Sur les routes de Darjeeling

2 mai 2014
0 commentaire

Les jardins de Darjeeling sont comme des petites perles cachées dans le creux des vallées ou le sommet des montagnes. On les retrouve parfois même jusqu’à 2000 mètres d’altitude, comme c’est le cas pour Steinthal-Singtom. Il faut au chasseur de thé beaucoup de cran et de persévérance pour s’y rendre. Les routes sont longues et difficiles, et on se demande pourquoi se donner autant de mal quand la plupart des thés peuvent être goûtés à Calcutta, ville des mille et une rencontres autour du marché du thé. La réponse? En visitant les jardins, Kevin rencontre les producteurs et gérants, affermissant ainsi ses liens et approfondissant sa compréhension des subtilités du produit. Il parvient alors à dénicher quelques lots précieux avant qu’ils n’atteignent les encans de Calcutta. Pour un importateur dégustateur passionné, la sélection des meilleurs thés du monde ne peut se faire autrement…

Gabriel.