenant à l’un ou à l’autre sont davantage mises en évidence, et rapidement on s’aperçoit du potentiel sublime d’un tel accord.

Ce phénomène heureux serait en partie dû au vieillissement en fût du scotch, qui amplifie le caractère de plusieurs thés oxydés, torréfiés, fumés ou vieillis. C’est particulièrement le cas pour les Wulong torréfiés, qui s’accordent naturellement aux scotchs des Highlands. Quant aux scotchs “des îles”, tourbés et fumés, ils sont parfaits pour accompagner un vieux Pu Er.

Comment déguster l’accord?

Nos experts recommandent de préparer le thé et de le laisser reposer plus ou moins 5 minutes afin que sa température atteigne environ 65 degrés Celcius. S’il est servi trop chaud, l’accord avec le scotch sera plus difficile. Prendre une petite gorgée de scotch (à température ambiante), saliver, avaler, expirer par le nez et attendre de 5 à 10 secondes pour que la puissance de l’alcool s’efface légèrement. Cette attente est importante : lorsqu’on l’omet, le thé ne parvient pas à s’imposer et l’accord en est appauvri. Prendre ensuite une gorgée de thé et concentrer son attention sur la persistance des arômes et de la chaleur du thé, qui vient se marier à la chaleur de l’alcool. Expirer plusieurs fois par le nez afin de favoriser la rétro-olfaction. Prendre une deuxième gorgée de thé pour profiter de la persistance de l’accord. Enivrant!

Voici quelques mariages heureux suggérés par notre équipe?

  • Scotch fruité + thé noir : Aberlour 16 ans (scotch des Highlands) avec le Népal Jun Chiyabari automnal
  • Scotch léger + thé blanc : Glenkinchie 12 ans (scotch des Lowlands) avec le Bai Hao Yin Zhen
  • Scotch fumé + thé Pu Er : Lagavulin 16 ans (scotch d’Islay) avec le Pu Er 1995 Hong He Zhou

Vous aimeriez en savoir plus sur le sujet? Inscrivez-vous à l’atelier “Scotch et thés“, offert à Montréal et à Québec.

Santé!

Série gourmande : thé et fromage

30 janvier 2019

MDCSTHE_100616-003

Une fois de plus cette année, c’est avec grand plaisir que nous collaborons avec la Fondation Jean Lapointe dans le cadre du Défi 28 jours. Les fonds amassés permettent d’offrir des ateliers de prévention des risques liés à la consommation d’alcool, de cannabis et des autres drogues dans les écoles secondaires partout au Québec. Vous aimeriez participer? Il suffit de faire un don minimum de 28 $, de ralentir votre consommation ou de vous abstenir d’alcool durant le mois de février selon la fréquence de votre choix. Vous pouvez aussi rejoindre notre équipe! Une autre belle manière de vous joindre à la cause est en vous procurant notre nouvel Ensemble 28 jours, qui inclut 4 thés et leurs accords gastronomiques : 5$ par coffret vendu sera remis à la cause. Afin de vous supporter durant le défi, et de vous faire découvrir de nombreuses manières de festoyer sans alcool, nous avons créé une série d’accords gourmands à essayer en février (et toute l’année!).

.  .  .

Il est facile de concevoir les mélanges harmonieux entre le vin et le fromage, mais saviez-vous que le thé peut également se prêter au jeu? En effet, les accords gastronomiques entre le thé et le fromage sont similaires et même parfois encore plus surprenants. Les méthodes d’affinage du fromage font ressortir les molécules qui s’agencent à merveille avec celles du thé.
40747387862_71869d5266_z
Comment réaliser l’accord?
On suggère d’abord de déguster le thé avant de prendre une petite bouchée du fromage (chambré au préalable). Le fromage encore en bouche, on prend ensuite une gorgée de thé chaud. Celui-ci fera fondre le fromage et dévoilera la profondeur à la fois du thé, et du fromage dégusté. On laisse alors dialoguer le thé et le fromage, qui se complémentent et se bonifient l’un l’autre. On reprend ensuite une deuxième gorgée pour observer l’effet sur la finale.
Nos conseils
  • Afin de maximiser la dégustation, il est conseillé de sapper le thé à petite gorgée – ainsi, le thé ira couvrir tous les capteurs dans la bouche pour aller chercher toutes les saveurs.
  • On expire ensuite par le nez pour créer de la rétro-olfaction, afin de percevoir tous les arômes.
  • Entre deux accords, coupez avec des noix, des fruits séchés, du pain ou encore de l’eau afin de bien distinguer les nuances.
  • Même si la croûte du fromage est délicieuse, elle est à éviter comme elle pourrait faire ressortir plus d’amertume.
Délicieuses options
Les associations possibles sont extrêmement variées, comme toutes les familles de thé peuvent s’accorder avec le fromage. Depuis une dizaine d’années, le Québec produit d’ailleurs de savoureux fromages. Pourquoi ne pas en profiter pour réaliser des produits d’ici?
Bonne exploration!

Chai : Choisir le lait parfait

20 novembre 2018

camelliasinensischai

Breuvage traditionnel indien, le chai n’a rien de nouveau dans l’univers du thé, mais devient de plus en plus présent en Amérique du Nord. Avec la demande grandissante pour les laits végétaux, Gabriel Svaldi, propriétaire de Bristol Chai, nous éclaire à propos des avantages et des inconvénients de chaque alternative.

Lait de vache

Si le chai classique est préparé à base de lait au pourcentage de gras relativement élevé, voire même parfois de lait condensé ou de beurre, notre version traditionnelle, elle, contient toutefois du lait 2%. Le lait de vache donne un résultat onctueux, riche et un goût classique – il s’accorde également à tout type de mélange chai.

Lait de soya

Neutre, le lait de soya offre une alternative versatile au lait de vache. Offrant le même type d’onctuosité et de richesse, il s’accorde lui aussi avec le mélange chai de son choix, qu’il soit traditionnel, boisé ou plus épicé.

Lait d’amande

Plus liquide et moins onctueux, le lait d’amande est toutefois bien indiqué pour les mélanges chai plus corsés, comme le Winston. Son goût plus subtil laisse place aux épices, et crée un résultat bien équilibré.

Lait de coco

Bien qu’il soit plus difficile à marier, le lait de coco peut s’avérer une belle alternative pour préparer un chai fruité comme Scarlett ou Eva, et encore plus lorsque préparé froid. À noter qu’il est important d’aimer son goût particulier.

Lait d’avoine

Le lait d’avoine pourrait bien devenir notre nouvelle alternative végétale préférée, détrônant ainsi le lait de soya. Velouté, il propose un résultat semblable à celui du lait de vache.
Bonne dégustation!

Connaissez-vous Bristol Chai?

Il s’agit du premier bar à chai au Québec, lancé par Gabriel Svaldi, fidèle membre de l’équipe Camellia Sinensis depuis 2009. Situé en plein coeur de Montréal (intersections des rues Prince Arthur et Clark), le bar offre une ambiance envoûtante mariant le dynamisme de Montréal et la chaleur de l’Inde, le tout dans un superbe environnement embaumant les épices et les pâtisseries maison.

Découvrez leurs 5 différents mélanges chai!

Chai d’Halloween

24 octobre 2018

2

Inspirés par les moments magiques que nous avons vécus en Inde et du riche savoir-faire indien, nous avons travaillé d’arrache-pied pour concevoir des recettes spécifiquement adaptées à la préparation du chai latté. L’aboutissement de nos recherches : cinq recettes originales qui vous feront découvrir le chai à son meilleur.

Nos mélanges originaux, la richesse et la fraîcheur de nos épices rencontrent la méthode de préparation traditionnelle indienne pour créer quelque chose de nouveau: Bristol Chai.

Voici une recette élaborée par Gabriel Svaldi, propriétaire de Bristol Chai.

37204829981_4ac1b742bf

Ingrédients

  • Chai Arthur de Bristol Chai
  • Un bâtonnet de cannelle broyé (ou 5g de cannelle en pourdre)
  • Une pincée de muscade
  • 3 anis étoilées broyées
  • Crème fouettée à la citrouille (voir la recette ci-dessous)

Recette de la crème fouettée à la citrouille

Diluer 1c. à soupe de purée de citrouille dans 100ml d’eau chaude. Ajouter 2 tasses de crème fouettée et mélanger avec une cuillère ou un fouet.

Recette du chai à a citrouille (1L)

  • Porter 500 ml d’eau à ébullition dans une casserole ;
  • Ajouter la cannelle, la muscade et les anis étoilées à 10g (4 c. à thé) de chai ;
  • Couvrir et mijoter 5 à 10 minutes à feu moyen ;
  • Ajouter 5-10g de sucre (2 à 4 c. à thé) et 500 ml de lait ;
  • Chauffer et mijoter 5 à 10 minutes ;
  • Filtrer et servir ;
  • Ajouter la crème fouettée à la citrouille,  soupoudrez de cannelle moulue ou ajouter un bâtonnet de cannelle.

Bonne dégustation!

Cocktail : Wulong Martini

7 août 2018

unnamed-2

C’est avec grand plaisir que François Marchand, expert dégustateur chez Camellia Sinensis, découvrait le nouveau restaurant Fieldstone (Montréal) avec des amis il y a quelques semaines. Il est tombé sous le charme de la cuisine, créative et absolument divine. Il a été séduit par l’originalité du menu, le soucis de la présentation des plats, l’ambiance, le service, …bref tout! Le Wulong Martini a d’ailleurs attiré son attention et Fieldstone a accepté de partager la recette avec nous :

Wulong Martini (Fieldstone)

  • Gin Saint Laurent (250ml)
  • Si Ji Chun (wulong)
  • Jus de Mangoustan (ou litchi)
  • Jus de citron

Étapes

1. Faire infuser 1 tasse de gin avec 8g de thé pendant 2h dans un récipient.

2. Filter le gin.

3. Dans un shaker, ajouter de la glace.

4. Ajouter 2 oz. de jus de Mangoustan (ou litchi)

5. Ajouter 2/3 oz. de jus de citron

6. Agiter.

7. Filter dans le verre à Martini

Santé!

unnamed

Les tendances dans l’industrie du thé en 2018

22 mars 2018

25378899707_9b75046d04_b

Voici quelques tendances à suivre (et à déguster!) de très près cette année dans l’industrie du thé.

Matcha

Une tendance en croissance depuis plusieurs années, et qui persistera sans aucun doute pour un bon moment! Que ce soit sous sa forme traditionnelle (fouetté dans un bol pour la dégustation), ou intégré en cuisine sous forme de latte (chaud ou glacé) ou incorporé aux pâtisseries, le matcha est partout.

Tisanes

Alors que de plus en plus de gens sont à la recherche de produits sans caféine ou de produits locaux, les tisanes deviennent un choix sensé et délicieux. Comme pour nos thés, nous procédons à une démarche de dégustation dans le but de dénicher différents mélanges de plantes aux arômes et aux saveurs harmonieuses. Toutefois, contrairement au thé, nos sélections peuvent s’effectuer ici-même, avec des producteurs et herboristes canadiens. Provenant, pour la grande majorité, des plus beaux coins de notre belle province, les mélanges contiennent des plantes entières récoltées à la main et séchées de façon traditionnelle, conservant ainsi toutes leurs huiles aromatiques et leurs bienfaits. Une belle manière de consommer local!

Kombucha

Si vous n’avez pas entendu le mot “kombucha” dans la dernière année, vous étiez certainement dans un coin reculé de la planète ;)

Originaire de l’Asie, le Kombucha date de plus de 2000 ans – ce n’est que récemment que sa popularité s’est vue croître en Occident. Ce breuvage constitué de thé fermenté est une excellente alternative aux boissons alcoolisées. D’ailleurs, nous offrons maintenant plusieurs saveurs de Lao Kombucha (faits avec nos thés!) en fût ou en bouteille à la boutique sur Émery et celle de Québec!

unnamed
Accords gourmands & cocktails

Consommé seul, le thé est un délice simple et pur. La gastronomie lui accorde aujourd’hui les mêmes avantages que le vin. En plus des accords classiques avec le chocolat ou les desserts en général, il y a les plus novateurs, comme avec le scotch, le fromage ou les huîtres. De plus en plus, il devient un ingrédient de choix pour les amateurs de mixologie.

IMG_2999_purvodka_marche_cocktails_20170622_st-jean

Bonne découverte!

Le thé : une alternative délicieuse à vos fins de soirées

10 février 2018

unnamed copia
Si les propriétés stimulantes, diurétiques et antibactériennes du thé sont reconnues depuis longtemps par la médecine chinoise, c’est plus récemment que ses bienfaits ont été confirmés par la science moderne. Il ne fait plus aucun doute que ses vertus contribuent à notre longévité en stimulant les fonctions du cœur, en renforçant le système immunitaire et en prévenant les mutations cellulaires.

Le thé, sous toutes ses formes, devient donc une alternative saine, délicieuse, et originale, même pour vos fins de soirées. Voici quelques suggestions de la Maison de thé Camellia Sinensis :

Tisanes

Les tisanes offrent un monde de fragrances où différentes plantes comme la verveine, l’agastache, le framboisier, l’ortie, le thé des bois, le houblon, la lavande, l’achillée millefeuille, la mélisse émerveilleront vos fins de soirée.

Thés blancs

Le miel de trèfle, les fleurs comestibles, les noix fraîches, les herbes fraîchement coupées, sont des arômes évoqués dans les nuances sucrées et veloutées des thés blancs. À relativement faible teneur en caféine et en tannins, leur infusion rafraîchissante est parfaite à tout moment de la journée. Un thé à savourer en toute tranquillité, sans l’accompagnement de nourriture, afin de profiter de ses subtilités les plus fines et de son effet apaisant.

Rooibos

Le rooibos (Aspalathus linearis), de la famille des légumineuses, tire son nom de l’afrikaans et signifie buisson rougeâtre, couleur que prend l’arbuste vers la fin de sa vie. Il en résulte une liqueur rouge sans caféine ; ses infusions sont délicieuses avec ou sans lait.

Thés glacés

Une option savoureuse à tout moment de l’année pour satisfaire votre soif et celle de vos invités! Que vous utilisiez un mélange déjà préparé ou bien que vous en profitiez pour vider vos fonds de sachets de vieux thé en y ajoutant des fruits et des épices, la procédure reste simple. Il suffit d’ajouter de l’eau froide à votre préparation en dosant comme pour un thé infusé à chaud (en moyenne 1 c. à thé par tasse), de le laisser de 6h à 12h au réfrigérateur, puis de filtrer le tout avant de déguster!

Mocktails

Dans le cadre du Défi 28 jours, la Maison de thé Camellia Sinensis s’engage à verser 1$ pour chaque 50g de Shui Xian Lao Cong vendu durant le mois de février. Une parfaite occasion pour essayer le mocktail ci-dessous :

Wuyi Sunrise

  • 3 oz de Shui Xian Lao Cong glacé
  • 1 oz de jus de clémentine frais pressé
  • 1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
  • Trait de sirop de grenadine

Bonne dégustation!

Wuyi-sunrise-600x398

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter