PURION

15 septembre 2015
commentaire commentaire commentaires

La céramique est une matière qui se décline en de multiples variantes rendant unique les instruments servant à la préparation du thé. Comme les filtres optiques venant modifier le rendu désiré par un photographe, la céramique peut grandement influer sur la liqueur. Du grès robuste et chaleureux à une porcelaine immaculée et translucide, chaque matière aura un effet différent sur le thé et sur celui qui le boit.

La céramique Purion, créé par le studio Lin’s Ceramic, dégage une impression particulièrement chaleureuse. Sa texture sablonneuse, uniforme et légèrement rugueuse évoque la texture du granit. Ce matériel, n’étant pas neutre comme le verre, peut être comparé aux théières Yixing. En laissant de l’eau bouillante quelques minutes dans une théière en céramique Purion, l’eau en ressort généralement bonifiée. Une eau plus dense et sédimentaire (comme celle du robinet) semblera plus légère or, l’effet lourd et âpre sera grandement dissipé. Avec une eau plus douce (comme une eau de source à faible teneur en minéraux), on remarquera une astringence modérée ainsi qu’une texture aérienne et minérale apportant dynamisme et caractère.

L’effet de ce type de céramique sera très varié en fonction du thé infusé. Par exemple, sur un wulong comme le Chi Ye aux accents empyreumatiques de bois, de fruit et de miel, la céramique de type Purion accentuera les flaveurs plus charnues de torréfaction et de bois tout en modifiant sa texture avec une légère astringence. Par contre, sur un wulong plus rond en bouche révélant des notes puissantes de torréfaction tel que le Ali Shan 1999 (cuisson charbon), cette céramique viendra adoucir et arrondir ce thé qui peut être exubérant. Grâce à son effet dynamisant et minéralisant, cette matière peut rééquilibrer certains thés plus capiteux et charpentés notamment, certains Pu er très terreux et très denses. À l’inverse, sur des thés vieillis plus jeunes, vif et frais, les aspects boisés, camphrés et forestiers, qui sont généralement relégués au second plan, seront plus perceptibles comme par exemple chez les Pu er sheng Banzhang 2009 et Menghai 2004. De plus, cet effet sera remarqué sur la majorité des thés plus délicats et aromatiques. La charpente de ces infusions sera mise en évidence alors que leurs bouquets et leurs aspects volatiles seront relégués au second plan. Pour les amateurs de thé franc et charpenté, c’est une belle occasion de redécouvrir, d’un autre point de vue, ces thés plus aériens.

La céramique Purion est un ajout à « l’arsenal » du dégustateur averti qui cherche à élargir ses possibilités en matière de céramique, ainsi que pour les amateurs de belles pièces en tout genre.

François Napoléon Mercier

Ajouter un commentaire