Le Blogue des thés | Camellia Sinensis

Blogue

Coup de cœur par temps froid : Feng Huang Gou Tou

5 février 2015

14972826013_7d4773c912_b
Quoi de mieux qu’un thé provenant d’un seul arbre vénérable et majestueux, nommé Tête de Chien (Gou Tou) et âgé de plus de 200 ans, pour marquer le temps d’un souvenir heureux! Les délicates torsades de ce wulong du Guangdong ont donc trouvé refuge dans une de mes théières yixing avant d’être soigneusement rincées afin de les préparer à libérer leur plein potentiel.

Le parfum s’en dégageant est riche et enivrant, à la hauteur de la promesse d’un thé de cette qualité, et embaume l’air de puissantes notes de fleurs blanches et de fruits exotiques. En bouche, l’expérience est sublime, couronnée par les qualités recherchées lors de la dégustation d’un grand thé. L’attaque est vibrante, annonçant avec force le caractère unique de ce thé complexe et raffiné. La liqueur est dense et gorgée des différentes saveurs, harmonieusement équilibrées : ni trop amères ou acides, profondément minérales et savamment adoucies par les accents sucrés et mielleux provenant d’une oxydation et d’une torréfaction justes et soignées. Ses accents végétaux de légumes verts et d’écorce côtoient gracieusement ses nuances plus aériennes évoquant le muguet, la groseille et les agrumes.

Impressionné par l’évolution de toutes ses sensations, la finale, ample et généreuse, me rappelle qu’il faut aussi gouter avec le corps entier et vivre les effets du thé au-delà de ceux prévus pour le nez et la bouche. Je prends quelques instants de recueillement, hors du temps, et me laisse bercer par cette délicieuse caresse intérieure, mémorable et en résonance avec mon besoin de lumière et de chaleur!

Sébastien

Des Wulong pour contrer l’hiver

9 janvier 2014

DSC02713

Si la chaleur de l’été nous fait saliver à la vue des thés blancs et verts aux vertus rafraîchissantes, la froideur de l’hiver appelle naturellement le goût pour des thés offrant un certain réconfort. Des thés chauds et foncés aux arômes de bois, de noix grillées ou de fruits confits seront peut-être intuitivement ceux qui vous satisferont le plus. Wulong, thés noirs et Pu Er offrent alors un vaste choix de thés à découvrir! Voici donc quelques repères pour situer ces thés chaleureux parmi la famille peu connue des Wulong.

Tout comme la pomme coupée et laissée à l’air libre, l’oxydation que subissent les feuilles lors de leur transformation permet de développer leurs pigments plus foncés tout en modifiant leurs structures chimiques internes. Plusieurs centaines de molécules aromatiques différentes sont ainsi naturellement générées, créant une impressionnante gamme de parfums passant des notes florales et fruitées pour les thés moins oxydés aux nuances boisées et épicées pour les plus foncés.

Certains sont cuits ou torréfiés, accentuant ainsi leurs caractères sucrés de nuances mielleuses et pâtissières. Les cuissons permettent aussi de modifier les saveurs et textures des thés tout en prolongeant leur durée de vie. Voici l’occasion de risquer l’aventure d’un Wulong vieilli aux arômes de tabac à pipe, de céréales grillées ou de fruits secs, laissant de vieux souvenirs émerger!

Voici trois terroirs à découvrir illustrant la diversité de saveurs, de textures et d’arômes de cette belle famille de thés :

- Si l’Ile de Taiwan offre le raffinement des thés faiblement oxydés qui sont produits sur ses montagnes de renoms aux altitudes dépassant les 1000 mètres, les cuissons traditionnelles de Dong Ding ainsi que les Bai Hao et Gaba Cha, plus fortement oxydés, combleront vos papilles de riches saveurs sucrées de fruits exotiques et de fleurs opulentes. Les amateurs de thés vieillis y trouveront aussi leur compte avec une sélection originale de thés souples aux chaudes nuances d’écorce brulée, de terre noire ou de cacao.

- Les deux provinces du Guangdong et du Fujian rivalisent pour la qualité de leur Wulong torréfiés aux longues feuilles torsadées. Les monts Feng Huang (Guangdong), peuplés de vieux théiers et de cultivars variés aux noms de fleurs exotiques, présentent des thés vifs et aériens aux puissantes saveurs d’agrumes et de miel. Le Mi Lan Xiang est un incontournable à essayer au moins une fois dans sa vie! Les curieux pourront se laisser tenter par une de nos raretés issues de théiers uniques d’âge vénérable et offrant une profonde expérience gustative.

- Le Fujian quant à lui produit des thés généralement plus fortement torréfiés à partir de théiers juchés à flanc de montagne au cœur des célèbres monts Wuyi. Ces thés aux larges feuilles noircies développent des liqueurs amples, douces et minérales aux arômes maltés et boisés, nuancées d’accents de fruits mûrs et de noix. Osez essayer les thés de cette région en accords avec vos scotchs, fromages ou chocolats préférés afin d’agrémenter votre réconfort de plaisirs gastronomiques.

En vous souhaitant un chaleureux début d’année et une multitude d’occasions de partage de ce breuvage sublime qu’est le thé, à travers ses nombreuses facettes et pour notre plus grand plaisir!

 
 

série collection

Bienvenue dans la Série Collection.
Vous y trouverez des objets et des thés créés par les plus grands artisans d’Asie.

Visiter