Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Nos thés favoris en version glacée

20 juin 2018

34992116392_a9bece6bf0

L’été approche et avec lui le bourdonnement silencieux des machines à glaces. Dans les restaurants, les cafés et à la maison, on commence à faire provision de glaçons pour parer les grandes chaleurs qui s’en viennent. C’est la saison des thés glacés qui débute!

Voici quelques idées pour agrémenter votre été :

THÉS GLACÉS CAMELLIA SINENSIS

Notre gamme incontournable. Trois thés aromatisés conçus pour être aussi délicieux que rafraîchissants. Disponibles en vrac ou en sachets de 20 g (pour une portion facile de 2 L) avec les instructions pour l’infusion directement sur l’emballage. Envie d’un thé sur le pouce? Passez nous voir en boutique pour un verre à emporter et profitez-en pour découvrir nos versions pétillantes!

the-glace-1-600x398

À LA MODE JAPONAISE

Bien connu pour sa culture riche en traditions et en rituels, le Japon est néanmoins passé maître dans l’art du thé en bouteille. Une grande partie de la consommation du thé japonais se fait depuis les machines distributrices réfrigérées, présentes sur tout l’archipel. On y boit principalement du thé vert, mais aussi du thé wulong et du thé au jasmin (entre autres).

Pour infuser à la maison : 15 g de thé par litre d’eau froide, 6 à 12 heures d’infusion et une touche du sucre (au goût).

Nos suggestions :

  • Thé vert – Kukicha biologique (végétal, sucré, fruité), Gyokuro Shizuoka biologique (intensément chlorophyllé, doux et marin)
  • Thé wulong – Shui Xian Lao Cong (noisetté, grillé, sucré), Si Ji Chun (floral et beurré)
  • Thé au jasmin – Perles du Dragon (floral et rafraîchissant)

THÉ GLACÉ ÉCLAIR

Envie d’un thé glacé rapide? Pas de problème, il suffit d’infuser à chaud puis de refroidir. Remplissez un grand verre de glaçons et ajoutez-y une infusion concentrée. Attendez que la glace refroidisse le breuvage puis, bingo! Le tour est joué. L’eau chaude donne généralement plus d’amertume à votre infusion. Vous pouvez compenser en ajoutant un peu de sucre.

À la maison : 2.5 g de thé dans une tasse d’eau chaude (250 ml), 5 minutes d’infusion, versez dans un grand verre rempli de glace puis sucrez au goût.

Nos suggestions :

  • Thé noir – Sikkim Temi 1st flush biologique. Désaltérant à souhait, avec des notes légères de fleurs sauvages et d’écorces. Sucrez-le avec du miel!
  • Thé PuEr – Bulang Shan 2006 (shou). Un délice surprenant pour ceux qui veulent explorer de nouveaux horizons. Notes de terreau sec et d’écorce de cacao
  • Matcha latté – Préparation de matcha traditionnel allongé au lait puis versé dans un verre froid. Peut aussi être fait en combinant tous les éléments dans un mélangeur à cocktail. Le latté le plus tonique de l’été!

Thé 101 : réussir son infusion

18 juin 2018

Capture d’écran 2018-05-29 à 15.50.18

Les critères d’une infusion idéale sont un mystère pour vous? Voici un guide très simple pour réussir un thé parfait à chaque fois (voir l’infographique ci-bas).

Thé blancs

  • Dosage : 3g de thé pour 250ml d’eau (2 c. à thé)
  • Durée : 5 à 7 minutes
  • Température : entre 65 et 90 degrés Celsius. On conseille une température plus basse pour les thés aux bourgeons non roulés (ex: Bai Hao Yin Zhen), et une température plus élevée pour ceux aux bourgeons argentés à noir. (ex: Darjeeling Avongrove)
  • Conseils : Il est recommandé de boire les thés blancs dans un petit volume d’eau, comme dans un gaiwan, pour apprécier toutes les subtilités.

Thés jaunes

  • Dosage : 3g de thé pour 250ml d’eau (1.5 c. à thé)
  • Durée : 4 à 5 minutes
  • Température : entre 75 et 85 degrés Celsius.
  • Conseils : En gaiwan, le thé jaune aura la force d’un thé vert, et en théière, il aura plutôt la douceur d’un thé blanc.

Thés verts chinois

  • Dosage : 2,5-3g de thé pour 250ml d’eau (1c. à thé)
  • Durée : 3 à 5 minutes
  • Température : entre 75 et 85 degrés Celsius.
  • Conseils : Le récipient de prédilection des thés verts chinois est le gaiwan.

Thés verts japonais

  • Dosage : 2,5g de thé pour 250ml d’eau (1c. à thé)
  • Durée : 3 à 5 minutes
  • Température : entre 60 et 85 degrés Celsius.
  • Conseils : On recommande la technique senchado pour les plus hauts grades.

Wulong

  • Dosage : 3g de thé pour 250ml d’eau (1c. à thé)
  • Durée : 4 à 5 minutes
  • Température : 95 degrés Celsius.
  • Conseils : Il est suggéré de rincer les feuilles afin qu’elles se déploient plus facilement, et d’utiliser un infuseur assez grand pour la même raison.

Thés noirs

  • Dosage : 2,5g de thé pour 250ml d’eau (1c. à thé)
  • Durée : 3 à 5 minutes
  • Température : entre 85 et 95 degrés Celsius.
  • Conseils : Plus les feuilles sont brisées ou broyées, moins le temps d’infusion devrait être long.

Pu Er

  • Dosage : 2,5g de thé pour 250ml d’eau (1c. à thé)
  • Durée : 3 à 6 minutes
  • Température : entre 90 et 95 degrés Celsius.
  • Conseils : Il est suggéré de rincer au moins 5 secondes.

unnamed

Bonne dégustation!

Chine : François nous rapporte un thé exceptionnel !

11 juin 2018

unnamed-3

Chaque année, François Marchand sillonne les pays producteurs de la Chine centrale à la quête des meilleurs crus de thés. C’est l’occasion de retrouver ses amis producteurs, de visiter les jardins et de faire des découvertes.

Être expert dégustateur de thé, ça comprend des journées entières à déguster des dizaines et des centaines de thés afin de dénicher LE thé qui sera parfait pour notre marché. Dans le cadre de ces recherches, François procède fréquemment à la “dégustation comparative” : plusieurs grades du même thé, infusés avec les mêmes paramètres, lui sont proposés afin de bien les comparer entre eux. Il examine d’abord les feuilles sèches, puis infusées, avant de goûter à la liqueur – un processus qui peut se répéter durant plusieurs infusions afin de noter son degré de persistance.

unnamed

En avril dernier, alors qu’il procédait à la dégustation comparative du Wei Shan Mao Jian – un thé que nous adorons depuis 7 ans – François a eu un coup de coeur pour le grade 1. Il est plutôt rare que nous choisissions de nous procurer les plus hauts grades, comme le marché est beaucoup plus petit pour ce type de thé prestigieux.
Exceptionnel cette année, il n’a pas pu empêcher de vous le faire découvrir!

C’est du jardin de M. Wang, certifié biologique, que provient ce sublime thé vert. C’est d’ailleurs son fils, diplômé de la Tea University, qui reprend le flambeau du jardin. Texturé et tout en délicatesse. Un thé complet, harmonieux à déguster en nombreuses infusions. On recommande d’ailleurs le gaiwan ou le bécher pour profiter de toutes ses nuances.

À noter : il est offert en ligne seulement en quantité très limitée (500g au total). Ne laissez pas cette chance de goûter un thé si exceptionnel s’envoler! C’est aussi une occasion parfaite de le comparer à notre Wei Shan Mao Jian régulier, plus franc, lui aussi délicieux.

Bonne dégustation!

unnamed-2

Dégustation : Wei Shan Mao Jian 2018

10 juin 2018

unnamed-1

Alexis, conseiller à la boutique du quartier Saint-Roch à Québec, nous présente ses notes de dégustation pour le Wei Shan Mao Jian 2018, un thé vert chinois du Hunan.

Paramètres : infusion en Gaiwan, 5g., eau à 80 °C

D’abord, les feuilles sèches présentent de longues torsades vert foncé, pourvues de bourgeons visibles. On y découvre des notes de foin aromatique (foin d’odeur), de fleurs des champs et de pollen.

Première infusion (40 secondes)

La teinte des feuilles infusées varie maintenant de foncées à pâles, sans grande uniformité. Des notes puissantes, grillées-beurrées, de noisette, de pois mange-tout et de sucre végétal peuvent alors être dénotées. Lumineuse et légèrement trouble, la liqueur est d’un joli émeraude pâle. En bouche, sa texture soyeuse offre un parfum végétal, peu tannique, et une persistance légèrement sucrée.

unnamed-2

Deuxième infusion (1 minute)

La deuxième infusion propose des notes plus florales et zestées, légèrement grillées et fumées. En bouche, on trouve maintenant une liqueur puissante, mais ronde, qui rappelle le sencha japonais de style floral.

unnamed-4

Bonne dégustation!

Une démarche unique et une quête de fraîcheur

6 juin 2018

unnamed

Chaque printemps depuis 1998, nos quatre experts dégustateurs sillonnent les pays producteurs à la recherche des meilleurs crus de thés. C’est la période la plus exaltante de l’année pour notre fidèle clientèle, et pour toute l’équipe chez Camellia Sinensis. En effet, le retour au Québec de François, Jasmin, Hugo et Kevin marque toujours un moment fort attendu!

Une qualité irréprochable

Unique en son genre, notre démarche nous pousse à sélectionner nos thés directement sur place, chaque année. Pour nous, il est primordial d’aller à la source pour s’assurer de la qualité des jardins, des thés et de la production de chacun de nos produits. De plus, nos quatre experts dégustateurs développent respectivement leur terroir spécifique afin d’approfondir les connaissances globales de l’entreprise sur le marché du thé, et de bâtir des relations uniques avec nos producteurs. Le résultat : une sélection de thés qui se classe parmi les meilleures au monde!

unnamed-2

La fraîcheur des arrivages

Goûter un thé dans les quelques jours et semaines qui suivent sa cueillette est une expérience gustative unique. Fraîchement cueilli, le thé offre des arômes et des textures très riches, qui s’estomperont peu à peu dans le temps. Quoique les thés de qualité demeurent délicieux lorsque bien conservés, les premières semaines sont toujours les plus intéressantes. D’où la fébrilité de notre équipe de découvrir et redécouvrir les thés au sommet de leur fraîcheur. Les plus grands crus en valent particulièrement la peine!

De nouvelles découvertes

Notre démarche nous permet également de faire de nouvelles découvertes annuellement, que ce soit au niveau des thés ou des accessoires. Si l’arrivée d’un nouveau thé en boutique est toujours bien excitante, il en est aussi de même avec la redécouverte d’un thé qui revient sur la carte après quelques années, ou d’un classique dont les arômes sont différentes d’une année à l’autre.

Faites l’expérience unique de la fraîcheur des arrivages du printemps : passez en boutique pour discuter avec notre équipe, humer et déguster nos nouveautés. En prime, vous aurez certainement droit à quelques anecdotes de voyage!

Bonne dégustation.

29472363136_ff36710f94_b

Dégustation : thés pétillants

2 juin 2018

IMG_20180319_164439

Au bureau et en boutique, l’équipe s’amuse parfois à jouer aux scientifiques et tester certains mélanges – souvent réussis, d’autres fois un peu moins ;)

Jean-François et François-Napoléon, gérant et assistant-gérant de la boutique sur Émery, étaient curieux de créer des thés pétillants. Ils ont choisi d’infuser des thés dans de l’eau pétillante Eska, à température pièce, durant une heure avec un dosage d’une cuillère à thé par tasse de 250ml. Une expérience gustative assez spectaculaire pour amateurs de sensations fortes, puisque l’eau minérale rehausse les saveurs en y ajoutant un côté salin !

IMG_0120 (1)

Voici les thés pétillants qu’ils se sont créés, et leurs impressions :

Le Feng Huang Hong Cha : avec sa dominante boisée et ses forts accents fruités et exotiques, ce fut une véritable révélation
Le Bai Hao Jingmai biologique : surprenant, avec ses notes de clou de girofle dignes d’un chaï
Le Gyokuro Okabe : amplifié par les minéraux, il évoque la puissance saline et végétale des algues et des huîtres ! (à infuser moins longtemps la prochaine fois peut-être…)

Oserez-vous essayer?

Depuis un moment déjà, la boutique de Québec offre le thé pétillant en fût! C’est au tour de la boutique du Quartier Latin de l’offrir également. Passez les essayer cet été!

unnamed-3

Dégustation : Pu Er Youle 2008

22 avril 2018

Youle 2008 feuilles

PuEr Youle 2008


La montagne de Youle dans le sud du Yunnan est reconnue depuis plusieurs siècles comme l’un des plus importants terroirs de thé en Chine. Son nom apparait déjà dans les archives impériales de la dynastie des Qing (1644-1912) comme l’un des six plus grands noms de montagne pour la production de thé Pu’Er à l’époque. Trois siècles et demi plus tard, sa production a certainement changée, mais contrairement à beaucoup d’autres, elle garde encore aujourd’hui un caractère rustique et artisanal qui tend à disparaitre ailleurs en Chine. À Youle, la modernité arrive lentement. Juste à sortir de son papier la galette, défaire quelques feuilles avec les doigts et l’air sent déjà bon la montagne : routes de terres et ciels ouverts.

Youle

Dégustation en gaiwan – 5g de feuilles

Rinçage – On reconnait tout de suite les chaudes odeurs de montagnes qui montent au nez. Villages reculés, toits de tuiles mouillés par la pluie puis chauffés par le soleil, animaux en libertés, végétation sauvage…

Première infusion – 20 secondes

Étonnamment végétale malgré dix années de vieillissement. L’impression en bouche est plutôt nette avec des notes de raisin sec, de pruneau, de sarrasin et une pointe de tabac frais. Je remarque avec surprise que la liqueur est plus sucrée qu’amère.

Deuxième infusion – 20 secondes

Les feuilles dans le gaiwan commencent lentement à se défaire. C’est le côté fruité du thé qui se révèle avec le plus de force : raisin sec encore, mais aussi quelque chose de sucré/acide comme la pelure de pomme. Finale très différente de la première infusion avec une forte impression de menthol, une fraicheur qui engourdit un tantinet la langue.

Troisième infusion – 25 secondes

Ce sont finalement les arômes boisés et terreux qui commencent à prendre le dessus : tabac frais, encens, bois de santal, camphre… le thé laisse une grande impression de rusticité, un produit de la terre travaillé sans excès de finesse, par et pour les paysans.

Infusions quatre à six – 30 à 80 secondes

Cuir, menthol, aneth. Beaucoup plus dense et plus intense qu’au début, mais sans perdre cette rondeur fruitée (raisin sec) qui équilibre merveilleusement le mélange. Les infusions les plus longues montrent la force d’un terroir millénaire : les feuilles de vieux arbres présentent certainement leur part de tanins. Trop longtemps dans l’eau chaude et l’amertume prend la bouche, le menthol gèle la langue et l’astringence sèche les dents. Mais quel délice…

Youle 2008 (1)

Le thé donne encore de nombreuses infusions et chacune exprime ses différences. Résultat d’un entreposage sec dans notre cave de vieillissement à Montréal, le Youle 2008 est magnifiquement intense et contrasté, à l’image des habitants de la région.

Sencha : trois styles aux nuances distinctes

14 avril 2018

Capture d’écran 2018-04-17 à 07.36.50

La vapeur (pour la dessiccation) et le feu (pour la cuisson) sont deux éléments essentiels à la transformation des sencha. Ces procédés sont en grande partie responsables de la saveur et de la valeur aromatique d’un thé. Au Japon, la dessiccation se fait le plus souvent à la vapeur, mais tous les producteurs ne procèdent pas de la même façon. En soumettant les feuilles à différentes conditions, ils sont parvenus à créer trois styles de sencha aux nuances distinctes.

Le style Asamushi

Obtenus par une dessiccation courte (20 à 40 secondes), les sencha de style asamushi se reconnaissent par leurs feuilles habituellement entières et moins brisées. Souvent léger et peu tannique, leur goût ample rappelle les légumes verts et l’herbe fraîche.

Le style Fukamushi

Grâce à une dessiccation plus longue (80 à 200 secondes), on obtient un sencha de style fukamushi. Soumises plus longtemps à la vapeur, les feuilles s’as- souplissent davantage et se brisent plus facilement. Il en résulte un goût intense et une infusion vive et foncée.

Le style Chumushi

Une zone intermédiaire sépare les deux grands styles de sencha précédents. Les feuilles qui subissent une dessiccation de 40 à 80 secondes appartiennent au style chumushi. Ces thés au goût plus classique sont très présents sur le marché japonais.

Dégustation : First Flush et le jeux des mots

23 mars 2018

unnamed-6

En tant qu’adepte et passionné de thé, Sébastien aime bien connaître nos produits en profondeur.

Notre promotion sur les Darjeeling First Flush lui a offert le prétexte parfait pour organiser une dégustation comparative afin de les goûter à nouveau pour en apprendre davantage sur leurs nuances et apprécier leur évolution au fil du temps.

Il a préparé les thés en les pesant à 2,5g et en infusant 3 minutes avec une eau à 95°C.

Ensuite, il ne reste plus qu’à sentir les feuilles et leurs différences visuelles et aromatiques pour commencer l’exercice de comparaison.

Goûter les liqueurs permet de juger les textures, forces en bouche, équilibres des saveurs et parfums additionnels.

Le jeu qu’il propose parfois à ses collègues pour différencier des thés d’un même style, présentant un profil gustatif similaire, est d’associer un mot à un thé, en considérant qu’aucun autre ne pourra le porter. Cela offre donc la possibilité de mémoriser lequel est le plus doux ou floral… On peut pousser l’exercice avec 2-3 mots ou plus selon notre inspiration et ce que les thés ont à nous raconter.

Par exemple pour les 7 Darjeeling First Flush sur la table, tous au caractère végétal et fruité, voici ce que ça donne :

unnamed-4

1 – Thurbo DJ-16 : Souple, lavande, pêche, léger, sucré.

2 – Muscatel DJ-1 : Muscat, mordant, calcaire, zesté.

3 – Singell DJ-19 : Fleur blanche, herbe fraîche (persil, basilic), éclatant, bien structuré.

4 – Oaks DJ-2 : Classique, boisé, doux, ambré, saponin.

5 – Sungma DJ-8 : Malté, noix, jeune Pu Er Sheng.

6 – Castleton DJ-1 : Corsé, latex, agrumes, feu de bois.

7 – Jungpana DJ-3 : Équilibré, épicé, salin, cerise, écorce.

On peut aussi se servir d’images, de souvenirs, de formes ou de couleurs pour décrire nos impressions. Celles qui nous apparaissent en premier sont souvent très pertinentes et j’aime bien tenter de me censurer le moins possible. L’important est de garder un souvenir vivant de nos perceptions. Le Sungma lui a d’ailleurs fait penser à un jeune Pu Er sheng !

Tous encore très bons et bien stimulants, dans leur verdeur et leur dynamisme. Bon printemps… et profitez de ceux-ci en attendant la relève dans quelques semaines.

Les tendances dans l’industrie du thé en 2018

22 mars 2018

25378899707_9b75046d04_b

Voici quelques tendances à suivre (et à déguster!) de très près cette année dans l’industrie du thé.

Matcha

Une tendance en croissance depuis plusieurs années, et qui persistera sans aucun doute pour un bon moment! Que ce soit sous sa forme traditionnelle (fouetté dans un bol pour la dégustation), ou intégré en cuisine sous forme de latte (chaud ou glacé) ou incorporé aux pâtisseries, le matcha est partout.

Tisanes

Alors que de plus en plus de gens sont à la recherche de produits sans caféine ou de produits locaux, les tisanes deviennent un choix sensé et délicieux. Comme pour nos thés, nous procédons à une démarche de dégustation dans le but de dénicher différents mélanges de plantes aux arômes et aux saveurs harmonieuses. Toutefois, contrairement au thé, nos sélections peuvent s’effectuer ici-même, avec des producteurs et herboristes canadiens. Provenant, pour la grande majorité, des plus beaux coins de notre belle province, les mélanges contiennent des plantes entières récoltées à la main et séchées de façon traditionnelle, conservant ainsi toutes leurs huiles aromatiques et leurs bienfaits. Une belle manière de consommer local!

Kombucha

Si vous n’avez pas entendu le mot “kombucha” dans la dernière année, vous étiez certainement dans un coin reculé de la planète ;)

Originaire de l’Asie, le Kombucha date de plus de 2000 ans – ce n’est que récemment que sa popularité s’est vue croître en Occident. Ce breuvage constitué de thé fermenté est une excellente alternative aux boissons alcoolisées. D’ailleurs, nous offrons maintenant plusieurs saveurs de Lao Kombucha (faits avec nos thés!) en fût ou en bouteille à la boutique sur Émery et celle de Québec!

unnamed
Accords gourmands & cocktails

Consommé seul, le thé est un délice simple et pur. La gastronomie lui accorde aujourd’hui les mêmes avantages que le vin. En plus des accords classiques avec le chocolat ou les desserts en général, il y a les plus novateurs, comme avec le scotch, le fromage ou les huîtres. De plus en plus, il devient un ingrédient de choix pour les amateurs de mixologie.

IMG_2999_purvodka_marche_cocktails_20170622_st-jean

Bonne découverte!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter