Thé vert
Japon

Gyokuro Shuin

Rosée précieuse
Code produit : CSTV-13
Ajouter à mon carnet

Maintes fois primé dans des concours de thés, ce Gyokuro révèle tout le caractère des thés de pénombre de la région de Uji. Trois semaines avant la récolte manuelle, des ombrières filtrant jusqu'à 85% de la lumière du soleil sont posées au-dessus des théiers afin que se développe ce qu'on appelle communément au Japon « le goût de l'ombre ». En effet, il en résulte un thé faible en tannins, hautement complexe et aromatique. Son caractère végétal évoque principalement des notes marines salées-iodées (algue wakame fraîche) et de légumes verts (épinard, bette à carde, céleri cuit) s'offrant dans une liqueur vert tendre brillant à la persistance herbacée délicate.

Pour en connaître plus sur ce produit, consultez l'article qui lui est consacré dans le blogue de ce site.

Technique Senchado
balance Quantité / 250ml d’eau
2
thermometer Température d’infusion
70
lined-clock Temps d’infusion 1
25 - 40 sec
lined-clock Temps d’infusion 2
5 - 15 sec
lined-clock Temps d’infusion 3
15 - 30 sec
Préparation en théière
balance Quantité / 250ml d’eau
1
thermometer Température d’infusion
70
lined-clock Temps d’infusion
4 - 5 min
Roue des saveurs Pour mieux identifier les notes aromatiques de chaque thé
Floral Fruité Boisé Terreux Épicé Végétal
Taux d’antioxydants 1255 μmol Concentration en μmol / Tasse de thé, sur une échelle de quatre grades
1255 μmol
1255 μmol
Taux de caféine 61 Mg Concentration en mg/tasse de thé, sur une échelle de quatre grades
61 Mg
61 Mg

Nos conseillers vous suggèrent

Kyusu de Murata | M6

L'atelier de Yoshiki Murata est situé dans la ville côtière de Tokoname dans la préfecture de Aichi et cette pièce tournée la main est fabriquée avec la terre de la région. M. Murata est un "potier-explorateur"! Après plus de 35 ans de métier, l’artiste se passionne toujours à expérimenter l’argile, les cuissons et les formes. L’aspect martelé de la pièce est l’une des marques artistiques du potier.

Gyokuro Tamahomare

Trois semaines avant la récolte manuelle, des ombrières filtrant jusqu'à 90 % de la lumière du soleil sont posées au-dessus des théiers afin que se développe ce qu'on appelle communément au Japon « le goût de l'ombre ». En effet, il en résulte un thé faible en tannins, hautement complexe et aromatique. Suave par sa texture veloutée et ses parfums délicats de pois mange-tout, de châtaigne d'eau et de mâche, ce thé aux feuilles d'un vert émeraude intense vous comblera par sa finesse et sa profondeur. La quintessence des thés japonais.

Kabusecha Surugawase

Produit par Asami Ito, la seule femme productrice de thé à Shizuoka, le Kabusecha Surugawase présente un concentré vitaminé comme seuls peuvent offrir les plus riches thés verts japonais. Le vert vif et opaque de son infusion témoigne d’une intensité aromatique rare.

Anji Bai Cha

Le Anji Bai Cha est un joyau de raffinement à l'image de ses belles feuilles filiformes en aiguille de pin. À l'infusion, elles s'épanouissent pour offrir une liqueur à la teinte jade translucide. En bouche, ses saveurs sucrées et acidulées sont rehaussées par des notes végétales (bok choy), gourmandes (noix de pin, beurre) et florales. Un thé savoureux d'une sublime et délicate finale désaltérante.