Thé vert
Japon

Kabusecha Sakamoto

Code produit : CSTV-197
Ajouter à mon carnet

Voici un petit lot exclusif à notre carte provenant de Shizuoka au Japon, préfecture reconnue pour ses thés verts et produit par M. Sakamoto, l’un de nos producteurs préférés. Les thés Kabuse, mot qui se traduit par « recouvrir », requièrent une technique unique utilisant un dispositif qui fait de l’ombre au-dessus des théiers durant environ 2 semaines. Le processus ralentit la croissance des feuilles et leur fait produire davantage de chlorophylle, mais réduit aussi les tannins.

En effet, avec les feuilles élancées et luisantes d’un beau vert foncé, nous obtenons une liqueur pleine, huileuse, mais sans amertume, aux accents d’épinards et de beurre, suivi d’une finale rappelant subtilement le muguet.

Un thé né de la passion et de l’expérimentation de M. Sakamoto au fil des 30 dernières années.

  • Cultivar : Yabukita
  • Producteur : M. Sakamoto
  • Altitude : 150m
  • Date de récolte : 4 mai 2021
Technique senchado
balance Quantité / 150ml d’eau
1.5
thermometer Température d’infusion
75
lined-clock Temps d’infusion 1
20 - 40 sec
lined-clock Temps d’infusion 2
5 - 10 sec
lined-clock Temps d’infusion 3
15 - 30 sec
Préparation en théière
balance Quantité / 250ml d’eau
1
thermometer Température d’infusion
75
lined-clock Temps d’infusion
3 - 4 min
Roue des saveurs Pour mieux identifier les notes aromatiques de chaque thé
Floral Fruité Boisé Terreux Épicé Végétal

Nos conseillers vous suggèrent

Gyokuro Shuin

Maintes fois primé dans des concours de thés, ce Gyokuro révèle tout le caractère des thés de pénombre de la région de Uji.

Grand cru

Gyokuro Tamahomare

Trois semaines avant la récolte manuelle, des ombrières filtrant jusqu'à 90 % de la lumière du soleil sont posées au-dessus des théiers afin que se développe ce qu'on appelle communément au Japon « le goût de l'ombre ».

Kamairicha biologique

Provenant d’une culture biologique sur l’île de Kyushu au Japon, le Kamairicha est produit selon la méthode en cuve chinoise (kamairi) plutôt que la méthode traditionnelle japonaise qui utilise la vapeur d’eau. Ce type de transformation donne au thé des notes plus sucrées qu’amères, sans l’astringence caractéristique des Sencha.