Une journée dans la vie d'un dégustateur de thé

8 octobre 2019
commentaire commentaire commentaires


Êtes-vous curieux de connaître à quoi ressemble le quotidien d'un dégustateur de thé sur la route?

Depuis 2003, Jasmin visite la Chine à chaque printemps pour aller rencontrer nos producteurs et artisans, et sélectionner les thés qui se retrouveront sur la carte Camellia Sinensis pour l'année à venir. Voici une incursion dans son quotidien lorsqu'il est en voyage annuel à la recherche des thés de printemps.

En route vers la Chine

Jasmin quitte chaque année vers la fin du mois de mars pour une période d'environ 3 à 4 semaines, pour explorer différentes régions de la Chine. Certains endroits se retrouvent immanquablement sur son itinéraire, alors que d'autres sont en rotation à chaque 2 ou 3 ans comme il serait impossible de prendre le temps nécessaire avec chacun de nos contacts en l'espace d'un seul mois. Notre petit entrepôt situé à Fuzhou, où nous recevons le thé, lui permet de déguster les thés des lieux qu'il n'aura pas eu la chance de visiter, afin de pouvoir sélectionner ceux qui se retrouveront sur notre carte.

Une journée typique en voyage

Ses journées débutent normalement vers les 8h30, accompagnées du thé vert le plus frais possible (quelle chance!). Contrairement à son horaire de travail au Québec, il n'y a pour lui pas de distinction entre les jours de semaine et de fin de semaine comme il se rend tous les jours dans les jardins ou les fabriques. Il partage normalement sa journée entre le travail à faire sur place (de jour) et la coordination avec ses tâches habituelles (de soir). D'ailleurs, il remercie grandement les merveilleux gérants en boutique qui s'occupent des lieux de manière exceptionnelle en tout temps, et spécialement durant son absence.


Pourquoi se rendre sur place chaque année?


1. Solidifier et bâtir des relations

Il s'agit pour Jasmin d'un moment privilégié pour passer du temps avec les producteurs, prendre des nouvelles de leur vie, de leurs familles et de leur entreprise. Il s'assure d'ailleurs de choisir un logement le plus près possible des producteurs, et en profite pour dîner et souper avec eux : c'est un grand plaisir de pouvoir partager ces moments avec eux, leurs familles et leurs amis. Le souper est une occasion qu'il affectionne particulièrement, alors qu'ils sont souvent 8 à 12 personnes autour de la table à partager un repas et boire autre chose que du thé ;)

2. Visiter les jardins

Pour Jasmin, visiter le jardin d'un producteur est toujours un super moment. Même suite à des dizaines de visites, c'est toujours excitant d'aller observer l'évolution des théiers et des pratiques agricoles, ainsi que de découvrir la récolte et contempler le paysage.

3. Produire du thé dans la fabrique

De plus en plus, Jasmin passe du temps directement à la fabrique pour transformer le thé avec les producteurs. D'ailleurs, il développe un intérêt grandissant pour le processus de production - il consacre une bonne partie de son voyage à apprendre sur les subtilités de la transformation et des machines.

4. Déguster

La meilleure partie, n'est-ce pas?
Selon les endroits visités, il n'est pas rare qu'il doive goûter à plus d'une quarantaine de thés...dans la même journée! Une tâche qui peut s'avérer ardue sur le corps déjà affecté par le décalage horaire. Il s'agit avant tout d'un travail où la concentration est primordiale afin de déceler les subtilités et les nuances d'un thé afin d'en faire la sélection annuelle. Mais bon... il ne s'en plaint pas! ;)

Qu'aimeriez-vous savoir à propos des voyages de nos dégustateurs? N'hésitez pas à nous en faire part en laissant un commentaire ci-dessous.

Ajouter un commentaire