Cérémonie japonaise
Japon

Chawan Hagi de M. Nakahara | Satou

Collection M. Nakahara
Code produit : CSTHJC-83
Ajouter à mon carnet
600 ml
Céramique

Sur l’île de Misihima, au large de Hagi, M. Nakahara va lui même chercher la précieuse terre rouge essentielle à ses créations.

Hagi est une ville potière célèbre pour ses objets du thé. La céramique y a fait son apparition au XVIIe siècle avec l’arrivée de potiers venus de Corée.

Nos pièces proviennent directement de l’atelier de M. Nakahara, artisan potier depuis plus de trente ans. L’artiste maîtrise différents styles typiques de la région dont celui de la glaçure avec retrait. Ce fini recherché est le résultat d’une compréhension approfondie de la synergie entre la terre, les émaux et la cuisson.

Les céramiques de style Hagi sont poreuses et, pour notre plus grand plaisir, évolueront de jour en jour, au fil des thés dégustés. Les chemins de terre brute se teinteront légèrement et de fines craquelures se dévoileront progressivement une fois gorgées de quelques tanins. Considérons ces poteries uniques comme des objets vivants !

Cette pièce de collection s’accompagne d'une boîte en bois signée par l’artiste. Conservez-la. L’ensemble pourrait ainsi prendre de la valeur au fil des ans.

L'aspect artisanal de ces chawans les rend tous uniques. Ce pourquoi les retraits de couleurs et le format peuvent varier d'un à l'autre

Diamètre : 14 cm

Hauteur : 9 cm

  • Laisser d’abord tremper la pièce 2 à 3 heures dans l’eau fraîche.

  • Ne pas consommer d'aliments acides ou très goûteux à l'intérieur

  • Très poreux, il est possible que le bol suinte très légèrement sans que ce soit un problème. Si la chose devient problématique, vous pourrez faire une pâte de fécule de maïs (1/3 fécule+ 2/3 eau) et en enduire la pièce. 

Nos conseillers vous suggèrent

Cuillère à matcha | Inox

Une cuillère miniature, jolie comme tout, qui fait office de dosette pour un matcha parfait à chaque fois.

Chawan en verre double paroi par CS

Le vert luxuriant du matcha brille de mille feux grâce à  la transparence de ce chawan.