L'infusion solaire, le dernier espoir d'un nomade épris de thé

31 juillet 2009
commentaire commentaire commentaires

 

En pleine période de vacances, en camping ou lors d'aventures en plein-air par exemple, il n'est pas toujours facile d'infuser nos thés préférés, à moins d'avoir un réchaud avec nous ou d'avoir une âme secourable possédant un Winnebago tout-équipé comme voisin de terrain. Et c'est ce que j'ai expérimenté dernièrement au cours de mes escapades campagnardes (je vous invite cordialement à aller consulter, si vous le voulez, mon blog personnel: Trip de cru )... Alors dus-je plusieurs fois me rabattre sur une bonne vieille technique de crudivore pour infuser mes précieuses feuilles: l'infusion solaire. Peut-être trouverez-vous que je pousse là un peu trop loin, mais cette méthode est assez intéressante pour que je vous en partage la technique qui est, en fait, un véritable jeu d'enfant. Elle vous permettra d'infuser n'importe quel thé ou tisane sans avoir à chauffer l'eau préalablement, et ce tout en offrant une infusion vraiment représentative du cru que vous désirez boire avec en plus un aspect rafraîchissant appréciable en été:

 

Dotez-vous d'un merveilleux et pratique verre de transport ou, à défaut de celui-ci, d'un pot mason ou autre bocal de verre possédant son couvercle étanche. Par une journée ensoleillée où vous sentez le désir poignant de vous mouiller les lèvres dans une liqueur parfumée, placez les feuilles de votre choix au fond du dit contenant avant de leur verser dessus une dose d'eau fraîche remplissant complètement ce dernier. Vissez fermement le couvercle. Posez le tout, au Soleil, à l'horizontale, idéalement sur une surface sombre (par exemple un vieux t-shirt noir, le capot d'une voiture, des rochers ou une terre de forêt riche en humus). Comptez une période d'infusion allant d'une demie-heure pour une liqueur doucement parfumée, à quelques heures pour une version plus goûteuse ou pour l'infusion des thés à plus grandes feuilles comme celles des wulong ou de certains Pu Er. Et voilà! Vous pourrez réinfuser ces feuilles au moins une autre fois de la même manière par la suite.

 

J'ai obtenu ainsi d'excellents résultats avec tous les types de thés, parfois avec des surprises qui en valaient vraiment l'expérience tant les arômes étaient surprenants. Et, un autre avantage: Car, à moins que vous n'ayez lu les études récentes, vous apprendrez que "deux utilisations sur un moteur de recherche web tel que Google utilise l'énergie équivalent à une bouilloire portant l'eau à ébullition pour une tasse de thé"... Alors ainsi, vous pourrez dire qu'avec cette méthode originale d'infusion vous pourrez préparer votre thé de la manière la plus écologique qui soit, sans avoir utilisé la moindre fraction d'un kilowatt! 

 

Ajouter un commentaire