Sun Moon Lake T-18

16 octobre 2008
0 commentaire

 

Nous avons récemment reçu la nouvelle récolte d'été d'un de ces rares thés noirs produits à Taiwan: le Sun Moon Lake T-18. Comme à chaque année, il sait nous charmer à tout coup par son originalité, l'aspect mentholé de sa liqueur ainsi que son caractère réconfortant s'associant parfaitement avec le début de la saison fraîche.

 

Ses grandes feuilles sombres sont torsadées. À leur état sec, on peut déjà apprécier leurs arômes fruités et camphrés. Leur infusion libère une liqueur vermillon éclatante non moins aromatique: De riches notes de pruneaux, de raisins secs et de cerise cuite, mais aussi de réglisse et de sucre d'orge, viennent se marier au mentholé du thé des bois, frais et vif, le tout s'épanouissant dans une belle rondeur, ample et grasse. Exceptionnel par ses arômes surprenants qui lui sont vraiment uniques, on peut toutefois y découvrir un caractère malté typique que l'on retrouve dans plusieurs thés noirs indiens... Taiwan et l'Inde? Quel point commun? Le théier hybride T-18 produisant le Sun Moon Lake de notre sélection est particulier par ses origines. Il serait issu d'un croisement entre une variété de théier sauvage taïwanais et un théier de Birmanie (Ashamu), le premier lui conférant ses arômes mentholés, le second son caractère de thé noir rond et malté.

 

Cultivés à une altitude d'environ 900 mètres sur les coteaux avoisinants le magnifique lac "du soleil et de la lune" situé dans la région de Nantou, au centre de l'île, ces théiers produisent tout au long de l'année, la récolte d'été étant cependant reconnue comme étant la meilleure, la plus aromatique et complexe.

 

 

Quoique le Sun Moon Lake se prête très bien à l'infusion en théière de grande contenance, les feuilles entières de ce dernier sont généreuses de leurs substances, le chung (zhong) étant un outil parfait pour en maximiser tout leur potentiel au fil des ré-infusions. 

 

Spontanément, j'associerais ce thé à un dessert tel qu'une tarte aux poires ou aux pommes, des dates accompagnées d'un mélange de noix ou encore à un chocolat amer légèrement épicé. C'est un thé de dégustation qu'il faut prendre le temps de savourer, un thé de moment précieux... comme son lac, blotti dans les sommets de Formose, la belle.