Thé jaune

La transformation des thés jaunes est presque identique à celle des thés verts, à la différence qu’après la dessiccation, les feuilles encore chaudes sont recouvertes d’un linge humide pendant quelques heures. Il en résulte une légère oxydation «à l’étouffée » qui procure à la feuille une teinte jaunâtre présente également dans sa liqueur.

OUPS...! Votre recherche n’a donné aucun résultat.