Les années se suivent mais ne se ressemblent pas...

30 mars 2010
0 commentaire

En Chine, le printemps dernier aura été mémorable pour ses récoltes de thés verts et blancs d'une qualité exceptionnelle. À peu près tous les producteurs des différentes régions ont pu s'entendre pour dire que les conditions avaient tout simplement été parfaites... Un an plus tard, à pareille date, les provinces du Zhejiang, du Jianxi et de Anhui essuient des chutes de neiges importantes, celles du Guangdong et du Fujian connurent des gels destructeurs pendant que le Yunnan  peine toujours sous la sécheresse.

Que cela soit une conséquence des changements climatiques causés par l'homme ou simplement des cycles normaux de mère nature, il reste que ces conditions météorologiques difficiles pour les producteurs chinois et leurs théiers viendront probablement nous perturber jusque dans notre tasse.

Au Yunnan, 200000 hectares de plantations ont déjà été affectés par les conditions sèches qui affligent la province depuis l'automne dernier. En plus des plantations, 50000 théiers arborescents auraient été tués par le manque d'eau généralisé dans ce coin sud du pays. Sur les plus hauts flancs des monts Feng Huang, dans le Guangdong, le gel a frappé fortement au début du mois de mars, tuant encore une fois une multitudes de ces théiers sages de plusieurs décennies et brûlant par le fait même les jeunes pousses tendres de plusieurs autres qui n'attendaient qu' à être récoltées quelques semaines plus tard. Idem pour le Fujian, les jeunes pousses des théiers de Tie Guan Yin des plus hauts plateaux de Anxi furent endommagées par le froid mordant, les récoltes de thés blancs étant quant à elles retardées. Plus au nord, la neige et le froid abimèrent les théiers de plusieurs zones de production de thés verts et ce, en pleine saison de cueillette hâtive. Les Long Jing et autres crus de ces régions auront connus de bien meilleurs printemps...

Si les meilleures cueillettes seront ainsi quelque peu retardées, les producteurs s'efforceront de bénéficier des autres vagues de croissance des théiers pendant que la saison des amours bat toujours son plein. Kevin, Jasmin, François et Hugo pourront user de leur expérience de dégustateurs afin de trouver les meilleurs thés disponibles malgré la période difficile qui aura précédé leurs voyages. Je reste confiant, surtout après avoir échangé sur le sujet avec quelques amis habitant dans l'Empire du milieu, que les récoltes seront tout de même très bonnes et que nos précieuses feuilles bien-aimées viendront bientôt nous bercer le palais de leur fraîcheur tant attendue.