Cérémonie japonaise
Chine

Chawan d'été en céladon de M. Yan | CY4

Collection M. Yan
Code produit : CSTHJC-220
Ajouter à mon carnet
300 ml
Céramique

Ce véritable chef d’œuvre en céladon Hui Qing nous provient directement des ateliers de Monsieur Yan Wei En situés dans la ville de Longquan en Chine.

M. Yan est un artiste minutieux animé par l’idée de créer des pièces contemporaines tout en y intégrant certains éléments de la culture traditionnelle chinoise.

Son endroit de création, la ville de Longquan, nourrit depuis de nombreux siècles son historique de création de céramique, plus particulièrement celle du céladon qui a fait sa renommée.

La forme de ce Chawan est appelé Natsu Chawan ou Chawan d’été parce que le matcha tiédira plus rapidement dans un bol très bas à grande ouverture comme celui-ci.

Cette pièce de collection tournée à la main s’accompagne d'une boite en bois signée par l’artiste. Conservez-là. L’ensemble pourrait ainsi prendre de la valeur au fil des ans.

Unique et exclusive, cette pièce artisanale a été codifiée afin de vous garantir la réception d'un objet fidèle aux photos que vous voyez.

Pour en connaître plus sur la démarche de l'artiste, consultez l'article qui lui est consacré dans le blogue de ce site.

Diamètre : 17.25 cm

Hauteur : 7 cm

Nos conseillers vous suggèrent

Matcha Choan

Notre plus haut grade de Matcha! Produit avec une telle finesse qu’il donne l’impression de boire une soie.

Issu d’un assemblage de trois cultivars habilement balancés par M. Koyama, son équilibre est tout simplement parfait : frais et sucré comme un pois fraîchement écossé, lacté, légèrement marin, avec de subtils arômes de beurre qui séduisent le palais.

C’est le Matcha a essayer pour un moment de dégustation sublime.

Chasen (fouet à matcha) | Bambou pourpre

Instrument traditionnel et essentiel à la préparation du matcha, le chasen est une pièce taillée d'une seule morceau de bambou.

Grand cru

Gyokuro Tamahomare

Trois semaines avant la récolte manuelle, des ombrières filtrant jusqu'à 90 % de la lumière du soleil sont posées au-dessus des théiers afin que se développe ce qu'on appelle communément au Japon « le goût de l'ombre ».