Cérémonie japonaise

La cérémonie japonaise consiste à la préparation très codifié du thé Matcha. Les trois accessoires essentiels pour cette préparation sont le chawan (bol à thé), le chasen (fouet à thé) et le chashaku (cuillère à thé).

par page

Chashaku | Bambou blanc

Composé d'une seule pièce de bambou, le chashaku permet le dosage de la précieuse poudre verte lors de la cérémonie japonaise du thé, le chanoyu.

Tamis à Matcha

L'utilisation d'un tamis permet au matcha aggloméré de retrouver sa finesse et donne une émulsion délicieusement texturée. Voilà quelques secondes bien investies, car en prenant le temps de tamiser le matcha, la boisson n'en sera que plus riche.

Chakin

Cette serviette est  utilisée par l'hôte de la cérémonie de thé Chanoyu. Cette serviette est faite de lin et elle est utilisée pour nettoyer ou essuyer les gouttes d'eau sur certains instruments de cérémonie de thé. Elle sert aussi pour essuyer le chawan avant ou entre la préparation de chaque bol de matcha.

Chashaku | Bambou pourpre

Composé d'une seule pièce de bambou, le chashaku permet le dosage de la précieuse poudre verte lors de la cérémonie japonaise du thé, le chanoyu.

Naoshi (porte-chasen) par CS

Accessoire indispensable pour les adeptes de matcha, le naoshi conserve la forme du chasen et lui permet de sécher convenablement. Un chasen mis à sécher le manche contre table risque de voir se former un surplus d'humidité à la base, où les fines lames se lient au noeud du bambou. En plus d'enrayer cette situation, le naoshi stabilise le chasen, objet de thé léger et plutôt fragile.

Chawan en verre double paroi par CS

Le vert luxuriant du matcha brille de mille feux grâce à  la transparence de ce chawan.

Kaishi pour homme

Ces carrés de papier  sont  utilisés par les participants de la cérémonie de thé Chanoyu. Ils sont utilisés pour y déposer les pâtisseries servies pendant la cérémonie du thé. Ils servent aussi à nettoyer le rebord du chawan lors du service du Koïcha, un thé épais fait d'une grande quantité de matcha. Les hommes utilisent des Kaishi plus grands que ceux utilisés par les femmes.

Kaishi pour femme

Ces carrés de papier  sont  utilisés par les participants de la cérémonie du thé Chanoyu. Ils sont utilisés pour y déposer les pâtisseries servies pendant la cérémonie de thé. Ils servent aussi à nettoyer le rebord du chawan lors du service du Koïcha, un thé épais fait d'une grande quantité de matcha. Les hommes utilisent des Kaishi plus grands que ceux utilisés par les femmes.

Chawan | Umé

Si sa forme rappelle les classiques chawans d’hiver, son petit format évoque surtout les bols à thé.

Chasen (fouet à matcha) par CS | Bambou blanc

Instrument traditionnel et essentiel à la préparation du matcha, le chasen est une pièce taillée d'un morceau de bambou unique, pour fouetter la poudre de thé vert dans une petite quantité d'eau. Par un mouvement rapide de va-et-vient, le thé ainsi battu prend la forme d'une fine émulsion telle que retrouvée dans la cérémonie japonaise du thé : le chanoyu.

Chashaku | Bambou fumé

Composé d’une seule pièce de bambou, le chashaku permet le dosage de la précieuse poudre verte lors de la cérémonie japonaise du thé, le chanoyu. Traditionnellement, les bambous plus foncés étaient récupérés près des points de chaleur dans les maisons japonaises, comme par exemple près des cuisinières ou le coin de préparation des thés.

Sensu pour homme

Cet éventail est utilisé par les participants de la cérémonie de thé Chanoyu. Il est déposé en signe honorifique devant les genoux des participant lorsqu'ils saluent. Cet éventail restera fermé et sa forme représente le sabre que les samouraïs retiraient avant d'entrer dans la salle de thé. Il est fait de bambou blanc et de papier. Les hommes utilisent un éventail légèrement plus long que celui utilisé par les femmes.

Précédent
Suivant