Le goût de l’eau

20 septembre 2013
0 commentaire

Tout buveur de thé en vient un jour à considérer le choix de l’eau qu’il utilisera pour préparer son thé. Et puisque près de 98 % de ce qu’il retrouvera dans sa tasse est de l’eau, mieux vaut la choisir à son goût. Plusieurs maîtres et érudits de thé ont déjà considéré avec grand intérêt la qualité de l’eau à utiliser, selon sa provenance (de montagne, de source, de pluie, de rivière, etc.), afin d’obtenir le meilleur thé possible. Si nos réalités urbaines modernes nous offrent une eau assainie, accessible et assez neutre, qu’en est-il de sa qualité gustative ?

Voici une expérience simple qui permet de connaître les différences de goût des eaux à portée de main et leurs effets sur le thé. Choisissez 3 ou 4 eaux selon leur disponibilité, par exemple : eau du robinet, eau du robinet filtrée (Brita ou autre), eau de Glacier (bouteille), eau minérale (Eska, Evian, etc.). Effectuez d’abord une dégustation des eaux en étant attentif à leurs différences de textures (+/- soyeuse, grasse), de saveurs (+/- salé, minérale) et d’arômes (chloré, soufré, ferrugineuse ou autre).

Ensuite, faites chauffer les eaux et préparez un thé avec chacune d’elle en respectant les mêmes paramètres (dosage de thé par volume, température de l’eau et temps d’infusion) pour chaque infusion. Il ne reste qu’à goûter et à constater les effets sur la liqueur en observant les différences d’éclats, de corps, de textures,…

Préférez-vous une eau à forte/faible teneur en minéraux ? Votre eau préférée donne-t-elle la meilleure liqueur ? Les différences sont-elles subtiles ou évidentes ? Répétez l’exercice avec un autre thé pour voir si les nuances sont les mêmes ou non ! Faites-nous part de vos observations.