Blogue du dégustateur de thé  | Camellia Sinensis Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Thé & Littérature : Joséphine Bacon + L’Ange Gardienne

15 juillet 2018

ange_bacon

Bâtons à message / Tshissinuatshitakana

Une infusion forestière rafraîchissante pour se plonger dans l’univers d’une brillante écrivaine innu-québécoise. Joséphine Bacon, fervente ange-gardienne de traditions menacées de disparition, nous présente «les aînés porteurs de rêves, les femmes guides, les hommes chasseurs, les enfants garants de la continuité du voyage» (p. 8) qui forment son peuple. Ce recueil de poésie bilingue (innu-aimun et français), loin de suggérer une animosité rancunière, invite plutôt au dialogue entre deux peuples qui se côtoient plus ou moins harmonieusement depuis des siècles. On entre dans l’intimité d’une voix au rythme millénaire; sortant de l’ombre pour dénoncer un passé douloureux, celle-ci est aussi porteuse d’un message d’espoir tant pour sa communauté autochtone que pour le peuple québécois allochtone dans son ensemble. «Nomade de la taïga, / j’entends ton souffle… / pareil au son / du tambour» (p. 20) : un murmure sourd provenant des tripes, qui nous atteint en plein cœur. Pour se laisser porter par ce vent du large (ou akua-nutin), quoi de mieux qu’un mélange cueilli entre les rives du Saint-Laurent et la Baie d’Ungava? L’Ange-gardienne, un nom à l’image de cette force tranquille qu’est Bacon, est un parfait équilibre d’amertume et de douceur, de simplicité et de profondeur. Dès la première gorgée, sa liqueur sucrée et résineuse rend plus réceptif à l’écho d’un chant authentique, résonnant dans l’immensité du territoire.

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter