Thé : 9 croyances démystifiées

29 septembre 2019
commentaire commentaire commentaires


En tant que boisson la plus populaire au monde (après l'eau!), on prête au thé de nombreuses croyances, positives comme négatives.

Dans cet article, nous voulions démystifier quelques croyances populaires à propos du thé. Nos experts dégustateurs répondent à vos questions afin de séparer la vérité du mythe.


"Le thé ne contient pas de caféine" : mythe ou réalité?

En fait, tous les thés contiennent  naturellement de la caféine (souvent appelée à tort « théine »). Selon le type de thé, on retrouve différents taux de caféine, variant entre faible (12mg/tasse) à moyennement élevé (50mg/tasse). À titre d’exemple, une boisson gazeuse contient 25mg/tasse et une tasse de café entre 90 et 180 mg/tasse. Le thé contient donc de la caféine, quoique le taux soit relativement faible.

"Rincer les feuilles permet d’enlever la caféine" : mythe ou réalité?

Si un rinçage de quelques secondes diminuera légèrement la quantité de caféine, 80% de la caféine se dégage toutefois dans les 2 premières minutes de l’infusion. C’est aussi la majeure partie des saveurs qui se dégagent durant ce laps de temps ; nous ne recommandons donc pas de faire un long rinçage, afin de ne pas trop atténuer les saveurs.


"Le thé vert fait maigrir" : mythe ou réalité?

En facilitant l'élimination des graisses, toutes les familles de thé contribuent au bon maintien du poids. Toutefois, le thé n’est pas un remède miracle - tout comme la majorité des autres produits, d’ailleurs. La clé est de combiner la consommation de thé à une alimentation saine et la pratique d'activité physique régulière.

"Le thé cause de la déshydratation" : mythe ou réalité?

Au contraire, le thé favorise l'hydratation quoiqu'il soit également diurétique.

"Le thé aide à favoriser la digestion" : mythe ou réalité?

C'est notamment le cas pour les thés vieillis et les Pu Er, comme ils sont basiques et aident à calmer l’acidité dans l’estomac, à nettoyer le système digestif et à faciliter la digestion.

"Le thé n'a pas de date d’expiration" : mythe ou réalité?

En fait, un thé ne deviendra pas périmé et impropre à la consommation. Par contre, la majorité des thés (à l’exception des Pu Er et thés vieillis) sont beaucoup plus savoureux lorsque consommés frais, le plus près possible de la date de récolte. Idéalement, on consomme un thé de 6 (thés verts et jaunes) à 12 mois (Noirs, wulong, blancs) après la cueillette. Un peu comme les épices, plus le temps passe, plus la saveur diminue.

"Saper le thé, c'est impoli" : mythe ou réalité?

Ça peut paraître étrange, mais en fait selon les cultures, c’est même préférable de saper et de faire circuler le thé en bouche: l'oxygénation aidera les saveurs à bien imprégner la bouche entière. C’est une technique utilisée constamment par les dégustateurs.

"Boire du thé réduit le risque de cancer" : mythe ou réalité?

Le thé contient, à différents niveaux selon le type de thé, des antioxydants qui aident à diminuer les risques de cancer et de dégénérescence des cellules. Il contribue donc à la prévention et à la guérison lors de traitements contre certains cancers.

"Le thé vert a plus de bénéfices santé que les autres familles de thé" : mythe ou réalité?

Le thé vert est certainement très bénéfique pour la santé. En ce qui concerne le taux d'antioxydants, certains thés verts peuvent en contenir beaucoup, alors que d'autres thés verts auront un taux très faible. Pour en savoir plus sur les avantages des différentes familles, lisez cet article.

Une note de Kevin

Pour tirer le meilleur parti du thé, il est nécessaire de le boire tous les jours : celui qui vous convient le mieux est donc celui que vous aimez vraiment. N'oublions pas que le plaisir est aussi bon pour la santé!


Et vous, quelle croyance avez-vous à propos du thé?

Ajouter un commentaire