Thé vert
Japon

Sencha Asanoka

Code produit : CSTV-127
Ajouter à mon carnet

Ce sencha issu d’un cultivar peu habituel (Asanoka) nous vient de M. Shusaku Oishi, cultivateur dans la préfecture de Miyazaki sur la chaude île de Kyushu, au sud du pays.

Ses feuilles donnent une infusion riche et crémeuse où dominent les notes herbacées. Alors que le milieu de bouche montre des nuances plus légumières (maïs, asperges), la finale quant à elle nous laisse sur un goût sucré et frais qui rappelle avec délice l’impression de croquer dans un melon.

  • Cultivar : Asanoka
  • Producteur : Oishi, Shusaku
  • Altitude : 160m
  • Date de récolte : 29 avril 2019
Préparation en théière
balance Quantité / 250ml d’eau
1
thermometer Température d’infusion
75
lined-clock Temps d’infusion
3 - 4 min
Technique Senchado
balance Quantité / 250ml d’eau
2
thermometer Température d’infusion
75
lined-clock Temps d’infusion 1
20 - 40 sec
lined-clock Temps d’infusion 2
5 - 10 sec
lined-clock Temps d’infusion 3
15 - 30 sec
Roue des saveurs Pour mieux identifier les notes aromatiques de chaque thé
Floral Fruité Boisé Terreux Épicé Végétal

Nos conseillers vous suggèrent

Sencha Sakamoto

Ce petit lot de sencha nous vient d’une parcelle isolée du jardin de M. Sakamoto où le cultivar Koshun est à l’honneur. Comme en témoignent la beauté de ses jardins et l’élégance de ses produits, M. Sakamoto est un producteur consciencieux qui sait faire ressortir le meilleur de ses expérimentations.

Kabusecha Takamado

Cultivé et transformé dans la région d'Uji au Japon, ce thé de pénombre est d’une grande finesse. Des ombrières bloquant jusqu’à 70% de la lumière sont placées au-dessus des théiers deux semaines avant la récolte afin d’attendrir les feuilles et d'augmenter leur concentration en chlorophylle. Son infusion au caractère végétal est délicatement sucrée et veloutée. Des notes d’épinard, de pois et de noix de cajou s’associent et laissent en bouche une persistance agréablement marine.

Gyokuro Shuin

Maintes fois primé dans des concours de thés, ce Gyokuro révèle tout le caractère des thés de pénombre de la région de Uji. Trois semaines avant la récolte manuelle, des ombrières filtrant jusqu'à 85% de la lumière du soleil sont posées au-dessus des théiers afin que se développe ce qu'on appelle communément au Japon « le goût de l'ombre ». En effet, il en résulte un thé faible en tannins, hautement complexe et aromatique. Son caractère végétal évoque principalement des notes marines salées-iodées (algue wakame fraîche) et de légumes verts (épinard, bette à …

Kamairicha biologique

Provenant d’une culture biologique de l’île de Kyushu au Japon, ce thé transformé selon la méthode en cuve chinoise offre un équilibre franc entre le sucré et l’amer. Sa liqueur lumineuse développe des notes herbacées s’étalant sur un large spectre entre le maïs et la mangue. Superbe mélange de douceur et d’intensité.