Blogue du dégustateur de thé  | Camellia Sinensis Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Cocktail : Wulong Martini

7 août 2018

unnamed-2

C’est avec grand plaisir que François Marchand, expert dégustateur chez Camellia Sinensis, découvrait le nouveau restaurant Fieldstone (Montréal) avec des amis il y a quelques semaines. Il est tombé sous le charme de la cuisine, créative et absolument divine. Il a été séduit par l’originalité du menu, le soucis de la présentation des plats, l’ambiance, le service, …bref tout! Le Wulong Martini a d’ailleurs attiré son attention et Fieldstone a accepté de partager la recette avec nous :

Wulong Martini (Fieldstone)

  • Gin Saint Laurent (250ml)
  • Si Ji Chun (wulong)
  • Jus de Mangoustan (ou litchi)
  • Jus de citron

Étapes

1. Faire infuser 1 tasse de gin avec 8g de thé pendant 2h dans un récipient.

2. Filter le gin.

3. Dans un shaker, ajouter de la glace.

4. Ajouter 2 oz. de jus de Mangoustan (ou litchi)

5. Ajouter 2/3 oz. de jus de citron

6. Agiter.

7. Filter dans le verre à Martini

Santé!

unnamed

Les tendances dans l’industrie du thé en 2018

22 mars 2018

25378899707_9b75046d04_b

Voici quelques tendances à suivre (et à déguster!) de très près cette année dans l’industrie du thé.

Matcha

Une tendance en croissance depuis plusieurs années, et qui persistera sans aucun doute pour un bon moment! Que ce soit sous sa forme traditionnelle (fouetté dans un bol pour la dégustation), ou intégré en cuisine sous forme de latte (chaud ou glacé) ou incorporé aux pâtisseries, le matcha est partout.

Tisanes

Alors que de plus en plus de gens sont à la recherche de produits sans caféine ou de produits locaux, les tisanes deviennent un choix sensé et délicieux. Comme pour nos thés, nous procédons à une démarche de dégustation dans le but de dénicher différents mélanges de plantes aux arômes et aux saveurs harmonieuses. Toutefois, contrairement au thé, nos sélections peuvent s’effectuer ici-même, avec des producteurs et herboristes canadiens. Provenant, pour la grande majorité, des plus beaux coins de notre belle province, les mélanges contiennent des plantes entières récoltées à la main et séchées de façon traditionnelle, conservant ainsi toutes leurs huiles aromatiques et leurs bienfaits. Une belle manière de consommer local!

Kombucha

Si vous n’avez pas entendu le mot “kombucha” dans la dernière année, vous étiez certainement dans un coin reculé de la planète ;)

Originaire de l’Asie, le Kombucha date de plus de 2000 ans – ce n’est que récemment que sa popularité s’est vue croître en Occident. Ce breuvage constitué de thé fermenté est une excellente alternative aux boissons alcoolisées. D’ailleurs, nous offrons maintenant plusieurs saveurs de Lao Kombucha (faits avec nos thés!) en fût ou en bouteille à la boutique sur Émery et celle de Québec!

unnamed
Accords gourmands & cocktails

Consommé seul, le thé est un délice simple et pur. La gastronomie lui accorde aujourd’hui les mêmes avantages que le vin. En plus des accords classiques avec le chocolat ou les desserts en général, il y a les plus novateurs, comme avec le scotch, le fromage ou les huîtres. De plus en plus, il devient un ingrédient de choix pour les amateurs de mixologie.

IMG_2999_purvodka_marche_cocktails_20170622_st-jean

Bonne découverte!

Le thé : une alternative délicieuse à vos fins de soirées

10 février 2018

unnamed copia
Si les propriétés stimulantes, diurétiques et antibactériennes du thé sont reconnues depuis longtemps par la médecine chinoise, c’est plus récemment que ses bienfaits ont été confirmés par la science moderne. Il ne fait plus aucun doute que ses vertus contribuent à notre longévité en stimulant les fonctions du cœur, en renforçant le système immunitaire et en prévenant les mutations cellulaires.

Le thé, sous toutes ses formes, devient donc une alternative saine, délicieuse, et originale, même pour vos fins de soirées. Voici quelques suggestions de la Maison de thé Camellia Sinensis :

Tisanes

Les tisanes offrent un monde de fragrances où différentes plantes comme la verveine, l’agastache, le framboisier, l’ortie, le thé des bois, le houblon, la lavande, l’achillée millefeuille, la mélisse émerveilleront vos fins de soirée.

Thés blancs

Le miel de trèfle, les fleurs comestibles, les noix fraîches, les herbes fraîchement coupées, sont des arômes évoqués dans les nuances sucrées et veloutées des thés blancs. À relativement faible teneur en caféine et en tannins, leur infusion rafraîchissante est parfaite à tout moment de la journée. Un thé à savourer en toute tranquillité, sans l’accompagnement de nourriture, afin de profiter de ses subtilités les plus fines et de son effet apaisant.

Rooibos

Le rooibos (Aspalathus linearis), de la famille des légumineuses, tire son nom de l’afrikaans et signifie buisson rougeâtre, couleur que prend l’arbuste vers la fin de sa vie. Il en résulte une liqueur rouge sans caféine ; ses infusions sont délicieuses avec ou sans lait.

Thés glacés

Une option savoureuse à tout moment de l’année pour satisfaire votre soif et celle de vos invités! Que vous utilisiez un mélange déjà préparé ou bien que vous en profitiez pour vider vos fonds de sachets de vieux thé en y ajoutant des fruits et des épices, la procédure reste simple. Il suffit d’ajouter de l’eau froide à votre préparation en dosant comme pour un thé infusé à chaud (en moyenne 1 c. à thé par tasse), de le laisser de 6h à 12h au réfrigérateur, puis de filtrer le tout avant de déguster!

Mocktails

Dans le cadre du Défi 28 jours, la Maison de thé Camellia Sinensis s’engage à verser 1$ pour chaque 50g de Shui Xian Lao Cong vendu durant le mois de février. Une parfaite occasion pour essayer le mocktail ci-dessous :

Wuyi Sunrise

  • 3 oz de Shui Xian Lao Cong glacé
  • 1 oz de jus de clémentine frais pressé
  • 1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
  • Trait de sirop de grenadine

Bonne dégustation!

Wuyi-sunrise-600x398

Défi 28 jours sans alcool : des alternatives délicieuses!

30 janvier 2018

Wuyi-sunrise-600x398

Dès le 1er février et durant tout le mois, la Fondation Jean Lapointe organise le Défi 28 jours, et une partie de notre équipe y prendra part. Les participants sont invités à ne pas boire d’alcool, en plus d’amasser des fonds pour la prévention de la toxicomanie chez les jeunes.

Camellia Sinensis s’engage à verser 1$ pour chaque 50g vendu de Shui Xian Lao Cong durant le mois de février.

Nous avons donc pensé vous suggérer quelques alternatives délicieuses pour vos soirées festives ce mois-ci. Bonne dégustation!

Mocktails

Wuyi Sunrise

3 oz de Shui Xian Lao Cong glacé*
1 oz de jus de clémentine frais pressé
1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
Trait de sirop de grenadine

Labrador Cobbler par Patrice Plante (version sans alcool)

90 ml (3 oz) de thé du Labrador infusé à froid
7 ml (1/4oz) de sirop d’agave
15 ml (1/2 oz) de jus de citron
Glaçons concassés
30 ml (1 oz) d’eau pétillante
Petits fruits ou herbes de saison (pour décorer)

Feng Pine par Simon Faucher (version sans alcool)

1 c. à café de gelée de sapin du commerce
2 c. à café de jus de citron
200 ml (7 oz) de thé Feng Huang Hong Cha ou d’un thé noir chinois fruité, chaud
Petite branche de sapin (pour décorer) (facultatif)

DSC_6291
Accords gastronomiques

Shui Xian Lao Cong + fromage Alfred Le Fermier

En infusion normale (à chaud), le Shui Xian Lao Cong est absolument divin avec le fromage Alfred Le Fermier, un fromage québécois à pâte pressée cuite, au lait cru de vache. Pour savourer cet accord, on suggère d’abord de déguster le thé avant de prendre une petite bouchée du fromage (chambré au préalable). Le fromage encore en bouche, on prend ensuite une gorgée de thé chaud. Celui-ci fera fondre le fromage et ressortir son côté crémeux et ses notes légèrement fruitées. Un délice!

Shui Xian Lao Cong + chocolat Valrhona Manjari 64%

En infusion normale (à chaud), l’accord avec le chocolat noir Valrhona Manjari 64% est sublime. La dégustation suit le même ordre : une première gorgée de thé, un carré de chocolat, suivi d’une seconde gorgée qui fera fondre le chocolat et déployer les notes fruitées du Shui Xian Lao Cong et du Valrhona Manjari. Délectable!

Kombucha

Originaire de l’Asie, le Kombucha date de plus de 2000 ans – ce n’est que récemment que sa popularité s’est vue croître en Occident. Ce breuvage constitué de thé fermenté est une excellente alternative aux boissons alcoolisées. D’ailleurs, nous offrons maintenant plusieurs saveurs de Lao Kombucha (faits avec nos thés!) en fût ou en bouteille à la boutique sur Émery et celle de Québec!

unnamed

Recette automnale : chai latte à la citrouille

20 octobre 2017

Rien de mieux qu’un chai latte à la citrouille pour profiter d’une journée de réconfort automnal…
Voici une recette facile à réaliser à la maison.
Capture d’écran 2017-10-10 à 13.07.22
Chai latte à la citrouille
Donne 2L
1. Infuser pendant 40 minutes à gros bouillon :
2. Ajouter les ingrédients ci-dessous et laisser mijoter 10 minutes à feu doux :
  • 1L de lait de soya
  • 1/4 courge poivrée cuite légèrement caramélisée (ou purée de citrouille du commerce)

3. Déguster :)

Que boire par temps chaud?

6 juillet 2017

the-glace (1)

Par temps chauds, le thé n’est souvent pas la première boisson qui nous vient à l’esprit pour se rafraîchir. Pourtant, sa versatilité en fait un breuvage de choix hiver comme été. Que ce soit en transformant votre matcha ou chai latte en version glacée, ou en agrémentant votre thé nature favori infusé à froid de basilic, d’agrumes ou de menthe, les possibilités sont quasi infinies. Cela permet également d’utiliser les restes d’un thé qui se fait plus vieux.

Voici quelques recettes qui sauront plaire à toute la famille près de la piscine cet été :

Matcha latte glacé

Ingrédients

750 ml (3 tasses) de lait 2 % ou de lait végétal de votre choix
250 ml (1 tasse) d’eau froide ou d’eau mélangée à des glaçons
3 c. à café de matcha Sora
4 c. à café de sucre brut (si on utilise un lait végétal sucré, diminuer de moitié la quantité de sucre)

Préparation

Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur électrique ou dans un shaker.
Battre la préparation jusqu’à ce que le matcha soit complètement dissous.
Servir.

matcha

Chai latté glacé

Ingrédients

500 ml (2 tasses) d’eau
500 ml (2 tasses) de lait 3,25 %
4 c. à thé de mélange chai Camellia ou autre
4 c. à thé de sucre brut

Préparation

Dans une casserole, amener l’eau à ébullition. Verser le mélange chai dans l’eau bouillante et laisser mijoter pendant 5 min.
Ajouter le lait et le sucre et porter le tout à ébullition.
Retirer du feu, couvrir et laisser infuser 5 min. Ajouter du sucre, si nécessaire. Filtrer la préparation et y ajouter quelques cubes de glace.
Note : Si vous utilisez du lait de soja sucré, diminuez la quantité de sucre à 2 c. à thé au goût.

Thé glacé nature ou aromatisé

Tous les thés peuvent s’infuser à froid. C’est notamment une façon simple de donner une deuxième vie à vos thés un peu plus vieux. Voici comment :

Préparation (4 tasses)

Utiliser 4 c. à thé du thé de votre choix
Verser 1 litre d’eau froide sur les feuilles
Ajouter au goût quelques aromates (orange, citron vert, épices, fines herbes, etc.)
Ajouter 2 c. à thé de sucre
Laisser infuser au frigo durant minimum 6h, ou laisser au frigo pour une nuit

Des idées :

- Thé vert, menthe fraîche et citron vert
- Thé noir, orange et épices (cardamome, gingembre, cannelle, etc.)
- Thé wulong, pétale de rose, basilic

IMG_2999_purvodka_marche_cocktails_20170622_st-jean

Cocktail alcoolisé au thé glacé

3 oz de thé glacé Brise de Casablanca
1.5 oc de vodka PUR
0.5 oz de sirop simple à la menthe fraîche*

Mélanger tous les ingrédients dans un verre Old Fashion avec de la glace. Décorer d’une feuille de menthe fraîche.

*Sirop à la menthe
Porter à ébullition 1/2 de sucre et 3/4 de tasse d’eau. Retirer du feu lorsque le sucre est entièrement dilué. Ajouter 1/4 de tasse de feuilles de menthe fraîche ciselée. Laisser infuser 30 minutes et filtrer.

Crédit photos : Christina Fayad, directrice artistique chez PUR vodka

Accords gourmands : érable et thé

26 mars 2017

pancakes-2105187_1920

Au Québec, le dégel du printemps rime avec l’arrivée de la cabane à sucre – une tradition artisanale et populaire depuis le début du 19e siècle. À l’occasion du temps des sucres, Émilie Poissant, notre spécialiste accords gourmands, vous propose quelques accords thés et mets pour votre prochaine visite à la cabane à sucre, ou pour déguster avec votre mets favori à base de sirop d’érable.

Naturellement, lorsqu’on pense à la cabane à sucre, on imagine la traditionnelle soupe aux pois, les omelettes, le jambon à l’érable, les fèves au lards, bref les repas alliant sucré et salé.

maple-syrup-1372470_1920

C’est sans surprise que la première famille de thé qui s’accorde bien avec ce genre de repas est celle des thés noirs. Plusieurs choix s’offrent à nous dans cette catégorie. Tout d’abord, on pensera à accorder aux thés noirs corsés indiens ou africains avec les plats de viandes sucrés-salés, les cretons ou le bacon. On pourrait donc penser à un Darjeeling Jungpana automnal DJ-154 pour son côté boisé et épicé ou encore un Rukeri du Rwanda avec son côté sucre d’orge et malté.

Toujours dans la famille des thés noirs, mais cette fois-ci moins corsés et plus ronds, on pourrait les agencer facilement avec la douceur des oeufs, des fèves ou de la soupe aux pois. Émilie suggère un thé noir du Népal, soit le Jun Chiyabari automnal J-215 avec son parfum enivrant et gourmand, le Jin Die de Chine aux notes de café moka ou alors le Mi Xiang Hong Cha pour son côté mielleux qui offre un beau rappel au côté sucré des plats.

Du côté des desserts, comme les tartes au sirop d’érable ou encore les grands-pères dans le sirop, Émilie propose un accord moins commun. Le Liu Bao 2006, thé vieilli de Chine, qui avec son parfum rappelle les feuilles mortes et évoque le dégel. C’est au goût qu’il vous étonnera avec ses saveurs douces d’eau d’érable. Un mariage divin! Si on se laisse tenter par la tarte aux pacanes, un Wulong aux notes grillées, le Bai Rui Xiang, serait un excellent choix.

Finalement, afin de faciliter à la digestion de ce festin, rien de mieux qu’un Pu Er Shou plus soutenu aux notes d’hummus, de noix et légèrement terreux. Émilie suggère le Bulang Shan 2006, le Jingmai 2005 ou encore le Menghai 2011.

Bon appétit!

Thé et chocolat : nos recommandations d’accords gourmands

12 février 2017

MDCSTHE_100616-008

Les accords riches et délicats entre l’onctuosité du chocolat et les arômes du thés ne laissent personne indifférent. À l’occasion de la Saint-Valentin, Émilie Poissant, notre spécialiste des accords gourmands nous présente ses recommandations.

Comment déguster l’accord chocolat et thé? On adopte la technique « sandwich » ; on prend d’abord une gorgée de thé, on croque dans un morceau de chocolat, puis on termine avec une autre gorgée de thé. Cette technique permet au chocolat de fondre rapidement et uniformément, afin de pouvoir apprécier les saveurs respectives du thé et du chocolat. Pour les thés plus concentrés, on peut prendre plusieurs gorgées de thé à la fin de la dégustation. Il est aussi possible de faire fondre le chocolat à l’aide du thé chaud, ce qui donne également de délicieux résultats.

Si on pense à un chocolat noir fruité et acidulé avec un pourcentage de cacao moyennement élevé (Manjari 64% de Valrhona, Socconusco 66% de Chocolat Privilège) on veut le marier avec un thé rond fruité, légèrement malté, même chocolaté. On se tourne alors vers les thés noirs chinois (Yunnan Da Ye, Zhenghe Hong Gong Fu, Feng Huang Hong Cha) ou des wulong plus fruités et boisés (Gaba Cha, Bai Hao). Dans la même ligné, ces thés vont à merveille avec un chocolat avec une ganache à l’huile d’olive (par exemple, celui de Geneviève Grandbois) avec ses notes fruitées et sa finale de noix.

Si par contre, on est amateur de chocolat noir corsé ayant des notes de noix et fruits secs (Tanzanie 75% de Cacao Barry, Araguani 72% de Valrhona ou Grand noir 85% de Michel Cuizel), les accords se feront alors avec des wulongs plus boisés et grillés (Shui Xian Lao Cong, Qi Lan Wuyi) qui viendront concurrencer avec l’amertume du chocolat. C’est également le cas des thés vieillis plus terreux (Menghai 1992 ou 2011, Haiwan 2005). Ces derniers thés sont aussi parfaits avec des desserts chocolatés tel qu’un gâteau fondant au chocolat, une tarte ou un brownie.

Avec le chocolat au lait à faible pourcentage de cacao (Tanariva 33% de Valrhona, Ghana 40% de Cacao Barry), l’alliance sera agréable avec des thés noirs plus corsés et maltés (Ceylan New Vithanakande, Darjeeling 2nd flush ou automnal) qui se marient particulièrement bien avec le côté sucré du chocolat. En bouche, le mariage du thé avec le chocolat au lait donne l’impression d’un thé à l’anglaise.

Le chocolat blanc, pour sa part, trouvera aussi un mariage heureux avec des thés wulong avec une légère cuisson (Dong Ding M.Nen Yu ou M.Chang cuisson maison).

Finalement, si vous êtes amoureux des chocolats à la ganache de caramel à la fleur de sel, il y a aussi des thés pour vous! On recommande ici d’aller chercher le côté plus végétal, beurré et fruité du wulong taiwanais (Dong Ding de M. Chang ou Shan Lin Xi) pour une harmonie en équilibre et douceur, ou un thé vert japonais (Sencha Fukamushi Kagoshima) qui fera un accord plus explosif.

Intrigué par les accords gourmands entre thés et chocolats? Ne manquez pas notre atelier : une expérience sensorielle envoutante dans une ambiance conviviale. Chocolats de divers terroirs, thés d’exception, accords riches et délicats.

Le thé de l’apéro au dessert : votre menu de Saint-Valentin

1 février 2017

Screen Shot 2017-01-23 at 13.46.08

Le thé n’est jamais sorti des cuisines. D’abord utilisé comme aromate, il est aujourd’hui employé dans le monde entier pour rehausser le goût de certains plats. Voici un menu parfait pour impressionner votre douce moitié à la Saint-Valentin!

APÉRITIF

Labrador Cobbler
Par Patrice Plante, mixologue de Monsieur Cocktail

  • 90 ml (3 oz) de thé du Labrador infusé à froid (voir recette ci-dessous)
  • 37 ml (1 1/4 oz) de pisco
  • 7 ml (1/4oz) de sirop d’agave
  • 15 ml (1/2 oz) de jus de citron
  • Glaçons concassés
  • 30 ml (1 oz) d’eau pétillante
  • Petits fruits ou herbes de saison (pour décorer)

1. Mettre le thé du Labrador, le pisco, le sirop d’agave et le jus de citron dans un verre Highball rempli de glaçons concassés.
2. Remuer légèrement avec une cuillère (de bar, si possible) et ajouter l’eau pétillante.
3. Décorer de petits fruits ou d’herbes de saison.

Thé du Labrador infusé à froid

Mettre l’eau et le thé dans un contenant hermétique. Bien remuer. Laisser infuser au réfrigérateur pendant 48 heures pour bien concentrer les arômes. Filtrer au tamis fin.

MDCSTHE_100616-025

ENTRÉE

Carpaccio de pétoncles au céleri mariné et aux shiitakes, avec bouillon de thé blanc chinois (6 portions)
Par Marc-André Jetté, chef propriétaire au Hoogan et Beaufort 

Carpaccio

  • 600 g (1. lb) de pétoncles frais de grosseur u10, coupés en tranches
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • Le jus d’un demi citron
  • 30g (1/4 tasse) d’amandes effilées
  • 60g (1 tasse) de shiitakes, coupés en fines lanières

Céleri mariné

  • 250 ml (1 tasse) d’eau
  • 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre de vin blanc
  • 75 g (1/2  tasse) de sucre
  • 2 c. à café de sel
  • 1/2 c. à soupe de poivre noir en grains
  • 1/2 c. à soupe de graines de coriandre
  • 1/2 c. à soupe de graines de fenouil
  • 1 étoile d’anis
  • 1/2 c. à soupe de graines de moutarde
  • 1 brin de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 220 g (2 tasses) de céleri, en fines tranches

1. Mettre tous les ingrédients, sauf le céleri, dans une petite casserole et porter à ébullition. Laisser frémir pendant 10 min.
2. Passer au tamis pour enlever les aromates, verser sur le céleri cru et laisser refroidir.

Fleur de sel

Couper les pétoncles en tranches et les déposer dans un bol. Ajouter l’huile d’olive, le jus de citron, les amandes, les shiitakes et la fleur de sel.

Bouillon

  • 500 ml (2 tasses) d’eau
  • 100 g (1 2⁄3  tasse) de shiitakes, coupés en morceaux
  • 2 c. à café de thé Bai Hao Yin Zhen
  • Sel

Dans une petite casserole, amener l’eau à ébullition. Mettre les champignons coupés et le thé dans un bol, puis y verser l’eau bouillante. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser infuser pendant 5 min. Passer au tamis et saler au goût.

Montage

1. Mettre le céleri mariné et quelques feuilles ou pousses de céleri dans le carpaccio de pétoncles.
2. Arroser le tout de bouillon de thé blanc chaud et déguster.

Screen Shot 2017-01-30 at 18.13.23

PLAT PRINCIPAL

Maquereau en escabèche au thé du Labrador (6 portions)
Par Arnaud Marchand, chef Chez Boulay-bistro boréal

Escabèche

  • 4 filets de maquereau de 90 g (3 oz) chacun
  • 100 g (3 1/2  oz) de bacon de porc non tranché
  • 1 petit oignon ciselé
  • 1 carotte en brunoise
  • 500 ml (2 tasses) de vin blanc
  • 60 ml (1⁄4  tasse) de vinaigre de vin blanc
  • 125 ml (1⁄2  tasse) de thé du Labrador
  • Sel et poivre Sauce vierge aux camerises
  • 1⁄2  branche de céleri en brunoise
  • 1 botte de ciboulette ciselée
  • 1 échalote ciselée
  • 80 ml (1⁄3  tasse) de camerises ou de cassis
  • 250 ml (1 tasse) d’huile végétale
  • 60 ml (1⁄4  tasse) de vinaigre de cidre
  • Sel et poivre

Escabèche

1. Placer les filets de maquereau dans un plat à gratin huilé.
2. Couper le bacon en lardons et les faire revenir dans une casserole.
3. Ajouter dans la casserole l’oignon et la carotte et les faire suer quelques minutes.
4. Déglacer au vin blanc.
5. Ajouter le vinaigre, saler et poivrer. Porter à ébullition et ajouter le thé du Labrador.
Verser la préparation chaude sur les maquereaux.
6. Laisser mariner 12 heures au réfrigérateur. Enlever les branches de thé du Labrador
et servir.

Sauce vierge

1. Mélanger le céleri, la ciboulette, l’échalote et les camerises.
2. Ajouter sans mélanger l’huile et le vinaigre. Saler et poivrer.

Montage

Servir les maquereaux froids avec le jus de cuisson et la sauce vierge de camerises sur le dessus. Accompagner d’une salade de pommes de terre au bacon et de quelques croûtons de pain.

MDCS_2016-0001-34

DESSERT

Fraises au Matcha gélifié (8 mises en bouche)
Par Charles-Antoine Crête, chef propriétaire du Montréal Plaza

  • 8 grosses fraises
  • 3 feuilles de gélatine
  • 250 ml (1 tasse) d’eau froide
  • 2 c. à soupe de poudre de matcha Suisen (thé vert japonais en poudre)


Pâte wasabi

1. Couper les fraises en deux et retrancher le côté bombé de chaque morceau afin qu’il soit plat des deux bords. Réserver dans une assiette de service.
2. Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans l’eau froide. Réserver.
3. Faire chauffer l’eau jusqu’à 65 °C (150 °F) et y verser la poudre de Matcha. Bien fouetter. Laisser reposer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse.
4. Essorer les feuilles de gélatine pour en retirer l’excès d’eau. Mettre les feuilles dans le mélange de thé encore tiède. Fouetter jusqu’à ce que la gélatine soit dissoute. Refroidir dans un bain de glace jusqu’à ce que le mélange épaississe légèrement.
5. Déposer une petite quantité de wasabi au centre de chaque moitié de fraise, puis ajouter rapidement une petite cuillerée de matcha gélifié par-dessus. Si la gelée de matcha devient trop dure, la réchauffer au-dessus d’une casserole remplie d’eau bouillante le temps d’obtenir la consistance idéale.

6. Réfrigérer à découvert pendant 2 ou 3 h avant de servir.

Screen Shot 2017-01-23 at 13.46.08

Le versatile Bai Rui Xiang : nos recommandations d’accords gourmands

9 janvier 2017

Wuyi sunrise

Un des grands coups de coeur de l’équipe du Camellia Sinensis depuis les 5 dernières années, le Bai Rui Xiang, possède une versatilité étonnante. Digne représentant des thés de rochers (Yan Cha), ce wulong aux feuilles délicatement roulées n’a été que faiblement torréfié, lui conservant une savoureuse finesse végétale et florale. Thé d’une grande profondeur, il permet de bonifier plusieurs accords gourmands.

François Marchand, expert dégustateur chez Camellia Sinensis, nous suggère quatre manières de déguster ce thé incroyablement versatile, à la finale fruitée et mielleuse.

1. En mocktail : Wuyi Sunrise (sans alcool)

3 oz de Bai Rui Xiang glacé*
1 oz de jus de clémentine frais pressé
1-2 oz d’eau gazéifiée (pour allonger)
Trait de sirop de grenadine

Servir sur glace avec décoration (pomegrenade, zeste d’orange).
*Infuser 12g de Bai Rui Xiang dans 1 litre d’eau froide, durant 12h au réfrigérateur.

2. En cocktail : Wuyi Sunrise (alcoolisé)

Envie d’y ajouter un peu de punch? Il suffit d’ajouter à ce mélange 1 oz de votre rhum favori. Nous avons testé avec le rhum épicé québécois Chic Choc ; étonnant!

3. En accord avec le fromage : Alfred Le Fermier

En infusion normale (à chaud), le Bai Rui Xiang est absolument divin avec le fromage Alfred Le Fermier, un fromage québécois à pâte pressée cuite, au lait cru de vache. Pour savourer cet accord, on suggère d’abord de déguster le thé avant de prendre une petite bouchée du fromage (chambré au préalable). Le fromage encore en bouche, on prend ensuite une gorgée de thé chaud. Celui-ci fera fondre le fromage et ressortir son côté crémeux et ses notes légèrement fruitées. Un délice!

Vous recevez avec une fondue à fromage? L’occasion idéale de surprendre vos invités avec cet étonnant accord, et une option parfaite pour ceux qui ne boivent pas d’alcool.

4. En accord avec le chocolat : Valrhona Manjari 64%

En infusion normale (à chaud) ici également, l’accord avec le chocolat noir Valrhona Manjari 64% est sublime. La dégustation suit le même ordre : une première gorgée de thé, un carré de chocolat, suivi d’une seconde gorgée qui fera fondre le chocolat et déployer les notes fruitées du Bai Rui Xiang et du Valrhona Manjari. Délectable!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter