Hugo au Japon, bols et chawans (2 de 2)

15 juillet 2010
0 commentaire

Bols & chawan (2 de 2) – Tenmoku – Le puit sans fond -

"Moi-même ainsi que Pierre, mon traducteur) sommes dans un quartier résidentiel de Kyoto, impatients d’entrer dans la demeure se dressant devant nous. La porte s’ouvre et madame Kamada nous invite à l’intérieur. Assis sur des tatamis, dans une pièce simple mais chaleureuse, nous recevons un bol de matcha. Choc. Le contraste entre le vert vif du matcha et le bleu de nos bols nous éblouis instantanément.

M.Kamada entre dans la pièce. Un homme simple et raffiné. Il pratique la poterie depuis plus de 40 ans. Il a consacré l’essentiel de son travail de potier au Tenmoku, l’un des styles les plus difficiles à réaliser. Cette technique de tournage ainsi que le travail de ce type de glaçure provient du Fujian (en Chine) et date de la dynastie des Song. Pour ceux qui ont lu, Thé et Tao, de John Blofield, pensez aux bols « fourrure de lièvre ». C’est du Tenmoku.

Il existe deux styles de Tenmoku de base, Yuteki  et Yohen. La recherche de M.Kamada à pour but de  repousser les limites de ces styles. Il a réussi en inventant 2 types de glaçures additionnelles.

Lorsque l’on regarde à l’intérieur de ses bols, il faut être attentif de ne pas « tomber dedans »! Par les effets des glaçures sublimes, nous avons l’impression que nous pourrions y plonger littéralement, tel qu'un puits sans fond...

Les pièces de M. Kamada sont exposées dans les musées du Japon et quelques pièces ont été acquises récemment par le Metropolitain Musuem de New York. On peut les voir également au Camellia Sinensis de la rue Emery à Montréal ainsi qu'à la boutique de Québec!"

-écrit par Hugo Americi, lors de son voyage au Japon au printemps 2010