Des petits nouveaux vraiment shou-ettes!

20 novembre 2009
commentaire commentaire commentaires

En avant plan, le Pu Er Xiaguan 1998 -76563- (vrac) et le Pu Er Haiwan 2005 (en galette) au second plan.

Les amateurs de thé le savent bien, le thé est éphémère, il ne se conserve pas longtemps, il faut le savourer lorsqu'il est encore frais puis le laisser aller... jusqu'à la récolte de l'année suivante! Les Pu Er quant à eux, puisqu'ils se conservent des décennies durant, donnent parfois l'illusion qu'ils ne s'épuiseront jamais... Et pourtant, voilà que les réserves de nos valeureux Pu Er shou 1995 et Yongming 2006 se sont vidées dernièrement. Il fallait donc trouver du renfort et ce sont deux petits nouveaux vraiment intéressants, fraîchement arrivés de Hong Kong, qui furent choisis en guise de leur remplacement sur notre carte: Un vrac, le Xiaguan 1998 -76563- et la galette Haiwan 2005.

Ces deux thés ont déjà bien maturés, ils ont gagné en rondeur et en profondeur, leur liqueur est dense et réconfortante. Le Xiaguan 1998 possède un caractère un peu plus léger que son acolyte, sa liqueur est soyeuse et dense à la fois avec de belles notes boisées (racine de réglisse, bois de résineux, cacao), minérales (terra cotta) et légèrement sucrées (peau de betterave, chair de pomme de terre, céréale fraîche). La galette de Haiwan 2005 est quant à elle composée de feuilles légèrement plus grandes et offre une infusion grasse et puissante, d'un noir presque d'encre. Des arômes d'orge grillé, de terreau fertile et de vieux bois ciré y accompagnent des nuances sucrées de cassonade et même, en finale, de petits fruits rouges... Tous les deux sont très généreux aux ré-infusions. Ce sont, d'après moi, de très bons choix pour quiconque désire s'initier aux Pu Er.

Ajouter un commentaire