Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

1001 pots et Carac’Terre : deux concours mettant en vedette les potiers du Québec

25 juillet 2017

19510557_1491400977583107_3762705745791277786_n

La Maison de thé Camellia Sinensis s’implique dans le monde de la céramique au Québec depuis le début des années 2000. Afin de stimuler les potiers dans la conception des objets du thé, nous proposons des concours dans les deux plus grandes foires de céramique, soit 1001 pots à Val David et Carac’Terre à Québec.

1001 pots
L’exposition 1001 pots présente l’excellence de la céramique québécoise contemporaine depuis plus de 29 ans à Val-David. Déployées sur un site enchanteur, les œuvres des artisans se conjuguent en tous genres et formats pour faire découvrir des merveilles.

Cette année, le prix Terre et Thé récompensait les artisans dans la catégorie “théière”, objet central de la préparation du thé. Le 7 juillet dernier, le jury formé par nos collègues Sabrina et Alexis avait la difficile tâche de choisir les gagnants.

Les critères du concours étaient :
- Esthétique harmonieuse inspirée de l’art du thé
- Fonctionnalité : Volume approximatif de 300 à 750 ml, anse (confort et tenue), écoulement du bec, poids, stabilité, finesse de la paroi, diamètre de l’ouverture (espace pour un filtre), stabilité et saisi du couvercle, trous de filtration intérieurs, odeur.
- Équilibre entre forme et fonction
- Qualité technique de la réalisation
- Créativité et innovation

Félicitations à Julie Lavoie (1er prix), Makiko (2ème prix) et Stéphanie Blanchet (3ème prix), ainsi qu’à tous les participants!

19894757_1498764990180039_3790672965557274269_n

19731853_1499066216816583_7944919378588682268_n 19905430_1499066213483250_3737303353356964975_n 19748788_1499066210149917_6136570747360370152_n

Carac’Terre

Du 28 juin au 9 juillet 2017 se déroulait Carac’Terre, la vitrine céramique de Québec, qui offre depuis plus de 20 ans le plus large choix de pièces en céramique de qualité dans la région. Nous étions firs de s’associer à l’évènement afin de proposer le Prix Terre et Thé. Ce prix à pour objectif d’encourager la production d’objet du thé et de faire connaître le travail des artisans d’ici aux amateurs de thé.

Un choix difficile pour notre jury, composé d’Alexis et de Delphine, qui a dû délibérer pour cette édition 2017, mettant en vedette le chawan (bol à matcha). Un mandat difficile, puisque le talent était au rendez-vous!

Les critères du concours étaient :

- Esthétique harmonieuse inspirée de l’art du thé
- Fonctionnalité
- Équilibre entre forme et fonction
- Qualité technique de la réalisation
- Créativité et innovation

Le dévoilement des gagnants s’est déroulé le 28 juin, pendant le vernissage de l’exposition. Félicitations à Marie-Hélène Fleury (1ère place), Fabienne Synnott (2ème place) et Stéphanie Blanchet (3ème place).

DSC_8391
19510557_1491400977583107_3762705745791277786_n

19598661_1491400884249783_6639657458012603528_n

Les trois finalistes se sont vu recevoir un certificat de reconnaissance de notre part. Les 2e et 3e finalistes ont obtenu une mention spéciale et ont reçu respectivement une bourse de 100$ en argent et un chèque cadeau de 50$ applicable dans nos boutiques. La grande gagnante s’est mérité une bourse de 250$. Bravo à tous les participants!

Trucs et astuces de notre équipe

23 juillet 2017

CS_Photo_Feuilles2

L’univers du thé est passionnant, diversifié et surtout surprenant. Qu’on soit nouvellement amateur ou expert en la matière, il y a toujours place à la découverte. Notre équipe de passionnés, autant en boutique, au salon, à l’entrepôt et à l’administration, présente quelques trucs et astuces pour améliorer votre expérience.

Exploration

D’abord et avant tout, l’équipe suggère d’explorer les familles de thés qui vous sont moins connues. C’est ainsi qu’on peut découvrir un tout nouvel univers gustatif : certaines découvertes seront moins fructueuses, mais acclimater son palais à la découverte ouvrira d’abord vos horizons, et vous permettra peu à peu de percevoir toutes les subtilités du thé. De la même manière, en optant pour des thés avec lesquels nous avons peu d’affinité, les surprises ne peuvent être que plus grandes!

D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter de la promotion “thé à volonté” à 15$ au salon de thé de Montréal? L’occasion idéale de laisser porter par les choix du conseiller aux infusions et de découvrir de nouveaux thés.

Dégustation

Après d’être procuré un nouveau thé à déguster ou un thé plus précieux, notre équipe conseille de visualiser le moment parfait où vous aimeriez le découvrir. Le fait de créer un moment rend toujours l’expérience plus mémorable!

D’un autre côté, déguster le même thé infusé d’une manière différente peut également contribuer à changer l’expérience. En effet, le caractère du thé peut changer grandement lorsqu’il est infusé en théière, en Gaiwan ou en Gong Fu Cha.

Trucs divers

  • Chauffer sa théière avant de lancer son infusion. C’est un must pour s’assurer de conserver la chaleur plus longuement, mais aussi pour s’assurer de rincer les résidus des infusions précédentes.
  • Verser une première tasse, puis retourner celle-ci dans la théière : ainsi, on permet à la liqueur de circuler et de s’uniformiser.
  • Laisser couler un petit filet d’eau en hauteur. Pour refroidir son eau de près de 10 degrés Celsius d’un coup!
  • Préchauffer et rincer en même temps les thés qui nécessitent un rinçage. Ça permet de consommer moins d’eau, et de sauver du temps en sautant une étape!
  • En Gaiwan, verser une petite quantité ou goûter directement au Gaiwan. Cela vous permettra de pouvoir observer l’évolution de l’infusion.
  • Vous avez du mal à saisir la différence entre un bol à thé à 20$ et un à 200$? Demandez à un conseiller de le sortir de la vitrine afin de pouvoir le manipuler.
  • Transporter une théière et des tasses implique souvent le déversement de quelques gouttes de précieuse liqueur : utilisez le bateau à thé comme plateau de service. Cela vous permettra de recueillir soigneusement votre thé.
  • Afin de protéger les délicates feuilles d’un thé vert ou d’un thé blanc, verser un petit tapis d’eau froide sur celles-ci avant de les faire infuser avec de l’eau chaude. Cela les empêchera de cramer, et vous assurera une infusion parfaite.

Et vous, avez-vous des trucs à partager?

Portrait d’équipe : Josiane Monette

20 juillet 2017

Josiane_Cat-Emma

(Josiane est à gauche sur cette photo)

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est l’équipe derrière l’entreprise. Ce mois-ci, nous vous présentons Josiane Monette.

Josiane, raconte-nous tes débuts dans l’entreprise..

Camellia Sinensis a fait son entrée dans ma vie il y a déjà presque 11 ans, en septembre 2006, après m’être lassée de vendre des meubles haut de gamme. Je n’avais jamais bu de thés en feuilles, mais j’ai tout de même tenté ma chance pour l’entrevue. Par chance, avec l’ouverture de la boutique du marché Jean-Talon, l’entreprise devait embaucher 7 personnes en même temps ; mes chances se sont vu accrues malgré mon peu de connaissances dans le domaine du thé. Après une seule entrevue, j’ai senti que je pouvais me fondre à merveille dans l’équipe et j’ai tout de suite su que j’aimerais y travailler. C’était pour moi un honneur de savoir que l’équipe m’avait choisie pour faire partie de cette belle expérience. Après 11 ans à faire partie de cette entreprise humaine, je peux dire que mon embauche au Camellia Sinensis a réellement été un point tournant dans ma vie à bien des niveaux.

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

Au cours des années j’ai porté plusieurs chapeaux et, encore aujourd’hui, mes tâches sont assez diversifiées. Je suis la personne en charge d’organiser les horaires pour les deux boutiques de Montréal et du salon de thé. Mon rôle englobe aussi celui d’adjointe à la comptabilité, de planificatrice d’ateliers de l’école de thé et de la logistique d’événements extérieurs. De plus, je suis aussi conférencière sur la route et à l’école de thé à l’occasion. Il m’arrive parfois de conseiller à la boutique du marché Jean-Talon,  pour ne pas perdre le contact si enrichissant avec la clientèle du marché et les magnifiques conversations qui peuvent s’y improviser. Le travail de bureau c’est bien, mais rien de tel qu’un vrai contact humain pour réchauffer le coeur autour d’un thé!

Ton thé coup de coeur, c’est…

Un thé que je ne me lasse jamais de boire c’est un thé Wulong noir de Taiwan nommé Gaba Cha. C’est un thé qui m’apporte réconfort en tout moment par ses notes épicées rappelant la cannelle et ses notes de fruits mûrs qui me font voyager. Comme j’ai tendance à faire plusieurs choses à la fois et que ma tête est parfois très stimulée par plein de projets, ce thé est parfait : même si je l’oublie et qu’il infuse au-delà de ce qui est proposé, le Gaba Cha ne crée jamais d’amertume. J’ajouterais même qu’il est encore meilleur après un bon gros 8 minutes d’infusion. Sinon, les Pu er aux notes de terre prononcées et mon Darjeeling Thurbo du matin font aussi partie de mes coups de coeur.

Quel a été ta plus récente découverte?

Avec tous les nouveaux arrivages du printemps, c’est difficile de faire un choix sur ma plus récente découverte. Un thé que j’ai redécouvert cette semaine c’est le Jingxian Jin Jun Mei, un excellent thé noir provenant de la Chine avec des arômes à la fois floraux et boisés et une texture veloutée qui rappelle le miel. Un thé d’une finesse inégalée, excellent avec des croissants et de la bonne confiture par un beau dimanche matin.

TOP 3 DE JASMIN: DÉCOUVREZ SES COUPS DE CŒUR 2017!

14 juillet 2017

unnamed-2

Spécialiste de la Chine, Jasmin voyage dans sept provinces chinoises productrices de toutes les familles de thé depuis 2003. Voici ses trois coups de cœur du printemps dernier :

Du Yun Hong Cha

Une belle surprise lors de mon arrivée à Du Yun dans la province du Guizhou où j’ai pu gouté au premier thé noir fabriqué par M. Li, qui normalement ne fait que du thé vert (Du Yun Mao Jian). De belles feuilles, un nez fruité et un belle sucrosité m’ont tout de suite charmé. Clairement un succès pour une première production de thé noir et à un rapport qualité-prix imbattable! Il se retrouvera également dans les soirées thés et scotch avec les Speyside et scotchs vieillis en fût de sherry.

unnamed-1

Anji Bai Cha
Une récolte faible en quantité à Anji a permis une qualité exceptionnelle en 2017. Mes années de visite répétées à Anji m’ont permis de mettre la main sur un grand cru et ce malgré la rareté. C’est le retour des grandes années pour ce grand thé vert chinois! Une explosion et une concentration d’arômes font de ce thé un des meilleurs thés verts chinois de la sélection. À déguster dans un gaiwan ou un petit volume d’eau.
Pu Bu Long Zhu
Ce thé vert du Zhejiang est fait de main de maître par M. Wang, qui possède également une entreprise fabriquant des machines de transformation de thé vert. Ces feuilles roulées serrées déploient de beaux arômes et une texture se rapprochant de certain thés vert japonais. Un thé du quotidien, mais d’une grande profondeur.
unnamed-3

Petit guide de la dégustation (Partie 2)

9 juillet 2017

Roue des arômes

Tiré du livre Thé : histoire, terroirs, saveurs

Mis à part tout le bagage de connaissances et d’expériences culturelles et personnelles qu’il transporte avec lui, un dégustateur doit être en mesure de mettre à profit plusieurs de ses compétences. L’une d’entre elles est de savoir structurer ses sensations pour ensuite arriver à les exprimer avec justesse.

Lorsque l’on hume un parfum, c’est souvent une image ou une émotion qui apparaissent à l’esprit plutôt qu’un mot. Malheureusement, sans l’apport nuancé d’un vocabulaire adéquat, une émotion demeure difficilement interprétable. Le fait d’associer une odeur à un mot permet de la classifier, de la catégoriser, de sorte qu’elle sera plus facilement reconnaissable par après.

L’acquisition d’un vocabulaire est donc d’une première importance. En cultivant un peu chaque jour notre mémoire olfactive, en portant attention aux odeurs qui nous entourent, naturellement, on apprend une plus grande justesse à nos sens.

Nommer les arômes d’un thé est beaucoup moins facile que de distinguer ses principales saveurs. La raison en est bien simple : il émane d’une infusion de thé plusieurs centaines de molécules volatiles. Envahi par toute cette information, le cerveau doit faire le tri et résumer…

Pour en arriver à utiliser correctement les mots de la dégustation, on peut commencer par se familiariser avec le vocabulaire des principales familles d’arômes du thé. L’intérêt premier n’est pas d’apprendre par coeur tous ces termes et leur définition, mais de comprendre plus facilement les différents ensembles d’odeurs en fonction de leurs caractères olfactifs. Bien sûr, les parfums d’un thé ne sont pas figés et peuvent appartenir à plusieurs familles d’arômes qui, souvent, s’entremêlent selon toute la gamme possible des nuances, nous mystifiant parfois pour notre plus grand plaisir… Bonne découverte !

La roue des arômes Camellia Sinensis (voir image ci-haut) est maintenant utilisée par les compagnies de thés partout autour du monde. Elle a d’abord été développée par notre équipe en 2008, alors que nous travaillions sur l’édition originale du livre Thé : histoire, terroirs, saveurs. Il s’agit d’une version spécifique au thé, similaire aux roues des arômes utilisées dans les domaines du vin, du scotch et d’autres formes de dégustations.

Que boire par temps chaud?

6 juillet 2017

the-glace (1)

Par temps chauds, le thé n’est souvent pas la première boisson qui nous vient à l’esprit pour se rafraîchir. Pourtant, sa versatilité en fait un breuvage de choix hiver comme été. Que ce soit en transformant votre matcha ou chai latte en version glacée, ou en agrémentant votre thé nature favori infusé à froid de basilic, d’agrumes ou de menthe, les possibilités sont quasi infinies. Cela permet également d’utiliser les restes d’un thé qui se fait plus vieux.

Voici quelques recettes qui sauront plaire à toute la famille près de la piscine cet été :

Matcha latte glacé

Ingrédients

750 ml (3 tasses) de lait 2 % ou de lait végétal de votre choix
250 ml (1 tasse) d’eau froide ou d’eau mélangée à des glaçons
3 c. à café de matcha Sora
4 c. à café de sucre brut (si on utilise un lait végétal sucré, diminuer de moitié la quantité de sucre)

Préparation

Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur électrique ou dans un shaker.
Battre la préparation jusqu’à ce que le matcha soit complètement dissous.
Servir.

matcha

Chai latté glacé

Ingrédients

500 ml (2 tasses) d’eau
500 ml (2 tasses) de lait 3,25 %
4 c. à thé de mélange chai Camellia ou autre
4 c. à thé de sucre brut

Préparation

Dans une casserole, amener l’eau à ébullition. Verser le mélange chai dans l’eau bouillante et laisser mijoter pendant 5 min.
Ajouter le lait et le sucre et porter le tout à ébullition.
Retirer du feu, couvrir et laisser infuser 5 min. Ajouter du sucre, si nécessaire. Filtrer la préparation et y ajouter quelques cubes de glace.
Note : Si vous utilisez du lait de soja sucré, diminuez la quantité de sucre à 2 c. à thé au goût.

Thé glacé nature ou aromatisé

Tous les thés peuvent s’infuser à froid. C’est notamment une façon simple de donner une deuxième vie à vos thés un peu plus vieux. Voici comment :

Préparation (4 tasses)

Utiliser 4 c. à thé du thé de votre choix
Verser 1 litre d’eau froide sur les feuilles
Ajouter au goût quelques aromates (orange, citron vert, épices, fines herbes, etc.)
Ajouter 2 c. à thé de sucre
Laisser infuser au frigo durant minimum 6h, ou laisser au frigo pour une nuit

Des idées :

- Thé vert, menthe fraîche et citron vert
- Thé noir, orange et épices (cardamome, gingembre, cannelle, etc.)
- Thé wulong, pétale de rose, basilic

IMG_2999_purvodka_marche_cocktails_20170622_st-jean

Cocktail alcoolisé au thé glacé

3 oz de thé glacé Brise de Casablanca
1.5 oc de vodka PUR
0.5 oz de sirop simple à la menthe fraîche*

Mélanger tous les ingrédients dans un verre Old Fashion avec de la glace. Décorer d’une feuille de menthe fraîche.

*Sirop à la menthe
Porter à ébullition 1/2 de sucre et 3/4 de tasse d’eau. Retirer du feu lorsque le sucre est entièrement dilué. Ajouter 1/4 de tasse de feuilles de menthe fraîche ciselée. Laisser infuser 30 minutes et filtrer.

 

Crédit photos : Christina Fayad, directrice artistique chez PUR vodka

 

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter