Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Nos thés favoris en version glacée

20 juin 2018

34992116392_a9bece6bf0

L’été approche et avec lui le bourdonnement silencieux des machines à glaces. Dans les restaurants, les cafés et à la maison, on commence à faire provision de glaçons pour parer les grandes chaleurs qui s’en viennent. C’est la saison des thés glacés qui débute!

Voici quelques idées pour agrémenter votre été :

THÉS GLACÉS CAMELLIA SINENSIS

Notre gamme incontournable. Trois thés aromatisés conçus pour être aussi délicieux que rafraîchissants. Disponibles en vrac ou en sachets de 20 g (pour une portion facile de 2 L) avec les instructions pour l’infusion directement sur l’emballage. Envie d’un thé sur le pouce? Passez nous voir en boutique pour un verre à emporter et profitez-en pour découvrir nos versions pétillantes!

the-glace-1-600x398

À LA MODE JAPONAISE

Bien connu pour sa culture riche en traditions et en rituels, le Japon est néanmoins passé maître dans l’art du thé en bouteille. Une grande partie de la consommation du thé japonais se fait depuis les machines distributrices réfrigérées, présentes sur tout l’archipel. On y boit principalement du thé vert, mais aussi du thé wulong et du thé au jasmin (entre autres).

Pour infuser à la maison : 15 g de thé par litre d’eau froide, 6 à 12 heures d’infusion et une touche du sucre (au goût).

Nos suggestions :

  • Thé vert – Kukicha biologique (végétal, sucré, fruité), Gyokuro Shizuoka biologique (intensément chlorophyllé, doux et marin)
  • Thé wulong – Shui Xian Lao Cong (noisetté, grillé, sucré), Si Ji Chun (floral et beurré)
  • Thé au jasmin – Perles du Dragon (floral et rafraîchissant)

THÉ GLACÉ ÉCLAIR

Envie d’un thé glacé rapide? Pas de problème, il suffit d’infuser à chaud puis de refroidir. Remplissez un grand verre de glaçons et ajoutez-y une infusion concentrée. Attendez que la glace refroidisse le breuvage puis, bingo! Le tour est joué. L’eau chaude donne généralement plus d’amertume à votre infusion. Vous pouvez compenser en ajoutant un peu de sucre.

À la maison : 2.5 g de thé dans une tasse d’eau chaude (250 ml), 5 minutes d’infusion, versez dans un grand verre rempli de glace puis sucrez au goût.

Nos suggestions :

  • Thé noir – Sikkim Temi 1st flush biologique. Désaltérant à souhait, avec des notes légères de fleurs sauvages et d’écorces. Sucrez-le avec du miel!
  • Thé PuEr – Bulang Shan 2006 (shou). Un délice surprenant pour ceux qui veulent explorer de nouveaux horizons. Notes de terreau sec et d’écorce de cacao
  • Matcha latté – Préparation de matcha traditionnel allongé au lait puis versé dans un verre froid. Peut aussi être fait en combinant tous les éléments dans un mélangeur à cocktail. Le latté le plus tonique de l’été!

Portrait d’équipe : Kevin Gascoyne, expert-dégustateur

2 janvier 2018

28881775464_4c577aa4e6_b

Connaissez-vous les quatre experts dégustateurs derrière l’entreprise?
Ce mois-ci, nous vous présentons Kevin Gascoyne, co-propriétaire de Camellia Sinensis depuis 2004.

Kevin, raconte-nous tes débuts dans l’entreprise.

Étant le doyen de l’équipe, j’ai eu beaucoup de vécu avec le thé et d’autres entreprises avant de rejoindre Camellia. J’étais invité à une émission de télévision locale et l’équipe cherchait un second invité qui dirigeait une maison de thé. J’ai donc proposé d’aller visiter ce nouvel endroit qu’était Camellia Sinensis. En arrivant, j’ai découvert 3 gars très cools qui dirigeaient le petit salon de thé le plus bohème, éclectique et excitant que j’avais jamais vu. Nous sommes rapidement devenus de bons amis.

Quel est ton rôle au sein du Camellia?

En plus de la dégustation, de l’approvisionnement et de l’achat depuis 1993, je gère également les ressources humaines ici à Montréal. Je m’occupe également de la formation du personnel, des relations publiques, des projets internationaux et des conférences. J’adore être en boutique, alors je saute derrière le comptoir pour discuter avec les clients quand je le peux.

Ton moment fort de l’année?

Le Darjeeling Singell DJ 19 est probablement mon thé préféré cette année. Un exemple exquis de théiers chinois originaux plantés dans le terroir de l’Himalaya dans les années 1860. Cette combinaison magique fait la réputation de la région depuis ce temps.

Ta plus récente découverte?

Je ne suis pas connu pour mon amour des thés verts. J’ai toutefois adoré redécouvrir le spectaculaire Anji Bai Cha de cette année.

Pour quoi es-tu le plus reconnu chez Camellia?

Probablement mon enthousiasme obsessionnel pour le thé, mes blagues de “papa” et pour boire de grandes quantités de nos profits ;)

Portrait d’équipe : Jasmin Desharnais, expert-dégustateur

31 octobre 2017

unnamed-2

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est notre équipe. Connaissez-vous les quatre experts dégustateurs derrière l’entreprise?

Ce mois-ci, nous vous présentons Jasmin Desharnais, co-propriétaire de Camellia Sinensis depuis 2000.

Jasmin, raconte-nous tes débuts dans l’entreprise.

C’est alors que j’étudiais en psychologie à l’UQAM, en septembre 1998, que j’ai vu une petite affiche annonçant la recherche de serveurs pour l’ouverture prochaine d’un salon de thé. Moi qui recevais mes amis à la maison au Gunpowder “cheap”, c’était clairement pour moi!

Suite à l’entrevue avec Hugo (qui était en train de peindre la fameuse salle rouge à l’arrière du salon de thé), j’avais été choisi pour y travailler. Malgré des délais dans l’ouverture, je suis là le 16 novembre 1998 (la toute première journée d’ouverture) et je bois un Darjeeling 1st flush! Pendant les premiers mois, je travaille les vendredis et samedis de midi à minuit (après minuit, on boit autre chose que du thé!).

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

Je suis vice-président (ouh la la!, c’est sérieux! ), responsable du département des opérations et des ressources humaines, en plus d’être importateur des thés de l’est et de l’ouest de la Chine où je voyage 1 mois par année depuis 2003.

Ton thé coup de coeur c’est …

Sans hésiter, le Anji Bai Cha, super thé vert de Chine qui est de retour en force en 2017 avec une qualité que nous n’avions pas vu depuis quelques années. Normalement je le chuchote, car il faut pas le vendre trop vite!

Quelle a été ta plus récente découverte ?

Le De Jian Long Zhu, un nouveau thé vert du Guizhou que j’ai développé avec les producteurs de Chine au printemps 2017. Un thé vert (qui n’avait même pas encore de nom!) que j’ai nommé pour eux selon le comté de production (Dejian) et la forme des feuille (Long Zhu)

Chez Camellia Sinensis, on te reconnaît pour…
Celui qui taquine Kevin et Hugo sur le fait qu’il n’y a que les thés chinois qui sont bons! Toutefois, je dois avouer boire du Darjeeling 1st flush tous les matins et ce depuis 20 ans, malgré le fait que c’est un thé de l’Inde!

Portrait d’équipe : Vincent Moreau

4 septembre 2017

1425586_863701500371973_2209033316685123464_n

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est l’équipe derrière l’entreprise. Ce mois-ci, nous vous présentons Vincent Moreau.

Raconte-nous tes débuts dans l’entreprise…

J’ai commencé à travailler chez Camellia Sinensis en tant que stagiaire il y a de cela 6 ans, alors que je réalisais une étude sur le marché du thé. Le coup de coeur pour l’équipe a été immédiat : tous des réels passionnés de thé ! J’étais aux anges, et vu le plaisir que nous avons quotidiennement à boire du thé frais, je peux dire que j’y suis encore.

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

Au fil du temps, j’ai pu apprendre différentes tâches au sein de l’entreprise. De nature sociale et aimant partager autour du thé, je travaille en service-conseil au sein des deux boutiques de Montréal. De plus, je m’occupe du programme ESC – Espace thé au travail en distribuant notre gamme de thé spécialement conçue pour les entreprises. Finalement, je donne régulièrement des ateliers à l’école de thé et dégustations sur la route.

Ton thé coup de cœur, c’est…

J’ai toujours eu un coup de cœur pour le Gaba Cha, avec ses accents boisés et épicés (cannelle), ainsi que pour le Nadeshiko, un thé noir japonais aux notes vraiment atypiques. De façon générale, mes goûts se portent davantage sur les Darjeelings et sur les Pu Er. Cependant, je trouve qu’un des plaisirs du thé est de le choisir en fonction de son ressenti, du climat et de son humeur. En bref, en écoutant de quel thé nos cellules veulent s’abreuver.

Quelle a été ta plus récente découverte?

Généralement, j’aime découvrir et redécouvrir les thés de notre sélection, constater les nuances d’une récolte à l’autre, sentir l’évolution d’un thé au fil des mois… Par exemple, j’ai dernièrement constaté qu’un de nos très bon Pu Er avait acquis en bouche une finale rocheuse et minérale. Même si les Pu Er Shou évoluent moins au niveau gustatif que les Pu Er Sheng, on assiste à de belles choses.

Crédit photo : Tina Tran

Top 3 d’Hugo : découvrez ses coups de coeur 2017!

7 août 2017

unnamed-7

Depuis 2003, Hugo quitte au mois de mai pour visiter des producteurs de Taïwan, du Japon et du Vietnam. On raconte qu’à Taïwan, il reconnaît son chemin avec les arbres et ce, dans toutes les provinces productrices de thé ! Voici ses trois coups de cœur du printemps dernier :

Sencha Sayamakaori
À chaque année, en goûtant plus de 200 Sencha, je cherche une petite lumière… Cette année, la première fut celle provenant du Sencha Sakamoto (désolé, c’est parti très vite, il n’y avait que 10kg!), et la seconde fut celle du Sencha Sayamakaori. Son nom provient du cultivar utilisé qui provient de Saitama au Japon. Celui-ci est produit à Shizyoka par M. Hiroshi Kawase et il appartient au Sencha de type Chumushi, toutefois touchant presque au style Fukamushi. Il s’agit donc d’un thé à la couleur foncée, riche en bouche avec finale en fleur…

unnamed-3 unnamed-2 unnamed-1

Sencha Koshun
Au Japon, à la fin du processus de transformation, les thés reçoivent souvent une finition que l’on nomme « Hiire » . Celui-ci, le Koshun, est issu du cultivar du même nom et se présente ici sous sa version dénudée. Sans artifice et sans cuisson, il offre également de riches notes printanières de fleurs et désaltère à souhait les palais assoiffés !

unnamed-6 unnamed-4

Dong Ding Mme Lin (cuit au charbon) 
Du côté de Taiwan, le thé Dong Ding est une valeur sûre. Cette fois-ci, celui de Mme Lin se distingue par sa finition au charbon. À la fin du processus, une cuisson est souvent pratiquée sur les thés wulong de Taiwan. Celle-ci se fait normalement avec un four électrique, mais Mme Lin le fait à l’ancienne, soit avec une chaleur provenant du charbon qui « cuit » légèrement les feuilles, leur donnant une finale boisée très réconfortante. On boit normalement ce type de thé à l’automne quand le froid arrive, mais Hugo le recommande pour les jours de pluie et accompagné d’une petite sucrerie.

unnamed

Portrait d’équipe : Catherine-Emma Tremblay

6 août 2017

Josiane_Cat-Emma

(À droite sur la photo)

Chez Camellia Sinensis, ce qui importe autant sinon plus que la qualité de nos thés et objets, c’est l’équipe derrière l’entreprise. Ce mois-ci, nous vous présentons Catherine-Emma Tremblay.

Quel est ton rôle au sein de l’équipe?

C’est une histoire d’amour pour les objets du thé qui m’a menée chez Camellia Sinensis en 2007. J’ai d’abord été une cliente fidèle pour ensuite me retrouver derrière le comptoir du salon de thé aux infusions et ensuite du côté boutique en tant que conseillère. Depuis 2011, je travaille principalement dans les bureaux où se situe également notre école de thé. Mon rôle est celui d’assistante à la comptabilité pour les boutiques de Montréal, notre boutique web et l’entrepôt. J’ai la chance de travailler au quotidien avec une équipe incroyable et des produits d’une qualité exceptionnelle. C’est d’ailleurs toujours un plaisir de partager ma passion du thé et des objets du thé avec les clients et mes collègues.

En 2013 j’ai eu la chance d’accompagner Hugo à Taiwan et au Japon pour la visite annuelle de nos producteurs de thé et quelques artisans potiers. Ce fut une expérience mémorable qui m’a permis de mieux comprendre tout le travail qui se cache derrière une petite tasse de thé! On peut dire que chez Camellia Sinensis, c’est vraiment du jardin à la tasse.

Ton thé coup de coeur c’est …

Difficile de se prononcer sur un seul! Disons que ça dépend de la journée et des saisons, mais en général j’aime bien le rituel de débuter la journée avec un thé noir. Les Darjeeling 1st Flush tels que le Thurbo DJ-16 et le Jungpana DJ-3 sont mes classiques matinaux du moment avec leur liqueur texturée, fruitée et épicée.

Quel a été ta plus récente découverte ?

En fait, lorsqu’on travaille dans les bureaux chez Camellia Sinensis, en général on partage la théière entre collègues! Ainsi, dernièrement en travaillant avec Josiane, j’ai gouté le Jingxian Jin Jun Mei, un thé noir de Chine qui m’a enchanté les papilles avec sa richesse et ses arômes florales, fruités son aspect cacao.

Sinon cette année je redécouvre le Anji Bai Cha, un thé vert de Chine soigneusement sélectionné par Jasmin, qui offre un bel équilibre entre ses notes sucrées, gourmandes et sa délicate astringence.

Trucs et astuces de notre équipe

23 juillet 2017

CS_Photo_Feuilles2

L’univers du thé est passionnant, diversifié et surtout surprenant. Qu’on soit nouvellement amateur ou expert en la matière, il y a toujours place à la découverte. Notre équipe de passionnés, autant en boutique, au salon, à l’entrepôt et à l’administration, présente quelques trucs et astuces pour améliorer votre expérience.

Exploration

D’abord et avant tout, l’équipe suggère d’explorer les familles de thés qui vous sont moins connues. C’est ainsi qu’on peut découvrir un tout nouvel univers gustatif : certaines découvertes seront moins fructueuses, mais acclimater son palais à la découverte ouvrira d’abord vos horizons, et vous permettra peu à peu de percevoir toutes les subtilités du thé. De la même manière, en optant pour des thés avec lesquels nous avons peu d’affinité, les surprises ne peuvent être que plus grandes!

D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter de la promotion “thé à volonté” à 15$ au salon de thé de Montréal? L’occasion idéale de laisser porter par les choix du conseiller aux infusions et de découvrir de nouveaux thés.

Dégustation

Après d’être procuré un nouveau thé à déguster ou un thé plus précieux, notre équipe conseille de visualiser le moment parfait où vous aimeriez le découvrir. Le fait de créer un moment rend toujours l’expérience plus mémorable!

D’un autre côté, déguster le même thé infusé d’une manière différente peut également contribuer à changer l’expérience. En effet, le caractère du thé peut changer grandement lorsqu’il est infusé en théière, en Gaiwan ou en Gong Fu Cha.

Trucs divers

  • Chauffer sa théière avant de lancer son infusion. C’est un must pour s’assurer de conserver la chaleur plus longuement, mais aussi pour s’assurer de rincer les résidus des infusions précédentes.
  • Verser une première tasse, puis retourner celle-ci dans la théière : ainsi, on permet à la liqueur de circuler et de s’uniformiser.
  • Laisser couler un petit filet d’eau en hauteur. Pour refroidir son eau de près de 10 degrés Celsius d’un coup!
  • Préchauffer et rincer en même temps les thés qui nécessitent un rinçage. Ça permet de consommer moins d’eau, et de sauver du temps en sautant une étape!
  • En Gaiwan, verser une petite quantité ou goûter directement au Gaiwan. Cela vous permettra de pouvoir observer l’évolution de l’infusion.
  • Vous avez du mal à saisir la différence entre un bol à thé à 20$ et un à 200$? Demandez à un conseiller de le sortir de la vitrine afin de pouvoir le manipuler.
  • Transporter une théière et des tasses implique souvent le déversement de quelques gouttes de précieuse liqueur : utilisez le bateau à thé comme plateau de service. Cela vous permettra de recueillir soigneusement votre thé.
  • Afin de protéger les délicates feuilles d’un thé vert ou d’un thé blanc, verser un petit tapis d’eau froide sur celles-ci avant de les faire infuser avec de l’eau chaude. Cela les empêchera de cramer, et vous assurera une infusion parfaite.

Et vous, avez-vous des trucs à partager?

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter